Thống Kê Newsletter
Lần đầu đến với Nhịp Cầu Giáo Lý?

Những liên kết dưới đây có thể hữu ích với bạn.

 
  • Tha thứ - Thông điệp hòa bình mùa Giáng sinh / Sưu tầm từ Tuổi Trẻ Online

    Cận kề di hài con thơ tròn 12 tuổi, thân phụ Ahmad vốn là thợ cơ khí dằn vặt: thù ...


  • Trong Tờ khai Đạo ghi ngày 07-10-1926 (nguyên văn bằng tiếng Pháp), được tiền bối Lê Văn Trung gửi cho ...


  • ĐẠO CAO ĐÀI VỚI DÂN TỘC / Phó Giáo Sư TS. Nguyễn Thanh Xuân

    Đạo Cao Đài ra đời ở Nam Bộ vào đầu thế kỷ XX, đến nay là một trong những tôn ...


  • Nguyên lý của thiên đạo giải thoát Bài thuyết minh giáo lý nội bộ tại Cơ Quan Phổ Thông Giáo Lý ...


  •  Thánh giáo Cao Đài đã viết : "Nguyên thỉ con người không tự có tôn giáo, vì tự trong sâu ...


  • Hai chữ “giao lưu” đem lại ấn tượng về những mối quan hệ đa phương nhắm đến sự thông cảm, ...


  • Trước đây, trong thời gian những năm cuối thập niên 70 thế kỷ trước, Hội Đồng Nghiên Cứu Giáo Lý ...


  • Lược sử Chiếu Minh / Phan Lương Minh

    Đầu năm Bính Dần 1926, Đức Ngô Minh Chiêu  trao thánh lịnh cho ngài Hồ Vinh Qui  đem đàn cơ ...


  • Kỷ niệm tái thiết Vĩnh Nguyên Tự _______ Bài nói chuyện tại VĨNH NGUYÊN TỰ ngày 15-3 Đinh Hợi (01-5-2007) [Ảnh: Đạo Trưởng ...


  • Diệt trừ niệm lự / Thuần Chơn

     "Bước vào đơn phòng để thiền định, thì phải dứt bỏ mọi niệm lự, duyên cảnh nơi tâm. Ngoài Đạo ...


  • Giê Su ra Dù ngày nay, chuyện đón Giáng Sinh ở nhiều nơi mang nhiều tính lễ hội, thậm chí ...


  • Nguyên lý Thiên địa vạn vật nhất thể / Trích quyển Yếu Điểm Giáo Lý Đại Đạo

    Ý NGHĨA CỦA NGUYÊN LÝ Sự khảo sát các mối tương đồng tương quan giữa các phạm trù THIÊN ĐỊA, VẠN ...


19/05/2011
Traduit du Vietnamien Par QUACH-HIEP Long

Bài viết được cập nhật lần cuối vào ngày 19/05/2011

ANTHOLOGIE DES SAINTES PAROLES CAODAÏSTES TOME I

TROISIEME ERE UNIVERSELLE DU SALUT DIVIN DE DAI-DAO
Justice – Amour Universel – Miséricorde


ANTHOLOGIE
DES SAINTES PAROLES
CAODAÏSTES

TOME I

Traduit du Vietnamien
Par QUACH-HIEP Long


Première Edition
2011



BIBLIOGRAPHIE

Thánh-Ngôn Hiệp-Tuyển I & II (Anthologie de Saintes Paroles Caodaïstes), Saint-siège Caodaïste à Tây-Ninh Vietnam, 1972

Thánh-Ngôn Hiệp-Tuyển I & II Hợp Nhất và Chú Thích
Hiền Tài Nguyển văn Hồng, 2000 Canh Thìn,
Diffusé par l’Oratoire Caodaïste à New South Wales, Australia.

PHÁP CHÁNH TRUYỀN
La Constitution Religieuse Du Caodaïsme
Traduction française de Monseigneur Thượng Vinh Thanh (Trần Quang Vinh), Archevêque de la Branche Taoïste, Saint-siège Caodaïste à Tây-Ninh Vietnam, 1953.

Collection of Cao Dai Holy Messages
Hum Bui, M.D. & Hông Bui, M.D.,
Editors Ngasha Beck & Todd Berry, 2000, USA.

Tìm-Hiểu Thánh-Ngôn Hiệp-Tuyển (Essai sur l’Anthologie de Saintes Paroles Caodaïstes) Dũ Lan Lê Anh Dũng, Organisme de Diffusion de l’Enseignement du Dai Dao, 22-04 & 06-05-2007.

Les dictionnaires: Hán-Việt Từ-Điển (Dictionnaire sino-vietnamien) Đào-Duy-Anh, Minh-Tân 1951; Việt-Nam Thanh-Nghị, Khai-Trí, Saigon; Phật Học Từ-Điển 1, 2, 3 (Dictionnaire du Bouddhisme) Đoàn Trung Còn 1966-1967-1968; Cao-Đài Từ-Điển 1, 2, 3 (Dictionnaire du Caodaïsme) Đức-Nguyên Nguyễn Văn Hồng, Edition sur commande, Tây-Ninh Vietnam; Thành-Ngữ Điển-Tích Danh-Nhân Từ-Điển (Dictionnaire Vietnamien Des Locutions, Des Légendes et Des Personnalités Eminentes), Tome I et II, Professeur Trịnh Vân Thanh, Editeur Hồn Thiêng 1966 1967. Les dictionnaires en ligne de www.lexilogos.com et le dictionnaire Multifonctions de TV5MONDE dictionnaire.tv5.org.



NOTES DE LA TRADUCTION

[...texte d’explication...] : le texte entre les crochets a été ajouté pour faciliter la compréhension.


AVANT-PROPOS


Vous avez entre vos mains une traduction française, la première, de l’«ANTHOLOGIE DE SAINTES PAROLES CAODAÏSTES» du Saint-siège caodaïste à Tây-Ninh. Traduire le Livre des Messages Divins est une tâche difficile. A part la différence culturelle entre l’occident et l’orient et l’aspect doctrinal, philosophique et religieux, ces messages de Spiritisme comportent de temps en temps des poèmes ou expressions en sino-vietnamien qui est comme le Latin incorporé dans la langue française. Cette traduction, malgré des efforts, a sans doute des imperfections que, nous le souhaitons très sincèrement, les futures générations corrigeront pour la rendre meilleure.

Le livre « THÁNH-NGÔN HIỆP-TUYỂN », son titre vietnamien, a inspiré à Sa Sainteté Hộ-Pháp Phạm Công Tắc l’appellation « Le Livre Céleste » (Bộ Thiên Thơ en vietnamien). Sa lecture permettra de comprendre dans les détails comment DIEU cette fois-ci, par le prête-nom Cao Dai, a fondé au Vietnam en 1926 la Religion qui se veut universelle pour sauver l’humanité entière, en raison de SON immense Amour. J’insiste que Cao Dai n’est simplement qu’un prête-nom de DIEU qui voudrait nous apprendre déjà, par SA façon de SE nommer, la modestie extrême jusqu’à l’oubli de soi ou l’extinction du moi. Par un dialogue direct, ce qui est très exceptionnel, et avec des mots simples mais profonds, DIEU s’est manifesté au moyen du Spiritisme pour nous enseigner le Dao en tant que Maître et Père à la fois.

Depuis des années déjà, nous pressentons le besoin réel de cette traduction. En premier lieu, c’est pour aider les jeunes caodaïstes de la diaspora vietnamienne dans des pays francophones à mieux comprendre l’origine et la doctrine du Caodaïsme. En second lieu, nous pensons aussi aux chercheurs occidentaux et à la population locale qui se sont montrés intéressés maintes fois à la culture et à la religion vietnamienne.

Nous tenons à exprimer notre respectueuse gratitude aux Esprits supérieurs pour les grâces obtenues tout au long de ce travail et à remercier très sincèrement à plusieurs frères caodaïstes Messieurs Do Cao Minh, Trương Tấn Nguơn... et spécialement à Monsieur LORÉ René, fervent catholique, dans la relecture de la traduction avec beaucoup de patience et de bonté ; à Thiện Nguyện Đoàn Ngọc Minh pour nous avoir offert la version vietnamienne du Livre saint caodaïste avec les notes explicatives pertinentes de Hiền Tài Nguyễn Văn Hồng, diffusée par l’Oratoire Caodaïste de New South Wales, en Australie ; à Huệ Khải Lê Anh Dũng pour ses explications rigoureuses de certains poèmes et termes sino-vietnamiens et à d’autres personnes encore...

Nous vous souhaitons beaucoup de grâces dans votre recherche de la Vérité. Vous allez découvrir ce qu’est le Dao et peut-être le sens réel de notre existence terrestre et les conditions nécessaires pour le retour à notre origine divine.


Quach-Hiêp Long
Vice-président de l’église Cao Dai de Paris,
Responsable de l’enseignement religieux.
Hiver 2010.


PREFACE
de la version vietnamienne


A la fin de cette Dernière Ere du Cycle d’évolution de l’univers, la majorité des humains suit la forte tendance de la Civilisation du Matérialisme : Nourritures composées de mets excentriques, demeures grandioses et somptueuses, habits confectionnés en matières précieuses… à tel point que l’utilisation des voitures devient un moyen usuel de transport même pour de courtes distances. Tous les attraits de cette jouissance contemporaine enivrante de l’éphémère vie terrestre ont fortement séduit hommes et femmes. Alors, ils luttent et se disputent la prospérité et la richesse comme les boxeurs sur le ring. Les plus forts gagnent contre les plus faibles. Les plus intelligents dominent les moins doués. Nombreux sont les intelligents qui utilisent souvent leur savoir comme arme redoutable contre les faibles. Ceux qui détiennent le pouvoir exploitent à fond les simples citoyens. Tout au long de l’année, on ne cherche qu’à satisfaire ses désirs corporels et à ne protéger que sa propre famille. Et on jouit ainsi au jour le jour sans penser au lendemain. Selon eux, la mort est l’unique fin, le Paradis et l’enfer n’existent que dans les fables. Les amis ne tiennent pas leurs promesses. Les époux oublient la fidélité. Le mode de vie contemporain prédomine les coutumes et les traditions anciennes. Hélas ! Les vagues déferlantes de cette civilisation contemporaine ont bousculé la Morale et l’Ethique humaine.
Si la Religion de DIEU n’est pas arrivée tôt en cette Troisième Ère Universelle du Salut Divin, il est certain que les Bonnes mœurs et la Morale humaine seront détériorées.
LE DIEU SUPRÊME, en raison de SON Amour de la vie, n’était pas indifférent devant cette chute inéluctable des êtres humains dans l’abîme du péché. Par le miracle mystérieux du flux pré-créateur de l’éther, IL s’est manifesté sur Terre et a enseigné le DAO au moyen du Spiritisme. Depuis plus d’un an, nous avons ainsi reçu en quantité des paroles d’or du Saint Enseignement. Par crainte de l’incompréhension du grand public, s’IL a utilisé le langage savant des lettrés, l’ÊTRE SUPRÊME a aussi employé la langue du pays, le Vietnamien, pour enseigner SA Sainte Doctrine de façon simple et facilement compréhensible.
Les fidèles qui se sont convertis dans cette période où les séances de spiritisme ne sont plus publiquement organisées, n’ont pas cette chance d’entendre et de méditer les Saintes Paroles du Très Miséricordieux. L’« EGLISE CAO DAI » a compilé les Saintes Paroles ainsi reçues, qui enseignent le Dao, en deux tomes et les diffuse désormais à la grande masse. Nous pensons et croyons que les fervent(e)s fidèles, ancien(ne)s ou récent(e)s, les accepteront avec joie et avec adoration.
En conséquence, les adeptes, hommes ou femmes, ayant reçu ces Saintes Paroles, devront les garder précieusement et avec un profond respect car elles sont les très précieuses paroles de DIEU ou de Bouddhas. Ils trouveront des moments libres pour les lire consciencieusement afin de bien connaître le précieux Dao, se corriger et se perfectionner, pour eux-mêmes ainsi que pour les membres de leur famille.
Posséder les Saintes Paroles dans son foyer équivaut à installer une splendide source de lumière divine chez soi. Ayez-en conscience !

LE SAINT SIEGE CAODAISTE A TÂY-NINH
Le vingt et unième jour lunaire d’octobre de l’an du Chat Đinh-Mão (1927)
Respectueusement dédicacée par l’EGLISE CAO DAI.









SAINTES PAROLES

Noël 1925.
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom de CAO DAI
pour dire la Vérité en Annam »

Poème
Depuis l’Eternité, tout l’univers est sous Mon Commandement,
Soyez pieux dans la joie afin de bénéficier des grâces de DIEU;
Miraculeux, le DAO est répandu partout sur tous les continents,
Mille ans, dix mille noms, conservez-Le parfaitement.

Ce soir, le 24 décembre, il faut célébrer dans la joie car c’est le jour où JE ME suis incarné sur Terre pour enseigner le Dao en Europe. JE suis très heureux de voir que MES disciples M’adorent avec un tel respect. Ce foyer sera comblé de MES bénédictions (chez M. C...)

Le moment voulu est proche, attendez MES instructions. JE vous ferai voir des miracles afin que vous ME respectiez davantage.

« Brandissez l’étendard du Salut divin pour sauver l’humanité,
jusqu’à l’état fœtal,
L’avènement du Dai-Dao sera un glorieux succès;
Ceux dont la Vertu est grande vivront au Paradis,
Témoignant leur digne retour au noble podium divin. »

En vietnamien :
« CHIÊU KỲ TRUNG độ dẫn HOÀI sanh,
BẢN Đạo khai SANG QUÍ GIẢNG thành ;
HẬU ĐỨC TẮC CƯ Thiên Địa cảnh,
Hườn Minh Mân đáo thủ đài danh. »


03 janvier 1926.
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom de CAO DAI pour dire la Vérité en Annam. »

Spiritisme - Ecriture spirite

Pour organiser une séance de Spiritisme (de médiums intuitifs) ou pratiquer l’écriture spirite (de médium mécanique) il faut que l’esprit et la conscience soient sereins dans une ataraxie profonde. Le périsprit peut alors se détacher de son spectre et vient écouter MES Instructions.

Quant à l’écriture spirite, la main écrit suivant les instructions du périsprit, comme si vous aviez inventé et compris vraiment.

Qu’est-ce que le Périsprit ? - C’est le second corps spirituel ou le corps astral. Quand il s’abrite encore dans votre corps physique, il lui est très difficile de se détacher séparément car le corps physique le tient. Quant au périsprit des Saints, Immortels ou Bouddhas, il est miraculeusement impérissable et indestructible. Le vrai illuminé, même ayant encore son corps profane, peut se libérer avant sa mort physique pour se déplacer dans les cieux. Seul ce périsprit est autorisé à se présenter devant DIEU, Votre Maître.

Pendant une séance de Spiritisme, le médium s’oublie complètement, alors son périsprit quitte parfaitement son corps. Je lui apprends à écrire tel mot, il le calquera. Je lui dis le mot, son corps physique l’écrit par l’entremise de la corbeille à bec. Si le lecteur spirite fait une faute, il l’entend et le refusera. JE l’oblige à réécrire et fais le reproche au lecteur médiumnique.

Quant à l’écriture spirite, Ma présence rend l’esprit instable un petit moment afin que le Périsprit se libère du corps et M’écoute. Alors la main lui obéira et écrira ce qu’il entend. Voilà la fusion d’une partie de vous avec une partie de MOI. Ainsi vous aurez la connaissance de l’univers et de toutes les créatures.

Avant la séance de Spiritisme ou de l’Ecriture spirite, il faut se laver proprement, se vêtir soigneusement avant de venir devant l’Autel pour officier. Afficher des négligences risque de manquer de respect. Se garder des pensées profanes de la vie courante quand vous pratiquez le Spiritisme. Les deux mains, qui tiennent la corbeille à bec, doivent être embaumées d’encens pour éliminer les impuretés. Il faut ensuite méditer un instant pour que le périsprit puisse quitter le corps et venir exécuter les instructions divines. Pour obtenir des résultats miraculeux et surnaturels, le médium doit posséder des qualités spirituelles développées et suivre un régime végétarien intégral. Il doit se perfectionner, imiter la volonté des Saints, Immortels ou Bouddhas pour pouvoir pratiquer le Spiritisme en vue d’enseigner la Vérité au public. Il est Mon Assistant pour évangéliser la Sainte Doctrine. Mes enfants ! Il ne faut pas penser par mégarde que le Spiritisme est une chose banale ! Quant à la transmission et à l’acquisition du fluide astral, tout le monde possède soi-même un fluide spirituel et en recevant le fluide magnétique extérieur, son périsprit peut écrire des messages spirites, tantôt vrais tantôt faux !

Par conséquent, il faut attendre Mes Instructions avant d’organiser une séance de Spiritisme.

20 février 1926.
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom de CAO DAI pour dire la Vérité en Annam. »

« Le précieux Palais fleurit allégrement et plus abondamment,
Ces différentes branches se réuniront finalement dans la même entité ;
Soyez unis dans l’effort commun pour construire une ère de Morale et d’Ethique.
Soyez persévérant et fidèle pour pouvoir venir jusqu’à MOI (DIEU).»

« Il n’est pas facile de trouver le chemin des Immortels pour atteindre le DAO,
Toute la Providence Divine, JE la garde dans ma besace,
Désincarné, JE ME suis déjà réincarné jadis d’innombrables fois pour ME perfectionner,
Pour sauver vos âmes, JE répands maintenant MES bénédictions partout sur cinq continents …
JE sélectionne les vertueux en semant les germes du DAO déjà maintes fois,
Et JE corrige les méchants en toute occasion en leur montrant comment supprimer les sources du malheur.
La vie terrestre est pénible : Qui veut vraiment y échapper ?
Ceux qui en prennent conscience : le jour de leur Réussite Spirituelle n’est pas si loin ! »

Votre branche du salut, c’est celle dont JE (DIEU) suis le MAÎTRE. Vous le comprendrez après. Je suis heureux de vous voir toujours ensemble dans la concorde et dans l’harmonie. C’est une offrande de valeur que vous voulez bien ME faire. Vous devez vous occuper ensemble de la réputation de la Religion.

MA Religion, c’est Vous. Et Vous, c’est MOI (DIEU). Il faut vous entraider, vous renforcer tout en évitant toute division par jalousie ou par rivalité ! Vous vous occupez correctement de votre tâche suivant MA Volonté. Un jour, vous comprendrez ce que JE veux vraiment.

« Etant frères, aimez-vous les uns les autres,
En vous corrigeant pour parfaire votre caractère, vous vous élèverez au plus haut rang divin.
Avec détermination, vous vous approchez du Paradis,
Il faudra souffrir dans le sang et dans la chair pour atteindre la Fraternité Universelle. »

Vous devez comprendre combien votre MAÎTRE (DIEU) est miraculeux. J’enseigne suivant le degré d’intelligence de chacun. De la même manière qu’un maître profane ne peut enseigner un sujet difficile à un élève médiocre.

JE vous interdis de discuter des affaires d’autrui, surtout celles de vos condisciples ; ayez de la compassion pour eux et ne les importunez pas. Il faut vous rappeler que DIEU est présent partout sans exception !

« Il n’est pas nécessaire d’être de la même filiation pour vivre sous le même toit.
Vous avez tous le même PERE divin dans une même Foi,
Loyauté et Humanité, ce que vous êtes destinés à réaliser en cent ans d’existence,
Apprenez les uns et les autres la Paix et la Concorde. »

Attendez Mes instructions ! Il ne faut pas juger quoi ou qui que ce soit suivant vos idées personnelles. Vos devoirs et votre responsabilité, JE les fixe d’avance mais ce n’est pas encore le moment. Ecoutez et obéissez !

Dès à présent, JE commence à vous enseigner le DAO... A Mon Royaume céleste, les Esprits Masculins et Féminins sont tous présents. Il y a des Esprits Féminins occupant des fonctions bien supérieures à certains Esprits Masculins.

Tr... Ayant reçu Mon ordre, JE t’accompagne partout où tu vas. Toutes les saintes paroles sorties de ta bouche sont les MIENNES et JE te les souffle pour évangéliser la Sainte Doctrine. Seul, tu ne seras pas capable de te faire respecter. Suivant les circonstances, tu enseignes le Dao en fonction de la personnalité. Qu’elle soit Homme ou Femme, de quel pays qu’elle soit, si la personne veut apprendre la Vérité, tu dois l’aider. Tu lui diras de venir M’écouter. De cette façon, elle pourra mener à bien sa vie spirituelle. Mais d’abord il ne faut pas trop la contrarier.

JE te le dis cette fois-ci : les minéraux, les métaux, les plantes et à plus forte raison les êtres humains admirent Ma Sainte Parole sortant de ta bouche. Rappelle-toi ceci et aie confiance !

« Le soleil commence à se montrer sur le bord du ciel,
Ensemble, vous vous mettez en route avec zèle.
Pour apprendre la Haute Morale par le Grand Maître,
Elle est proche maintenant mais vous mènera loin dans l’avenir. »

Comme JE t’ai déjà dit tous les jours : Tout ce qu’il faut faire, JE l’ai révélé en toi. Si tu conçois quelque chose, JE l’ai déjà prévue. Tu n’as pas besoin de t’inquiéter. Le Dai-Dao a été créé pour ceux qui prennent conscience qu’ils ont eu cette chance. Les adeptes de Satan ou de Lucifer ne peuvent pas être Mes disciples.

« Le Bien et le Mal sont naturellement indissociables,
Comment parviendra-t-on à les différencier clairement ?
Afin de pouvoir discerner les Immortels ou Bouddhas des profanes.
Les profanes souhaitant se métamorphoser doivent venir jusqu’à MOI (DIEU). »

... Ceux qui ont consumé toutes les grâces du ciel accumulées des vies précédentes et qui maintenant, en plus, offensent la Loi Divine font un péché irrémissible. MES enfants, vous savez déjà que les lois terrestres ne peuvent pas être partiales, qu’ils ne pourront pas éviter à plus forte raison La Loi Divine. Même s’il s’agit de MES propres enfants, JE suis obligé par Ma Divine Autorité à les punir impartialement. Il faut avoir peur de commettre des péchés. Il faut avoir peur des châtiments pour bien se comporter. Gardez clairement à l’esprit que « DIEU est impartial » ! Il ne faut pas abuser de MA Miséricorde Divine, ô MES enfants !

23 février 1926.

« Pour éduquer les enfants, il faut d’abord bien se corriger !
Les bienfaits de l’éducation sont équivalents à ceux de donner naissance.
Bâtir la vie temporelle dans l’Ethique et la Morale est aussi important qu’entretenir la vie spirituelle des gens (1),
Une âme humaine doit être formée jusqu’à ce qu’elle devienne lumineuse car c’est une étincelle de la lumière Divine (2).
THI HỨA GIÁO TẬP

(1) : Les jeunes que vous formez seront des citoyens de demain dans la vie temporelle de la société. Pour qu’elle soit bien remplie, la formation doit commencer dès le jeune âge pour qu’ils deviennent de bons citoyens.
(2) : L’âme humaine est une étincelle de la lumière divine que J’estime. Si vous voulez faire de bonnes actions, efforcez-vous d’orienter ces âmes vers le bien.


25 février 1926.
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom de CAO DAI pour dire la Vérité en Annam »

Trung, mets-toi au milieu et prosterne-toi devant mon Autel... C’est bien ! Toutefois à chaque abaissement de la tête, n’oublie pas de dicter ce mantra : « Nam Mô CAO ĐÀI TIÊN ÔNG ĐẠI BỒ TÁT MA HA TÁT » [ qui pourrait se traduire par « ADORATION A DIEU TOUT PUISSANT, IMMORTEL CAO DAI, GRAND BODHISATTVA, MAHA SATTVA » ].

A la Grande cérémonie, il faut présenter trois offrandes :
• Première offrande : des baguettes d’encens et des fleurs ;
• Deuxième offrande : du vin ;
• Troisième offrande : du thé.

Tu dois présenter toi-même ces offrandes.

Pour te prosterner, mets tes deux mains ensemble ; toutefois ta main gauche doit être disposée en signe de Rat [(1er de Douze Signes des Branches Terrestres ou de l’horoscope chinois) en plaçant ton pouce au pied de l’annulaire puis en refermant les quatre autres doigts]. La main droite ouverte entoure la main gauche et son pouce se trouve au-dessus [au pied de l’index de la gauche].

Désormais (25-02-1926 ou 13 janvier de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » Bính Dần), tu dois faire confectionner un costume rituel en bleu ciel, avec de larges manches, un col de guingois comme le costume taoïste mais avec une cordelière de 9 boutons. Tu porteras des chaussons de jute lorsque tu te présenteras devant MOI, ton MAÎTRE. Quant aux autres, ils seront pieds nus.

Que signifie « se prosterner » ? – C’est le fait d’extérioriser le respect que l’on garde dans le cœur.

Pourquoi faut-il poser les deux mains ensemble ? – La main gauche représente le soleil, la droite la lune, toutes les deux le Yang et le Yin. L’union harmonieuse du Yin et du Yang crée l’univers puis s’étend, se transforme jusqu‘à l’infini. C’est le DAO.

Vous vous prosternez deux fois devant un vivant, pourquoi ? – Parce que l’origine des êtres humains naît à partir de l’union entre le Yin et le Yang. C’est le DAO.

Vous vous prosternez quatre fois devant une âme défunte, pourquoi ? – Parce que deux prosternations sont dédiées à l’Être Humain, puis une pour le Ciel et une pour la Terre.

Vous vous prosternez trois fois devant les esprits de Génie ou de Saint, pourquoi ? – Parce que ce sont les Esprits du Troisième rang Divin et cela veut dire aussi vénérer l’union en Un de ces Trois éléments : « matière, souffle et esprit ». C’est le DAO.

Vous vous prosternez neuf fois devant les esprits d’Immortel ou de Bouddha, pourquoi ? – Parce que ce sont les Esprits du rang de « Création de Neuf Cieux ».

Vous vous prosternez douze fois devant MOI (DIEU), votre Maître, pourquoi ? Vous ne pouvez pas savoir. – Parce que le Créateur de Douze Cieux, c’est MOI, l’Empereur de l’Univers. Les Douze Génies du Zodiaque sont sous MON Commandement et JE les tiens entre MES mains. Le nombre Douze est le nombre sacré, réservé à DIEU.

. . . Ce n’est pas encore le moment pour vous de comprendre pourquoi il faut dessiner l’« ŒIL DIVIN » pour M’adorer. Cependant, JE vous donne sommairement une première explication :

« Les yeux sont le miroir du cœur,
Des deux yeux émanent deux rayons lumineux qui en sont l'élément essentiel.
Les rayons lumineux procèdent du Principe intelligent.
Le Principe intelligent procède du Ciel,
Le Ciel, c'est Moi. »

L’Esprit saint ou l’âme divine a été l’élément manquant du mécanisme divin depuis que le vrai enseignement du Dao a été suspendu. En créant cette Troisième Ere Universelle du Salut Divin, JE donne l’autorisation à l’Esprit saint de s’unifier avec le Souffle et la quintessence de la Matière. L’union de ces Trois Joyaux forme le mécanisme de la divinisation des âmes humaines.

Dites clairement aux fidèles pourquoi il faut qu’ils adorent l’« ŒIL DIVIN ». ... La Loi Divine concernant les Grades Divins de Génie, Saint, Immortel et Bouddha ainsi que la Méthode de l’Illumination spirituelle restent intactes depuis la suspension du Vrai Enseignement du Dao. Néanmoins, à chaque fois, le Ciel chasse « l’Esprit saint » et ne lui permet pas de s’unir aux « Souffle et Matière ».

JE viens restituer votre Esprit saint de façon que vous puissiez atteindre l’illumination. Vous comprenez que « L’Esprit réside dans vos yeux ». Enseignez-le aux fidèles. C’est la démarche initiatique et mystérieuse pour devenir Immortel ou Bouddha. Je vous recommande de vous souvenir de Mon Nom, chaque fois que vous évangélisez la Sainte Doctrine.

13 mars 1926.
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom de CAO DAI pour dire la Vérité en Annam »

Votre MAÎTRE vous prévient de ce qui suit afin que vous ne ME reprochiez pas ultérieurement que MON Autorité n’était pas assez sévère pour encadrer tous MES disciples …

Vous devez savoir que : Tout élément comporte un dualisme : le vrai et le faux. Si la vérité n’existe pas comment peut-on savoir ce qu’est le faux ? Et si le faux n’existe pas, comment discerner ce qui est vrai... ? Sourire divin...

Comprenez bien que « Pour devenir MON Disciple et être digne de ce titre est très difficile ! Plus JE vous aime, plus JE vous mettrai à l’épreuve. Si vous êtes digne, alors vous serez admis au Paradis sinon la porte de l’Enfer s’ouvrira à vous. Aimer ou détester, détester ou aimer, qui en perce la vérité ?

C’est pourquoi, ce n’est pas parce que JE déteste, que JE ne vous donne pas de conseils ou que parce que JE vous aime, que JE ne demande pas à Satan de vous leurrer. JE vous le dis d’avance pour vous mettre en garde : autour de vous, de loin ou de près, J’ai lâché un troupeau de diables qui se mêlent à vous. JE les incite à vous dévorer en toute occasion. Cependant, au préalable, JE vous ai revêtu d’une armure protectrice qui est votre vertu. Ils ne pourront donc jamais vous apercevoir.

Par conséquent, il faut que vous vous efforciez de bien entretenir cette armure jusqu’au jour où vous ME rejoindrez. Ecoutez et obéissez ! »



A Vĩnh-Nguyên-Tự (Pagode de la Source Eternelle), 07 avril 1926.
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom d’IMMORTEL CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA pour dire la Vérité en Annam »

Le Très Ancien Bouddha Dipankara, c’était MOI.
Le Bouddha Sakyamuni, c’était MOI.
Le Suprême Maître du Tao, c’était MOI.
Aujourd’hui JE suis CAO DAI.

08 avril 1926
BOUDDHA SAKYAMUNI se manifeste :

Bouddha Sakyamuni,
Qui amène le Bouddhisme,
Qui amène le Dharma bouddhiste,
Qui amène les Bouddhistes à la source originelle du DAI DAO. Que tous les êtres vivants en prennent connaissance !

Quel bonheur ! Quel bonheur de rencontrer la Troisième Ere Universelle du Salut Divin ! Les Esprits de Génie, de Saint, d’Immortel et de Bouddha éprouvent une grande joie et en sont ravis. Moi-même, Je ne m’inquiète plus de la souffrance des trois Tours de Métempsycose [ou trois Voies Expiatoires] pour les êtres vivants. Suivez l’enseignement de l’EMPEREUR DE JADE qui est « CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA ».

CAO DAI se manifeste :

Lịch : As-tu écouté ce qu’a dit Bouddha Sakyamuni ?

Que signifie « Tam Kỳ Phổ Độ » ? - C’est le « Phổ Độ » pour la troisième fois.
Comment appelle-t-on « Phổ Độ » ? Que signifie « Phổ Độ » ? - « Phổ » veut dire "exposer, montrer sans rien cacher".

Qu'est-ce que « Độ » ? - Cela veut dire "la rédemption des êtres humains". Comment faut-il faire pour y parvenir ? Qui sont les êtres humains? C'est toute l'humanité, et non pas la sélection d'une certaine catégorie d'hommes ou de femmes comme vous le pensez.

« Comment faire pour obtenir le Salut de l’humanité ? Je te le demande. - Il faut montrer les précieux préceptes de la Méditation et non pas les cacher! Tu dois les pratiquer jusqu’à la perfection! En ce mois de mai, tu accompagnes Trung pour faire propager la religion. Ecoute et obéis à MES ordres! »

... Tu dois te vêtir en costume religieux comme Trung mais en robe rouge clair.

22 et 23 avril 1926
11 et 12 mars de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom de CAO DAI pour dire la Vérité en Annam »

Mes trois enfants, écoutez Mes instructions concernant la cérémonie de votre Promotion Divine :

Êtes-vous heureux ?

Un jour de retard dans l’avènement du Dao, c’est un jour de souffrance pour l’humanité ! JE pourrais être impatient mais il ne faut pas contrarier le Plan Divin de façon à ce que la propagation de la religion ne soit en difficulté plus tard. Alors vous trois (Trung, Cư, Tắc) devez organiser comme suit :

Ecoute, Trung : Tu déplaceras le cadre de Li Po (ou Li B’ai) sous MON Emblème, tu rangeras l’autel, tu poseras un fauteuil à côté, un grand fauteuil pour le trône du Pape ; puis trois autres au rang inférieur pour les trônes des trois Cardinaux. Tu devras faire couvrir soigneusement ces quatre sièges. Tu poseras le Costume Sacré du Pape sur le premier trône, celui du Cardinal Taoïste (Thượng-Thanh) sur le siège du milieu, celui du Cardinal Confucianiste (Ngọc-Thanh) sur le siège de droite. Sur le dos du siège de gauche, tu fixeras un papier sur lequel sera inscrit le mot «THÁI» (réservé au Cardinal Bouddhiste).

Juste devant MON Autel, il faut placer une chaise, en avant des trônes des trois Cardinaux où tu poseras une affichette sur laquelle Lịch devra écrire ce qui suit : « CỬU THIÊN CẢM ỨNG LÔI THINH PHỔ HÓA THIÊN TÔN » (« Divin Seigneur de Tonnerre des Neuf Cieux ») avec le talisman calligraphié « KIM-QUANG-TIÊN » (l’Immortel de « Lumière d’or ») suspendu au milieu et visible par tout le monde autour.

La table utilisée pour la séance de Spiritisme doit être placée devant celle du Génie de Cinq Tonnerres Célestes. Lorsque JE ME serai manifesté, tu pourras la retirer afin que les deux Cardinaux aient la place pour prêter serment en s’agenouillant. Tu disposeras une autre table à côté de la fenêtre de la façade frontale.

Cư, écoute : Tu diras à Tắc de se laver proprement, (vous l’encenserez), de se vêtir normalement avec un chapeau . . . Sourire divin. Il faudrait qu‘il achète un costume comme celui des acteurs du Théâtre Traditionnel, mais comme il est pauvre, JE ne l’oblige pas. Il se tient debout sur cette table, face au trône du Pape, entoure son visage avec une étoffe rouge de 9 décimètres de long.

Lịch, tu calligraphieras un talisman « Giáng Ma Xử (Chasse fantôme) » qui sera tenu par Tắc. MES enfants, vous devez rester sereins à partir d’aujourd’hui, éliminer toutes les pensées malpropres et ne garder que de pures pensées afin que vous soyez aptes à prêter serment ce jour là.

Cư, lorsque tu apportes les trois Costumes Sacrés sur les trois trônes, tu exerces le rôle de médium mais avec des baguettes d’encens comme d’habitude, afin que JE donne MA bénédiction divine sur les trois Costumes Sacrés et sur ces trois trônes. Ensuite les deux Cardinaux viennent s’agenouiller devant leur trône pour que JE leur administre le sacrement de « Protection Divine ». Après que les deux cardinaux auront fait leur prière, ils devront venir devant MON Autel se prosterner douze fois et devant le trône du Pape neuf fois. Puis Giảng annonce respectueusement à haute voix « A Votre Trône ». Ils montent ensuite sur leur trône respectif.

Tous Mes Disciples se sont rangés en trois groupes et se tiennent agenouillés. Tu diras à Tắc de monter sur sa table. Tu exerces le rôle de médium mais avec des baguettes d’encens, tu viens devant la table du Génie de Cinq Tonnerres Célestes pour que JE l’invoque, puis tu te places devant Tắc pour que J’extraie son âme de son corps. Rappelle à Hậu, Đức d’embaumer leurs mains avec de l’encens et de soutenir Tắc éventuellement s’il tombe.

Ensuite, les deux Cardinaux descendent de leur trône, viennent s’agenouiller devant le Génie de Cinq Tonnerres Célestes, les deux mains serrées au niveau du front, devant le talisman « Immortel de Lumière d’or » pour prêter serment comme suit : « Nous, Lê Văn Trung, nom divin « Thượng Trung Nhựt » et Lê Văn Lịch, nom divin « Ngọc Lịch Nguyệt », jurons devant Ciel et Terre, devant le Génie de Cinq Tonnerres Célestes, que nous accomplirons la Divine Voie pour guider tous nos frères et sœurs, disciples de DIEU CAO DAI. Nous obéirons sans faille à l’instruction du MAÎTRE et n’oserons pas abuser d’autorité pour dévier dans le chemin du Mal. Si nous commettons cette grave erreur, nous serons anéantis par le Génie de Cinq Tonnerres Célestes.

Ils viennent ensuite s’agenouiller devant la table du Protecteur du Dharma pour prêter le même serment mais à la dernière phrase, il faut dire comme suit : « Si jamais nous portons atteinte à la Loi Divine, nous jurons au Protecteur du Dharma que nous ne pourrons plus nous libérer du cycle infernal des réincarnations terrestres ». Après ceci, Giảng annonce solennellement « A Votre Trône ». Alors les deux Cardinaux remontent sur leur trône. Les disciples se prosterneront deux fois devant chaque Cardinal.

Maintenant, c’est le tour des Disciples ; chacun vient prêter serment devant la table du Génie de Cinq Tonnerres Célestes comme suit : « (Je me présente nom et prénom, âge), jure ne connaître dorénavant que la religion Cao Dai, et ne pas changer d’avis. Uni(e) avec les fidèles, j’obéis aux Lois Caodaïstes. Si je trahis mon serment, je serai puni(e) par la Loi Divine. »

Puis chacun vient devant la table du Protecteur du Dharma prêter le même serment et ensuite se prosterne devant les deux Cardinaux.


24 avril 1926.
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom d’IMMORTEL CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA pour dire la Vérité en Annam »

J’ai jadis créé cinq branches religieuses suivantes du Dai-Dao :
• L’Humanisme ;
• Le Culte des Génies ;
• Le Culte des Saints ;
• Le Taoïsme ;
• Le Bouddhisme.

Selon les us et coutumes des peuples, J'ai fondé des Religions Authentiques. Car à l'époque où l'humanité n'avait pas encore acquis des connaissances ni du Ciel ni de la Terre, les hommes et les femmes pratiquaient la religion en collectivités locales seulement. Aujourd'hui, l'humanité ayant acquis des connaissances plus approfondies, se regroupant à l'échelle planétaire, ils s'affrontent à cause de la multiplicité de ces religions. C'est pourquoi J’ai décidé de les réunir.

En outre, comme J'avais confié le Véritable Enseignement aux humains, qui avec le temps le rendaient médiocre, en s'éloignant de plus en plus de la Sainte Doctrine. J'ai souffert de voir le monde se précipiter, depuis près de dix mille ans, dans l'abîme du péché en Enfer.

JE ME suis résolu à venir sauver MOI-même MES enfants, à ne plus confier la Sainte Doctrine aux profanes. Cependant, JE vous enjoins de former une bonne structure bien hiérarchisée pour vous donner les moyens de vous guider les uns les autres. Les petits frères suivent les plus grands sur le chemin menant au Paradis.

C’est pourquoi, JE crée le titre de PAPE qui sera l’aîné de MES enfants, et trois titres de CARDINAL qui occuperont une fonction de Prêtre . Nul autre sur cette terre n’aura plus le droit de ME représenter pour administrer les âmes de l’humanité. Seuls, les investis de grandes vertus, pourront siéger aux nobles chaires que JE leur accorde comme récompense. MES disciples sont, quant à eux, tous égaux devant MOI. Il ne faut pas se diviser en clans ou partis. Quiconque commet cette faute sera excommunié pour éviter le désordre.



Nuit du 25 au 26 avril 1926.
14 au 15 (pleine lune) mars de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom d’IMMORTEL CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA pour dire la Vérité en Annam »

« Ce matin, Je suis venu de la Lumière du Ciel,
Je sais intérieurement combien il sera difficile de parvenir à éduquer le cœur et les caractères des gens dans la vie !
La seule chose à faire, c’est attendre le moment propice de l’apparition de la Lumière et de la Sagesse.
Actuellement, ceux qui sont à ma gauche n’ont pas assez de vertus et ceux à ma droite ne sont pas encore clairvoyants ! »

[Ci-dessous, la transcription chinoise sur laquelle nous nous sommes basés pour la traduction française de ce poème sino-vietnamien.]


Đức, Hậu sont promus à la Dignité de Médium Taoïste.

Cư est promu à la Dignité de Médium Taoïste de « Tiên Hạc » (Héron Immortel).

Tắc est promu à la Dignité de Médium Taoïste de « Hộ Giá Tiên Đồng » (Jeune Moine Taoïste de la Garde Céleste).

Trung, Lịch, déjà désignés, exercent leur Dignité Divine.

Kỳ est promu à la Dignité d’« Archevêque Taoïste Chargé de l’Enseignement Religieux ».

Bản est promu à la Dignité de « Dignitaire Taoïste Orateur de la Sainte Doctrine ».

Cư, exécute MES Ordres.
. . .


A Trường-Sanh Tự (Pagode bouddhiste de l’Immortalité), à Cần Giuộc.
Dimanche 30 mai 1926, 19/04/An lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom d’IMMORTEL CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA pour dire la Vérité en Annam »

JE n’arrive pas à comprendre l’étendue de votre ignorance, MES disciples ! Que signifie « Chiêu kỳ trung độ dẫn hoài sanh » ? - Même aux enfants pas encore nés, il vous faut apporter le Salut Divin, pourquoi avez-vous chassé les gens ? Promettez-MOI de les recevoir ! Ouvrez-leur la porte !

Créatures humaines, écoutez MES paroles : « Il y a environ six mille ans, JE ME suis réincarné et J’ai créé le Bouddhisme, son véritable enseignement est déformé et dénaturé. J’entends les gens dire que le Bouddha n’a laissé aucun mot ! Désormais, JE suis décidé à ME servir du Spiritisme pour enseigner MA Sainte Doctrine ; JE ne M’incarne plus sur Terre, de façon à ce que JE puisse rectifier parfaitement le Bouddhisme. Par conséquent, désormais vous ne pourrez plus dire que « le Bouddhisme n’a aucun enseignement » pour nier vos péchés. JE dis ouvertement au Grand Public : « En rencontrant cette Troisième Ere Universelle du Salut Divin, si vous ne vous corrigez pas suivant MON Enseignement, alors vous n’aurez aucune chance de vous libérer des réincarnations. »

C’est ici que je commence à implanter le nouveau Culte. Responsables de la Pagode, écoutez ceci : Au milieu de la pagode, entre les deux autels du Bouddha Féminin Guan Yin et du Saint Empereur Guandi, il faut créer un temple pour y installer MON Emblème Divin. A ma droite, c’est la statue du Bouddha Féminin Guan Yin. A ma gauche, c’est la statue du Saint Empereur Guandi. Les autres statues d’Immortel(le)s, de Saint(e)s, de Bouddhas se rangent sur les rangs inférieurs. Le nom de la pagode sera « Pagode de DIEU Empereur de Jade ».



Lundi 31 mai 1926.
20 avril de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom d’IMMORTEL CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA pour dire la Vérité en Annam »

Trung, tu dois aller chez G. maintenant pour t’occuper du culte en se référant à la nouvelle réorganisation, depuis ce jour jusqu‘à la promulgation de la Nouvelle Loi Religieuse.

G. – MES félicitations.

Un esprit saint, même s’il est incarné dans le monde terrestre, garde toujours la sainteté en soi. MES enfants ! C’est cela qui vous distingue des sujets profanes. Une personne qui quitte son pays natal depuis sa jeunesse garde toujours la nostalgie du pays en son cœur. De même, une âme de Saint(e) qui se réincarne sur Terre a toujours la nostalgie du Paradis. Si ce n’est pas vrai, qui osera se réincarner sur Terre pour sauver les êtres humains ? Vous n’avez qu’à mener une vie pieuse et vertueuse pour être sauvé. Regardez ces milliards de gens qui n’arrivent pas encore à se délivrer du cycle infernal des réincarnations ! Ayez pitié d’eux pour leur apporter le Salut Divin !



Hội-Phước-Tự (Pagode de Bienfaisance) à Cần-Giuộc
Samedi 05 juin 1926, le 5 avril de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom d’IMMORTEL CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA pour dire la Vérité en Annam »

Cư, tu dois lire les Saintes Paroles.
Tắc, récite la Prière de Karma. Bouddha Sakyamuni, c’est MOI qui viens maintenant sous le nom de « CAO DAI GRAND BODHISATTVA » pour sauver les êtres humains. Savez-vous cela ?

MON disciple, le Cardinal Bouddhiste ne connaît pas encore la Méditation. JE désigne le Cardinal Confucianiste pour lui apprendre les Précieux Préceptes.

Les trente-quatre Disciples Montagnards ne connaissent pas la Vérité. JE la leur enseignerai MOI-même. Obéissez à MES instructions.
Tous suivront MON Enseignement. C’est bien pour vous.

BOUDDHA SAKYAMUNI,
Nommé maintenant IMMORTEL CAO-DAI GRAND BODHISATTVA.

MES Disciples Montagnards, écoutez-MOI :

Depuis le temps du Sixième Patriarche, le Vrai Enseignement du Bouddhisme n’existe plus. Par conséquent, vous ne réussissez pas votre vie religieuse, même en étant persévérants. Thần-Tú a dénaturé le Vrai Enseignement, a inventé ses propres Lois contraignant ainsi l’Enseignement de la Méditation.

Suite à l’ordonnance divine, JE n’ai pas pu intervenir, malgré MOI, si bien que le Bouddhisme a été altéré depuis plus de trois mille ans. Maintenant en raison de l’avènement de la Troisième Ere Universelle du Salut Divin, le Nirvana et le Palais du Conseil Divin ont décrété l’Amnistie Générale pour sauver tous les êtres vivants. Son accomplissement a été indiqué dans « Les Vérités Originelles du Bouddhisme ». Vous n’avez pas cherché à le comprendre.

Nombreux sont ceux qui ont accepté tant de sacrifices pour pratiquer leur vie religieuse… Hélas ! Ils n’étaient jamais récompensés malgré leurs efforts ; c’est pourquoi J’ai eu beaucoup de compassion pour eux !

JE suis venu non seulement pour sauver les bouddhistes mais aussi pour sauver les Génies, Saints, Immortels et Bouddhas réincarnés ici-bas par le châtiment céleste.

MES disciples bouddhistes et tous les êtres vivants ont beaucoup de chances d’avoir rencontré cette Ere Universelle du Salut Divin car c’est la dernière fois [dans le Cycle de l’évolution de l’univers]. Efforcez-vous dans le chemin du Bien. Cessez de rêver selon les fausses Lois. MES disciples Montagnards, vous parviendrez à l’illumination selon ce que vous avez réalisé dans votre vie religieuse. Les Lois Bouddhistes sont presque toutes fausses à tel point que le Bouddhisme devient une Doctrine falsifiée. Savez-vous pourquoi ? Ces Lois Bouddhistes ayant été dénaturées par Thần Tú, vous les appliquez et ce, sans pouvoir parvenir au Nirvana car ses portes restent toujours fermées.

JE suis venu par le miracle du Spiritisme. Alors désormais, JE vous permets d’utiliser ce moyen pour apprendre la Sainte Doctrine. Par conséquent, vous ne pourrez plus vous acquitter ultérieurement de vos fautes en répliquant que vous étiez dans l’ignorance due à l’altération de la Sainte Doctrine. A partir de ce moment, vous ne pouvez plus dire que Bouddha n’a laissé aucun mot.



Mardi 08 juin 1926, le 26 avril de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom de « CAO DAI » pour dire la Vérité en Annam »

CAO DAI
(Il y a deux Français présents à la séance de Spiritisme.)

Ce n’est pas ainsi qu’on se présente devant DIEU. Je vous quitte.

Réouverture de la séance.

(Message spirite original en français, sans traduction)

CAO DAI, Le Très-Haut.

Ô ! Race bénite, je vais satisfaire ta curiosité. Humains, savez-vous d’où vous venez ? - Parmi toutes les créatures existant sur ce globe terrestre, vous êtes les plus bénis ; JE vous élève jusqu’à MOI en esprit et en sagesse. Vous avez toutes les preuves pour vous reconnaître par promotion céleste.

Le Christ est venu parmi vous. Il versait son saint sang pour la rédemption. Quel profit avez-vous tiré pendant presque deux mille ans de son absence ? Vous prêchez son Evangile, sans même le comprendre. Vous dénaturez la signification de sa sainte doctrine. L’humanité souffre des vicissitudes de tous ces apôtres. Ils n’ont pas su suivre le même chemin du calvaire de leur Maître. Le trône le plus précieux du monde est celui du premier de ses disciples. Cette doctrine, au lieu d’apporter à l’humanité la paix et la concorde, lui apporte la dissension et la guerre. Voilà pourquoi JE viens vous apporter MOI-même la paix tant promise.

Le Christ ne revient qu’ensuite.

Au revoir … Vous apprendrez encore beaucoup de choses auprès de Mes disciples.


27 juin 1926, le 18 mai de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom de « CAO DAI » pour dire la Vérité en Annam

Nhơn, tu dois commencer, à partir d’aujourd’hui jusqu‘au jour de la Cérémonie à Vĩnh-Nguyên-Tự, à t’entraîner et à faire les répétitions de musique religieuse au complet. Par exemple, à l’ouverture de l’Office religieux, il ne faut pas jouer le rythme de tambour de Bát-Nhã (Sagesse Divine) mais plutôt celui de Ngọc-Hoàng-Sấm (Oracle de DIEU Empereur de Jade). C’est-à-dire qu’il faut battre 12 coups pour une suite et battre 12 suites pour chaque série. Il faut jouer au total trois séries (3 x 12 x 12 coups). De même pour la Grande Cloche dite « Cloche du Paradis ».

A l’ouverture de l’office et après l’annonce « Que la musique commence ! », il faut jouer au complet les sept morceaux de la musique traditionnelle en tambourin et en violoncelle vietnamien.

Lorsque vous présentez les [trois] offrandes, il faut jouer le morceau de musique « Nam Xuân (Air de Joie Printanière) » trois fois [une fois pour chaque offrande], car l’Elève-Prêtre doit exécuter sept figures suivant le caractère chinois « Cœur » [心], [comme une sorte de danse religieuse]. Quand commence la Prière, vous jouez le morceau « Đảo Ngủ Cung (Cinq Notes de la musique traditionnelle) », ensuite vous le rejouez pour que les fidèles récitent la prière.

Lịch, le Nouveau Code des Rites Célestes Complets que tu as établi doit être diffusé afin que tous les fidèles s’y conforment lors des cérémonies.

Nghĩa, tu dois savoir par cœur les récitations cérémoniales.

Đức également ! MES trois enfants doivent retenir avec attention MES paroles.

MES autres disciples : Nghĩa, Hậu, Đức, Tràng, Cư, Tắc, Sang doivent tous s’habiller en blanc et se mettre dans cet ordre : Nghĩa, Đức debout à l’autel extérieur du Protecteur du Dharma pour annoncer les récitations cérémoniales; à côté d’eux se mettent Hậu, Tràng puis tout au fond Mes trois enfants : Tắc au milieu, Cư à sa droite et Sang à sa gauche. Quant aux Trois Autels intérieurs, vous direz à Lịch d’organiser comme suit :
• L’autel des Immortels au milieu.
• L’autel des Confucianistes à droite.
• L’autel des Bouddhistes à gauche.

Les écriteaux des Disciples décédés seront rangés suivant leur Branche, en-dessous de MON Autel (de DIEU).
Kỳ, Kim sont des annonceurs à l’Autel intérieur. Ils se placent debout comme suit : Kỳ à droite, Kim à gauche.

Quant à Bản et Giỏi : c’est le couple d’Elèves-Prêtres en tête, au milieu, suivis par un autre couple d’Elèves-Prêtres qui sont Tỷ et Tiếp.
A gauche, Nhơn et Tương ; A droite, Giảng et Kinh.

A l’extérieur, il faut placer trois tables solennellement gardées par des Elèves-prêtres, [deux par table].

Lorsque les annonceurs intérieurs proclament le commencement de la cérémonie, les élèves-prêtres apportent les offrandes, posées sur trois tables extérieures, aux Dignitaires [qui sont à l’intérieur] afin qu’ils exécutent les rites.

Trung, tu demanderas aux deux Vénérables âgés de la Branche « Minh-Đường » de se tenir debout à l’intérieur pour recevoir les offrandes de l’Autel des Immortels. Pour l’Autel des Confucianistes, c’est Kinh et Chương. Quant à l’Autel des Bouddhistes, JE choisirai ce jour là. Sourire divin ...

Minh, JE le ferai venir. Sourire divin ... Chacune des trois tables extérieures est gardée par deux Dignitaires exécutant le rite des offrandes.

Tương et Tươi gardent l’Autel des Immortels.

Muồi et Vân gardent l’Autel des Confucianistes. Quant à l’Autel des Bouddhistes, JE déciderai ce jour là. Sourire divin ...

Bản, lève-toi. JE dessine d’abord [pour montrer] comment exécuter la figure [de danse religieuse] du caractère chinois 心 (Cœur) avant de continuer.
(Utilise les orteils du pied droit, lève-le [le pied droit] et fais un rond pour simuler le point … Pose tes deux pieds sur la même ligne horizontale … Trace un rond, puis recule-toi).

Cư [le médium de la séance], exécute la figure de danse pour qu’il la voie.

MES enfants ! Regardez comment JE le fais.

Hiểu, prends de l’eau ! Comment as-tu fait deux caractères 心 renversés ?

Cư, tu as bien fait ! Refais-le encore ! Cư, Bien ! Voilà ! Si tu veux que ça soit élégant quand tu poses ton talon, tu te baisses un peu. Sourire divin...
C’est Bien, Bản … JE poursuis. Relis-le, Nghĩa.

Si à l’extérieur, on annonce « Offrande de Thé », « A genoux ! », les Dignitaires se mettront à genoux en présentant le thé au-dessus de leur tête. Le couple d’Elèves-prêtres en tête, au milieu, avance en tenant chacun une chandelle. A l’annonce « A genoux ! », dessinez alors un petit cercle avec le pied gauche puis levez le pied droit pour exécuter le coup de pied et agenouillez-vous en même temps que les trois autres couples d’élèves-prêtres. Lorsque commencent la musique et les tambourins, vous vous levez doucement en même temps en vous tournant en face de l’Autel.

... Voilà ce qu’il faut faire, MON enfant… Quand tu reviens à la position debout, il faut te tourner face à l’Autel. Tenez les deux chandelles et les offrandes au niveau de la poitrine ! Quand les tambourins commencent à être joués pour la seconde fois, présente-les [au niveau du front avec les deux mains en formant un cercle avec les deux bras] ; La musique commence, exécute alors sept figures de danse du caractère « Cœur » chinois 心 en suivant le rythme. A ce moment là, JE dirai à Nhơn de rejouer les rythmes de tambourin pour que tu exécutes la danse. Sourire divin...

Trung, tu te conformeras au Nouveau Code pour célébrer les cérémonies.

05 juillet 1926.
CAO DAI

K..., écoute-MOI : Les êtres humains d’ici-bas doivent chercher tous les moyens de fructifier des biens et devenir riches. C’est un point de vue matériel, tandis que pour devenir Génie, Saint, Immortel ou Bouddha, il faut avoir un grand fonds de bienfaisance.

JE suis venu vous apporter le Salut Divin en créant une école de bienfaisance pour que vous puissiez mener à bien votre vie spirituelle. Par conséquent, réussir ou ne pas réussir votre vie spirituelle ne dépend entièrement que de vous, si vous le voulez vraiment ou pas ! Ton MAÎTRE que JE suis te dit pour que tu saches, K., cher enfant que, si tu ne fréquentes pas l’école que J’ai créée pour obtenir ta noblesse divine, tu ne trouveras nul autre endroit pour pouvoir accéder au Dao.

K., cher enfant ! Rares sont ceux qui iront au Paradis alors que les autres sont innombrables en Enfer. Décide-toi de travailler pour la religion. Autant JE t’aime maintenant, autant tu le regretteras plus tard. JE sais que ton cœur se repentit ; c’est pourquoi JE t’ai déjà pardonné d’avance. Tes responsabilités seront grandes ; tu recevras MES instructions à Ngọc-Đàn .


15 juillet 1926.
DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom de « CAO DAI » pour dire la Vérité en Annam

Cư, Tắc, vous devez emmener quatre jeunes, puis en trouver encore huit autres, les séparer par groupes de trois en chaque direction, de la façon suivante :
An ……………………………… à l’est
Bích …………………………… à l’ouest
Tri ……………………………… au sud
Hoằng ..………………………. au nord.

Dites à chacun de tenir un petit drapeau de couleur suivante : Vert, Rouge, Blanc, Jaune et Noir. Trois drapeaux dans chaque direction. Au centre, c’est vous trois qui les tenez. S’il n’y a pas assez de temps pour faire confectionner les drapeaux en tissu, vous les ferez fabriquer en papier couleur de dimensions suivantes : longueur de 9 dm, largeur de 3 dm ; Vous les couperez en diagonale . . . Ecoutez et obéissez.

Quand tout est mis en place, Cư, tu t’exerces du Spiritisme en baguettes d’encens pour que J’exécute le sacrement de « Règne du Saint-Esprit ». Une fois exécuté, tu diras à Vân de rester jusqu’à la fin de la cérémonie. S’il sort prématurément, il sera perturbé jusqu’à la folie.

Vous demanderez aux jeunes de rester parfaitement calme. Tắc, écoute : tu dois les surveiller tout le temps.

Demandez à Lịch de distribuer les drapeaux aux jeunes, car il doit réciter le Mantra.


Samedi 17 juillet 1926, le 08 juin de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom d’IMMORTEL CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA pour dire la Vérité en Annam »

Đường Thị ! Ton Maître que JE suis te confie le groupe de femmes pour que tu crées le Collège des Femmes Caodaïstes. Ce n’est pas parce que vous êtes femmes que vous ne vous occupez que de la cuisine !

Vos responsabilités dans cette Ere Universelle du Salut Divin sont aussi grandes ! Il y aura autant d’hommes que de femmes ! Les hommes savent accéder en Immortels ou Bouddhas, pourquoi pas les femmes ?

JE vous ai déjà dit qu’au Palais Céleste de Jade Blanc [Paradis], il y a des Esprits masculins et féminins, mais les Esprits féminins sont souvent prédominants. Obéis alors à MON Ordre de créer le Collège de Femmes Caodaïstes. Ecoute et obéis ! JE suis toujours avec toi, JE partage ta tâche ; il ne faut pas t’inquiéter !

H. , JE te confie les Femmes Caodaïstes pour les former et les guider. Attends que JE les accepte : JE te les confie sous ta responsabilité que JE partage avec toi.



Ngọc Đàn (à Cần-Giuộc)
Samedi 17 juillet 1926, le 8 juin de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom d’IMMORTEL CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA pour dire la Vérité en Annam »

Chers disciples, chères filles !
Grande Joie ! Grande Joie !

Le Cardinal de la Branche confucianiste doit exposer les Préceptes de Méditation et les Enseignements religieux. Quiconque, parmi les adeptes, observe dix jours de régime végétarien par mois, ou plus, peut être admis à la pratique de la Méditation.

Chers disciples, vous devez observer le régime végétarien. Pourquoi ? – Cela ne veut pas dire que JE vous oblige à observer l’Ancienne Loi ; cependant Celle-ci est très précieuse ; si vous ne vous y conformez pas, vous ne deviendrez jamais Immortels ou Bouddhas.

JE vous explique : Chaque être humain ici-bas a deux corps: l’un « corporel » qui est profane et l’autre « spirituel » qui est divin. Cependant, le spirituel provient du corporel ; c’est pourquoi il est dit « semi-matériel » car il peut être visible ou invisible. Ce mystérieux corps invisible - divin - est élaboré à partir de la Matière ou de la Quintessence du corps (Tinh), du Souffle (Khí) et de l’Esprit divin (Thần). Il est plus léger que l’air. Lorsqu’il s’est détaché du corps physique de l’homme, il prend exactement l’image du corps humain, semblable comme deux gouttes d’eau. Quant au moment de l’illumination, si vous n’avez que la Quintessence de votre corps et le Souffle, mais qu’il manque l’Esprit divin, vous ne pourrez pas alors vous unir à ces deux premiers en vue de vous immortaliser ! En revanche, si vous avez l’Esprit divin mais sans avoir la Quintessence de votre corps et le Souffle, alors il vous sera difficile de constituer votre deuxième corps, le spirituel. Donc, il faut absolument que ces Trois Précieux Eléments humains se réunissent.

Le corps spirituel demeure matériel encore et peut donc s’unir au fluide cosmique « Pré-Créateur » . Or ce fluide cosmique contient toujours de l’électricité. Ce corps spirituel doit être très évolué et tellement pur qu’il est plus léger que l’air pour pouvoir sortir de l’atmosphère terrestre. Il importe que son origine soit très sainte, très angélique, très sublime, pour qu’il puisse donner naissance à un Saint, un Immortel ou un Bouddha. Il faut avoir un corps terrestre pur pour pouvoir créer un corps spirituel pur.

Si vous vous alimentez suivant le régime carné et obtenez la matérialisation du corps spirituel à la suite de votre pratique des préceptes mystérieux de la Méditation ataraxique, alors comment pourrez-vous le dissoudre ? Le corps spirituel ainsi créé, par mégarde, renferme le fluide impur. Or le fluide impur est bon conducteur d’électricité. Alors vous serez foudroyé en pleine ascension céleste avant que vous ne quittiez l’atmosphère terrestre. En revanche, sachant ce danger, vous vous abritez ici-bas, et vous deviendrez une Divinité humaine. De cette façon, le terme de votre malheureuse vie terrestre n’est pas encore échu !

C’est pourquoi Je vous demande d’être complètement végétarien avant de pratiquer les préceptes mystiques de la Méditation ataraxique.



Jeudi 22 juillet 1926, le 13 juin de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom d’IMMORTEL CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA pour dire la Vérité en Annam »

La mort, le profane l’appelle la fin définitive parce qu’on est dans l’ignorance. On ne connaît pas le Dao et on se trompe. La majorité des gens sur cette terre est sous la domination de Satan. Or Satan et les Diables renferment immanquablement la mort. Alors ils demeurent naturellement dans la mort qui doit les mener à leur anéantissement ; par conséquent ils ne connaîtront jamais la vie éternelle...

Sourire divin... Si JE ne viens pas à temps, vous demeurerez alors encore sous la mainmise de la mort.

Le Diable est comparable à un grain de riz pourri. Alors comment pourra-t-il pousser, fleurir et donner des épis et des grains ? Au contraire, l’Authentique Religieux se comporte comme une bonne semence. Quand elle est semée, elle pousse, fleurit et donne des fruits puis se reproduit et se multiplie. C’est pour cette raison que vous devez abandonner votre corps physique, mais vos fleurs et fruits sanctifiés donneront naissance à d’autres âmes divines. Elles se transforment et se multiplient sans arrêt. Voilà le divin mécanisme du DAO. C’est pourquoi à partir d’une seule Âme Divine du Saint-Esprit seront engendrés des Bouddhas, des Immortels, des Saints, des Génies et toutes les créatures de l’univers. Ainsi, « Vous tous êtes MOI-MÊME (DIEU) et JE suis vous-mêmes ».

Par exemple, les bouddhistes vénèrent le Très Ancien Bouddha Dipankara et l’honorent comme leur Maître Fondateur. Il est né à l’époque de Huangdi (« Empereur Jaune »), [27ème siècle Av.J.C.].

On appelle Guan Yin le Bouddha Féminin, mais elle était en réalité une réincarnation du moine taoïste Từ Hàng. Từ Hàng est né durant la dynastie de Shang [14 – 11ème siècle Av.J.C.].

On appelle Sakyamuni le Fondateur du Bouddhisme. Il est né à la dynastie de Zhou (ou Tcheou) [1122 (traditionnelle) ou 1045 (moderne) – 221 Av.J.C.].

On appelle Lao Tseu ou Laozi le Fondateur du Taoïsme. Il est aussi né durant la dynastie de Zhou.

On appelle Jésus Christ le Fondateur du Culte des Saints. Il est né durant la dynastie de Han [206 Av.J.C. – 220].

Votre MAÎTRE que JE suis vous demande qui a donné naissance à ces Personnalités ? Le Souffle Cosmique du NEANT n’a donné naissance qu’à MOI (DIEU). Qui a donné naissance à ces Personnalités ? Voilà le divin mécanisme du DAO que vous devez savoir.

Si JE n’existe pas, rien n’existe dans tout l’univers. En revanche, si le Souffle Cosmique du « NEANT Originel » n’existe pas, alors JE n’existe pas non plus.


Dimanche 25 juillet 1926, le 16 juin de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
CAO DAI

Sourire divin... T., vois-tu qu’il n’est pas si laid de t’habiller en costumes divins ? - Un jour, [ceux qui portent] ces costumes seront très estimés ! Cher enfant ! Tu ne te rends jamais compte de cela !

Sourire divin... La présence des élèves-prêtres à la cérémonie a pour but de la rendre plus solennelle. Ce n’est pas seulement pour effectuer les rites. A chaque Grand Office, ils doivent tous être présents ! Ils doivent s’habiller avec soin. Deux élèves-prêtres devant et deux autres derrière seront en charge de maintenir le calme. JE vous préviens que s’il n’y a pas d’ordre et de respect à la cérémonie, JE ne daignerais pas ME manifester ! Mes trois enfants, retenez-le bien !

Tr., L., K., T. écoutez : vous quatre avez chacun une lourde responsabilité. Essayez d’imaginer que fonder un pays est plus facile que d’instruire un méchant pour qu’il devienne bon. C’est toute l’humanité des Cinq Continents dans cette Troisième Ere Universelle du Salut Divin que vous aurez à instruire. Figurez-vous à quel point est énorme cette responsabilité ! Votre vertu et votre qualité doivent correspondre à la responsabilité. Vous êtes la lumière et le bel exemple qui guident toute l’humanité. Soyez-en dignes !

Vous acquérez ce bonheur parce que vous avez appris un peu de Votre Maître que JE suis. Or quand JE vous enseigne, vous ne M’écoutez pas. Vous n’obéissez pas à MES ordres. Vous ne savez pas encore vous conduire correctement, comment pouvez-vous prétendre devenir Immortel ou Bouddha ? ...



Ngọc-Đàn (à Giồng Ông Tố)
Vendredi 30 juillet 1926 , le 21 juin de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom d’IMMORTEL CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA pour dire la Vérité en Annam »

Ne Pas Commettre l'Adultère.

Pourquoi l'adultère et la luxure sont-ils de grands péchés ? -D'habitude, vous considérez le corps humain comme une seule entité, mais en réalité il se compose d'une infinité d'êtres vivants. Ils constituent ensemble une masse de matière ayant une nature divine, car les substances qui la nourrissent sont aussi des êtres vivants comme par exemple des légumes, des herbes, des plantes, des fruits, des céréales... En somme, tous les aliments renferment de la substance vitale. S'ils n'en contenaient pas, comment pourraient-ils vivre et conserver leur fraîcheur? Lorsqu'ils se dessèchent, ils meurent. Et jamais, vous ne mangez de nourritures flétries ou décomposées! Quant au feu que vous employez pour les faire cuire, c'est là un moyen de désinfection. En réalité, ces êtres vivants, sous l'effet de la cuisson, ne meurent pas. Une fois digérés, ils fournissent des éléments nécessaires pour nourrir et produire le sang. Ce n'est pas la peine de l'expliquer !

Vous savez bien ce qu'est l'essence divine inhérente aux gamètes mâles et femelles. Ceux-ci ont le pouvoir procréateur, capables de reproduire l’être humain ayant par la suite des renaissances et morts successives.

Par conséquent, chaque goutte de sang (ou de sperme) renferme un faisceau d'êtres vivants. Si vous abusez un trop grand nombre de rapports sexuels, vous tuerez alors ces êtres vivants avant leur terme. Quand vous mourrez, ils viendront porter plainte devant la Cour Divine de Justice. A ce moment là, vous ne pourrez pas nier votre péché!

Il faut donc bien observer cette interdiction. Ascension.



Mercredi 04 août 1926, le 26 juin de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom de CAO DAI pour dire la Vérité en Annam »

Ecoutez MES disciples, MES adeptes ! Vos connaissances humaines ne vous permettent pas de bien discerner le Vrai du Faux. C'est pourquoi les épreuves - du point de vue spirituel - doivent être établies de façon formelle sur cette terre pour pouvoir distinguer les Saints, les Immortels, les Bouddhas (parmi des êtres humains). De leur vie, même les pécheurs endurcis auraient pu s'abstenir de commettre des fautes s'ils savaient le mécanisme miraculeux que la Providence a disposé. Ils auraient ainsi pu obtenir la Noblesse divine des Anges, des Saints, des Immortels, des Bouddhas. A plus forte raison, il suffit à ceux-ci, lorsqu’ils sont bannis sur terre, de se maintenir bons et corrects pour pouvoir regagner le Ciel. Ils n’ont alors plus à craindre le miracle divin qui les met à l'épreuve ! C'est pourquoi Je vous ai constamment dit : « Enfants de la terre ! La vie est une école de bienfaisance ! Vous êtes appelés à y passer l'épreuve de Bonté et de Bienfaisance. C'est le seul chemin qui puisse vous mener au Paradis. » Je vous ai aussi conseillé : « Je suis venu parmi vous. Vous n'avez qu'à suivre scrupuleusement la Voie religieuse que Je vous ai tracée pour pouvoir vous unir au Dao. Une fois que vous aurez réussi, vous devrez aider les autres, des milliers de milliers de gens encore submergés dans une mer de misère et condamnés à subir les cycles de réincarnation. Ayez de la compassion pour eux afin de les sauver !

Jusqu’à présent, vous n’avez pas encore vu comment fonctionner le divin mécanisme, mais c’est MOI (DIEU) qui suis venu vous instruire. MES enfants ! Croyez en MOI et approuvez MES paroles. Si vous attendez le jour où votre âme quittera votre corps pour apercevoir le mécanisme divin, ce sera trop tard ! Obéissez donc à MES instructions ! »


Samedi 07 août 1926, le 29 juin de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
CAO DAI

Chers enfants ! Ecoutez ! Les choses profanes sont toutes des stratagèmes de Satan et des Démons qui cherchent à vous faire obstacle sur le chemin de la Sainteté. Ces pièges maléfiques sont disposés par MES ordres pour vous tenter.

Votre Maître que JE suis, vous ai déjà dit que J’ai lâché un troupeau de fauves féroces qui se mêlent parmi vous. Ils vous guettent pour vous dévorer. Toutefois, JE vous ai équipé d’une armure qui vous rend invisibles. Cette armure divine est votre vertu. JE vous ai aussi conseillé de la garder jusqu’au jour où vous ME rencontrerez. C’est pourquoi le DAO est très utile en tant que votre armure. Si vous l’enlevez, votre corps sera dépourvu de protection. Si vous ne vous conformez pas au DAO, vous serez soumis à Satan.

... Ne vous inquiétez pas ! La Voie du DAO est maintenant ouverte. Donc, celle de Satan l’est aussi. Par conséquent, vous devez impérativement vous efforcer de vous garder. Non seulement pour vous protéger, mais aussi pour protéger tous MES disciples.

JE vous dis à l’avance pour que vous ME compreniez : JE sélectionne et ne garde que la moitié de MES disciples, car J’ai autorisé Satan à employer MON nom pour vous tenter... Sourire divin... Beaucoup d’appelés mais peu d’élus. Ne vous attristez pas, car c’est le Mécanisme Divin. Les élus sont toujours peu parmi de nombreux candidats à l’épreuve, c’est une loi immuable. Vous devez vous arranger pour renforcer la Foi de MES disciples chaque jour : ce sera la pratique de bienfaisance la plus appréciée.



09 août 1926, le 1er juillet de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần), à midi.
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom de CAO DAI
pour enseigner le DAO au Vietnam »

MES enfants !

Thơ, tu accompagneras tes frères et sœurs coreligionnaires à Cần-Giuộc car les Diables veulent tourmenter MES disciples là-bas.
Guandi et Guan Yin vous attendent . . . Partez immédiatement. Quant à Trung, laissez-le tranquille pour qu’il s’occupe en urgence de ses affaires familiales.

(Thơ, Hậu, Nghĩa, Tràng, Cư, Tắc, Sang arrivent à Cần-Giuộc à 13h30 ; comme ils ne constatent rien d’urgent, ils attendent alors jusqu’à 15h00 pour évoquer notre MAÎTRE).

Réouverture de la séance de Spiritisme

Mes petits cherchent toujours à se distraire ? JE vous dis de venir ici parce que c’est sérieux mais vous ne faîtes que traîner, vous voulez contrarier MA Sainte Volonté, n’est-ce pas ?

(Thơ dit respectueusement : Nous demandons à DIEU Miséricordieux de nous pardonner !)

Thơ, ce n’est pas ta faute.

Tương, rassemble immédiatement tous tes frères coreligionnaires, MES disciples. Tous doivent être présents.

Thơ, assieds-toi en position de Grande Méditation, JE te dirai ce qu’il faut faire ce soir.

Réouverture de la séance de Spiritisme

MES enfants, écoutez : Tương, sais-tu quel événement s’est déroulé aujourd’hui ? Les Génies, Saints, Immortels, Bouddhas se sont tous dérangés à cause de vous.

Satan est venu devant le Céleste Palais de Jade Blanc et a demandé la permission de vous martyriser pour vous mettre à l’épreuve. JE n’accepte pas qu’il vous fasse du mal : il réunit les Démons de Trente-Six Grottes pour tenter de vous tourmenter. J’ai demandé alors à Guandi et Guan Yin de venir vous protéger, mais la majorité d’entre vous n’a pas encore prêté serment. C’est pourquoi les Génies, Saints, Immortels, Bouddhas ne veulent pas vous reconnaître.

J’ai ordonné alors à MES enfants de venir ici pour organiser immédiatement, avec toi, la cérémonie de serment et JE profite de cette occasion pour donner la Divine Dignité à Tương, Kim et Thơ … Tu dois les réunir donc, tous doivent être présents ce soir.

Réouverture de la séance de Spiritisme (4ème)
A minuit.

Cette Troisième Ere Universelle du Salut Divin unifie les Trois Saintes Doctrines suivantes :
 Le Bouddhisme qui sera représenté par Guan Yin.
 Le Taoïsme qui sera représenté par Li B’ai.
 Le Confucianisme qui sera représenté par Guandi
pour la création de la nouvelle Religion.

Donc, tu dois ranger l’autel pour que ces Trois Divins Représentants président la séance ; puis préparer une table pour le Génie de Cinq Tonnerres Célestes comme J’ai déjà expliqué auparavant. Il faudra avoir le talisman « KIM-QUANG-TIÊN » (« Immortel de Lumière d’or »). Tu calligraphieras le talisman « Giáng Ma Xử » (« Chasse Fantôme ») placé à la table du Protecteur du Dharma; Puis Cư exercera sa fonction de médium avec les baguettes d’encens afin que JE fasse venir le Génie de Cinq Tonnerres Célestes. Ensuite il se mettra debout près de la table du Protecteur du Dharma, à côté de Tắc et de Sang ; les autres médiums se mettront debout autour.

Tu diras à Tương, Kim, Thơ de prêter serment exactement comme avant. Les autres disciples prêteront serment comme on l’a fait lors de la séance des Dignitaires divinement promus. Tu insisteras sur le fait que tous doivent être en pleine sérénité car il y aura la présence des Génies, Saints, Immortels et Bouddhas qui assisteront à la séance.

MES enfants, écoutez : voici votre Nomenclature Religieuse [pour les hommes] déterminée par ce poème :

« Thanh-Đạo tam khai thất ức niên, 清道三開七億年
Thọ như địa quyển, thạnh hòa Thiên ; 壽如地圈盛和天
Vô-hư qui phục nhơn sanh khí, 無虛歸服人生氣
Tạo vạn cổ đàn chiếu Phật duyên. » 造萬古壇照佛櫞

Traduction :
« La Noble Voie de la Troisième Ere Universelle du Salut Divin durera sept cent mille ans,
Aussi longtemps que la Terre, et sa gloire sera en harmonie avec le Ciel.
Le Divin Souffle du Néant (DIEU) ramènera les humains à leur origine céleste,
En créant depuis l’éternité les cultes éclairant SES pieux enfants. »

Thanh est le qualificatif de votre « nom religieux » (ou « nom saint » « Thánh Danh » en vietnamien).

Donc, Tương a comme nom saint Thượng Tương Thanh,
Kim a comme nom saint Thượng Kim Thanh,
Thơ a comme nom saint Thái Thơ Thanh.

Il faut utiliser votre nom saint quand vous prêtez serment.

Réouverture de la séance de Spiritisme (5ème)
A 1h30 du matin.

Tương, où sont les quatre élèves-prêtres ?

Préparez respectueusement l’Office. JE ferai assister à la séance les Esprits de Génie, de Saint, d’Immortel et de Bouddha .

Réouverture de la séance de Spiritisme (6ème)
A 3h00 du matin.

Lịch, nombreux sont les disciples absents ? Demain donc, tu devras aller à Chợ-Lớn pour organiser une séance de spiritisme, chez Trung, afin que tous MES disciples prêtent serment. Tous devront être présents.

L’esprit de Li B’ai se manifeste :

Thái thượng vô ngôn hữu đạo thành, 太上無言有道成
Bạch vân hữu nhãn kiến nhơn sanh. 白雲有眼見人生
Kim quang đắc kiếp tu tâm thiện, 金光得劫修心善
Tinh đẩu nan tri ngã độ thành. 星斗難知我度成

Traduction :

L’Être Suprême en haut, sans un mot, réussit à faire fonctionner le Dao,
Dans les nuages blancs, Il a les yeux pour voir les êtres humains.
La lumière d’or parvient à réussir sa destinée grâce à la bonté de son cœur,
Les étoiles savent difficilement que c’est MOI qui les aide à réussir.


L’esprit de Guan Yin se manifeste :

Quang minh Nam Hải trấn thiền môn, 光明南海鎮禪門
Âm cảnh năng tri độ dẫn hồn. 陰境能知度引魂
Bồ đoàn mạc hám liên huê thất, 蒲團莫噉連花室
Tác thế tâm ưu khởi đạo tông. 作世心憂起道宗

Traduction :

Sans dissimulation, en mer du Sud, Je fais la garde du lieu de méditation,
Capable d’aider et de guider les âmes se trouvant en Enfer.
Préférant être le Bodhisattva miséricordieux que rester au trône de lotus du Bouddha.
Mes soucis sont d’éveiller le cœur des êtres humains en faveur du Dao.

L’esprit de Guandi se manifeste :

Quan thành tái hiệp Hớn triều phong, 關誠再合漢朝封
Thánh đức mạc vong hám thế trần. 聖德莫忘噉世塵
Ðế thất nhứt tâm trung khí dõng, 帝室一心忠氣勇
Thanh y xích diện hảo vinh phong. 青衣赤面好榮封

Traduction :

Guandi de la dynastie de Han est de retour,
Sa Sainteté se désintéresse et se détache des intérêts de la vie profane;
Héroïque et loyal envers l’Empereur, telle était sa seule résolution.
Visage rouge et vêtu de vert, il a été glorieusement honoré.



Vĩnh Nguyên Tự (Cần-Giuộc)
Samedi 21 août 1926, le 14 juillet de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom de « CAO DAI » pour dire la Vérité en Annam

Lịch, tu inviteras tous MES disciples de « Minh Đường » à venir écouter MON instruction … Sourire divin … Ce n’est pas parce qu‘il existe plusieurs branches religieuses que le Dao est différent pour chacune d’elles, vous ne devez pas avoir cette fausse idée. JE M’efforce de vous l’expliquer.

Depuis l’époque où l’accès au Dao est clôturé, bien que la Véritable Doctrine soit devenue obsolète, l’initiation aux préceptes mystiques de la Méditation demeure possible. Les Lois sont caduques mais le Dao reste tel qu’il était. Vous parviendrez à vous identifier avec le Dao si vous réalisez beaucoup de bienfaits pour l’humanité. Toutefois le Palais de Jade Invisible et la Pagode de « Tonnerre Céleste » rejettent les Directives d’évaluation céleste, c’est pourquoi très peu ont réussi leur vie spirituelle parmi les nombreux pratiquants de différentes religions.

Vous pouvez constater par vous-mêmes : depuis deux mille ans, combien y a-t-il eu d’élus en Immortels ou en Bouddhas en Extrême-Orient ? Huệ-Mạng Kim Tiên est le seul.



Dimanche 22 août 1926, le 15 juillet de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom d’IMMORTEL CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA pour dire la Vérité en Annam »

Đ., écoute-moi : Quand le Palais Céleste de Jade Blanc et la Pagode de Tonnerre Céleste ont établi la « Troisième Ere Universelle du Salut Divin », Satan a cherché à attaquer la Sainte Doctrine. Il a même usurpé Mon nom bien qu’il n’ait pas osé monter sur Mon trône. Il a toutefois très bien compris que JE suis venu par la voie miraculeuse du Spiritisme. Il emprunte ce mécanisme divin en changeant les noms de ses Trente-Six Grottes par ceux de Trente-Six Cieux. Les noms des Esprits Supérieurs tels que Génies, Saints, Immortels, Bouddhas sont usurpés pour créer la Doctrine du Mal.

Tu n’as pas bien compris qu’il dérobe la Vérité Divine pour la vendre comme un commerçant. Que c’est énorme ce péché ! . . . As-tu compris ? … « Trois Tours de Métempsycose » est la lourde peine de ton péché. Tu dois te repentir et te corriger. JE pourrai t’utiliser après pour apporter le Salut Divin à la population. Ce, pour que tu rachètes ta faute. Obéis !



Vendredi 27 août 1926, le 20 juillet de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom d’IMMORTEL CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA pour dire la Vérité en Annam »

MES disciples, écoutez MON instruction : Il y a Trente-six Saints dans les Trois Branches Caodaïstes. Aujourd’hui, il n’y en pas assez mais J’en ai déjà choisi huit ou neuf. Par conséquent, il faut se coordonner exactement comme au Palais de Jade Blanc [le Paradis] où les Saints se regroupent suivant leur Nom saint. Par exemple Lịch, Trung, Minh , étant Chefs de file des [trois] Branches, ils ont le pouvoir de ME remplacer pour former MES disciples. Rien à dire ici. Mais pour ce qui est de Trang, Kinh, Kỳ, ils doivent constituer leur famille sainte comme suit :
 Trang Thanh
 Kỳ Thanh
 Kinh Thanh

Autant de fidèles, que chacun de vous trois aura réussi à convertir à la Foi Divine, que de membres dans votre sainte famille. Avez-vous compris ? Lorsque vous regagnez le Paradis, chacun de vous a sa propre sainte famille. Si vous n’arrivez pas à convertir aucun(e) fidèle, vous retournerez au Ciel les mains vides.

Quant aux disciples qui ont prêté Serment, ils seront récompensés selon les bienfaits réalisés ou seront punis suivant les péchés commis; Toutefois, chacun(e) doit arriver à convertir au Caodaïsme au minimum douze personnes.

Votre grade religieux humain correspond à votre Dignité Divine.

J’ai déjà établi vos noblesses célestes, efforcez de les atteindre. Le temps court, arrangez-vous pour perfectionner votre spiritualité. Je vous donne un seul conseil : ne vous illusionnez pas à croire que la Dignité Divine peut être attribuée à n’importe qui. La porte du Paradis n’est pas ouverte à tout le monde. Chacun de vous a son nom inscrit dans MON Livre Céleste. Votre fonction a aussi été préétablie. Ce n’est pas comme les dignités terrestres qui ne sont offertes qu’à ceux qui apportent les meilleures offrandes ! Si JE le fais ainsi, la Religion pourra être répandue rapidement ; Cependant chacun de vous a sa part de mérite, JE n’ai pas le droit de prendre cette fortune céleste pour distribuer aux autres sauf si l‘un de vous la refuse. JE déciderai alors suivant MA sainte volonté.

Trang, JE te félicite !
Kinh, JE te félicite !
Bản, J’ai de l’affection pour toi, MON enfant !
Giỏi, JE choisirai ton grade !
Tương, JE compte sur toi !
Tạ, JE te confie les souffrances terrestres. J’utilise ton domicile pour être MON Oratoire !
Học, écoute les enseignements de tes frères coreligionnaires pour accomplir ton devoir !
Hương, tu dois t’efforcer au maximum. JE t’apporterai MON aide.
Trước, n’aie plus constamment de doutes comme cela !
Nghĩa, JE t’emploierai dignement !
Đức, JE te confierai le Centre du Vietnam pour faire propager la religion.
Tràng, désormais tu devras toujours te rappeler les punitions que tu as déjà subies !

MES enfants doivent se garder vertueux pour pouvoir répandre rapidement la religion. JE serai tel que vous êtes. Si l’on vous méprise, JE serai méprisé. Toutefois, il n’est pas facile de ME (DIEU) mépriser. Vous prêcherez l’Evangile à chaque individu. Qu‘il l’écoute ou ne l’écoute pas, c’est son choix ! JE vous dis ceci : Quiconque sait et comprend Mes Saintes Paroles sortant de votre bouche s’éveillera par la suite, alors sa destinée pour la vie éternelle sera maintenue. Sinon laissez-le suivre le chemin de Satan.

Le DAO est précieux. On ne vend pas à bas prix une chose précieuse ! Ne vous découragez pas ! JE bénis MES disciples féminins. Vous tous également, accomplissez convenablement vos fonctions.

JE bénis chacun d’entre vous.


Samedi 11 septembre 1926, le 05 août de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom de CAO DAI
pour dire la Vérité en Annam »

Joie à MES disciples, Joie à MES adeptes !

MES enfants, écoutez-MOI : vous pouvez constater comment l’ÊTRE SUPRÊME comme MOI qui dois M’abaisser pour sauver l’humanité. JE dois ME présenter comme un simple Immortel ou un Bodhisattva. Or ce sont là les deux dignités les plus basses des Immortels et des Bouddhas. D’habitude et suivant le protocole, JE dois ME placer au trône suprême ! Vous voyez combien JE suis modeste ! A cause de cela, plusieurs d’entre vous ME considèrent comme une petite divinité … Sourire divin …

La modestie est une vertu et chacun d’entre vous doit imiter MON exemple afin de pouvoir sauver l’humanité. Votre modestie doit être pareille à la MIENNE. JE le répète encore, à l’époque de la création de la Sainte Doctrine, JE viens pour sauver et éveiller ceux qui sont dans l’erreur. S’il n’y avait plus de péchés dans la vie, JE ne voudrais pas ME fatiguer de cette manière. Par conséquent, efforcez-vous de secourir ceux qui vivent encore dans le péché. Voilà une grande action que J’apprécie.

Lựu et Hiếu entraîneront un groupe de trente-six « jeunes filles » pour réciter les prières lors des grandes cérémonies. De même, Cư, Tắc, Sang, Phú, vous devrez former aussi trente-six jeunes garçons. Cư, JE t‘ai déjà dit de t’exercer encore à jouer la musique religieuse, souviens-toi ? Efforcez-vous ! … Phú également !



Vendredi 17 septembre 1926, le 12 août de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom de CAO DAI pour dire la Vérité en Annam »

Kiệt – Tu dois apporter ton aide à Thơ dans la création du nouvel Oratoire ! JE te confie la tâche de veiller sur les ébénistes pour fabriquer sept trônes : un trône plus élaboré pour le Pape, trois autres pour les trois Censeurs et enfin les trois derniers pour trois Cardinaux. Surtout, le trône du Pape doit être façonné plus soigneusement. On y sculpte et façonne les quatre animaux fabuleux . Les accoudoirs, là où on pose les deux mains, seront sculptés en forme de deux dragons pour le Pape ; deux phénix pour les Censeurs ; deux licornes pour les Cardinaux … Ecoute bien !

Bính – JE te confie la tâche de faire fabriquer un globe céleste ; Comprends-tu de quoi il s’agit ? … Sourire Divin … Un globe rond comme la Terre, as-tu compris ? Le diamètre est de 3,30 mètres, écoute mon enfant, trop grand n’est-ce pas, mais il le faut car il représente le divin mécanisme de l’Univers. Il sera peint en bleu ciel et on y dessinera l’étoile polaire et les constellations. JE compte : les Trente-six cieux et les Quatre Grands Continents célestes qui se trouvent dans l’univers ne sont pas des étoiles. Il reste Soixante-douze globes et Trois Mille Mondes célestes qui sont des étoiles. Au total, trois mille et soixante-douze (3072) étoiles. Tu feras le dessin intégralement. Tu consulteras les livres d’Astronomie de l’Occident pour les imiter. L’Etoile Polaire doit être dessinée clairement avec ses deux constellations de la Grande Ourse et de la Petite Ourse. Au-dessus de l’étoile polaire, tu dessineras l’ŒIL Divin. As-tu compris ? Normalement, il doit être fait en verre. A l’intérieur, au centre, est posée une lampe qui doit briller continuellement telle une prière très précieuse pour toute l’humanité. Mais il manque du temps, alors tu t’arrangeras de façon à ce qu’il soit prêt pour la cérémonie. Obéis !

Les statues des Bouddhas, Immortels, Saints, Génies déjà fabriquées doivent être rangées en dessous. As-tu compris, MON enfant ?



Samedi 18 septembre 1926, le 13 août de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom d’IMMORTEL CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA pour dire la Vérité en Annam »

J’ai quelque chose à dire à MES disciples. Les visiteurs sont priés de sortir, JE vous rappellerai dans quelques instants.

MES enfants ! J’ai déjà fondé l’Oratoire Caodaïste qui est la Sainte Maison commune à vous tous. Sachez-le ! J’ai aussi unifié les Trois Anciennes Doctrines – Bouddhisme, Taoïsme et Confucianisme – pour constituer la Nouvelle Loi Religieuse. A mi-octobre lunaire, à l’Oratoire aura lieu la Grande Assemblée des Trois Doctrines. Notez-le bien ! Le Culte modifié suivant la « Troisième Ere Universelle du Salut Divin » y a son origine. Est-ce clair ?

J’ai réuni les Trois Branches en Une afin de vous rassembler dans une même famille dont JE suis Le Père. Avez-vous compris ? Désormais, au Vietnam, il n’existe qu’une Vraie Religion qui est celle que J’ai fondée. C’est la « Religion d’Etat ». Avez-vous compris ? JE vous enjoins de vous unir pour vous en occuper. Obéissez !

Par la suite, vos tâches seront plus dures, plus laborieuses car J’affecterais à chacun ses responsabilités. Sinon vous vous disputeriez comme si vous vous divisiez en clans, ce qui est un grand péché devant votre Maître que JE suis. Obéissez !

Arrêtez tout ce que vous êtes en train de faire afin d’unir vos efforts pour vous la Grande Assemblée.



Mercredi 22 septembre 1926, le 15 août de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
Votre MAÎTRE se présente,

MES enfants !

Trung – Sais-tu combien MON amour pour l’humanité est immense ? Les obstacles rencontrés proviennent du karma de l’Humanité. MOI-même, JE ne peux pas laver avec une carafe d’eau toutes les souillures dans lesquelles tout votre corps est immergé. L’humanité sombre dans la débauche satanique depuis plus de dix mille ans. Comment peut-elle se transformer en sainteté en moins d’un an à peine ?

Même l’Être Suprême, que JE suis, a été discrètement trompé par les Diables qui contournaient MA Sainte Volonté. Hélas ! MES pauvres enfants ! Vous êtes au milieu de deux forces opposées qui vous tirent des deux côtés.

JE vous enseigne ceci : il faut savoir combattre avec MOI. S’ils attaquent, vous résisterez. Il faut que vos forces soient égales ou supérieures aux leurs pour gagner. Si vous résistez bien, alors le Dao sera victorieux. Si vous échouez, alors le Dao sera ruiné. Ayez conscience de cela !

Tenant l’immense Autorité entre MES mains, un regard de MOI suffit pour les éliminer, mais la Justice Divine ne le permet pas. Le mécanisme divin vous donnera ainsi l’occasion de réaliser les bienfaits.
Trung, Lịch, MES deux enfants, vous devez réunir les disciples pour solliciter l’autorisation de la nouvelle Foi. Cette déclaration doit M’être soumise d’abord pour correction avant de la déposer.



Mercredi 29 septembre 1926, le 23 août de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU Tout Puissant qui vient sous le nom d’IMMORTEL CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA pour dire la Vérité en Annam »

J’enseigne ceci à MES disciples une fois pour toutes et ensuite vous devrez vous en souvenir tous les jours. Vous êtes nombreux à aller évangéliser les gens mais vous avez peur d’eux. Cela est-il contre la vérité ? – Oui, n’est-ce pas MES enfants ?

Celui qui est dans l’ignorance apprend à un autre ignorant, alors même s’ils parlent jusqu’à la fin du monde, les deux resteront dans l’ignorance ! En plus, voyant que la personne ignorante le contredit, il se rend et admet que « notre Doctrine est fausse ». Alors un tel missionnaire est dans l’erreur, n'est-ce pas ? – Oui, MES enfants ! Ceci est comparable à la situation suivante : voyant quelqu’un sous la pluie en dehors, vous sortez de chez vous pour essayer de le couvrir. L’un et l’autre, vous êtes tous les deux mouillés ; vous vous consolez en vous disant que l’eau est fraîche ! N’est-ce pas stupide ?

JE constate que bon nombre de disciples éprouvent de la honte et se mettent dans l’embarras lorsqu’ils évangélisent. Est-ce contraire à la logique ? Si vous étiez indignes, on pourrait l’admettre. Mais par bonté, vous voulez instruire les gens dans la vertu. Ainsi, votre acte est déjà très noble, pourquoi avez-vous honte ? C’était comme un enfant qui, harcelé par des injures, ayant peur d’être humilié, injurie à son tour pour égaliser l’adversaire. Il serait moins humilié que s’il acceptait de se taire.

JE constate aussi que beaucoup d’entre vous n’ont pas compris ce qu’est le miracle. Ils se font ridiculiser. De retour, ils se mettent à critiquer eux-mêmes. Est-ce contraire à la logique ? Parmi vous, une majorité manifeste ce type de comportement !

JE vous conseille de mettre toujours en tête que Votre MAÎTRE est LE MAÎTRE DIEU. C’est pourquoi, il vous suffit de ne connaître que LUI et LUI seul! Les grades du Paradis ne veulent pas accepter les audacieux. Mais il est étrange que souvent celui qui est audacieux dans la vertu et dans la morale arrive à pousser la porte du Paradis pour y entrer. Les nobles divinités célestes lui sont souvent attribuées.

MES enfants, vous êtes doux mais audacieux, faibles mais forts, très humbles mais remplis de puissance. Vous vous résignez mais vous punirez. Vos actes, vos comportements doivent être contraires à ceux observés dans la vie courante. Vous approcherez alors les grades d’Immortel ou de Bouddha.


Vendredi 1er octobre 1926.
(Sans traduction – le message spirite reçu est en français)
« NGỌC-HOÀNG THƯỢNG-ĐẾ VIẾT CAO-ĐÀI TIÊN-ÔNG
ĐẠI-BỒ-TÁT MA-HA-TÁT GIÁO ĐẠO NAM-PHƯƠNG »

DIEU TOUT PUISSANT.

G… Vos deux époux trouvent bizarre que je vienne de cette façon. Savez-vous que le monde est à ce jour tellement méchant que l’ère de destruction approche ? L’humanité s’entretue. Bien mal servie par la science, elle provoque la dissension et la guerre. La sainte doctrine du Christianisme ne sert qu’à envenimer l’ambition des forts contre les faibles, et arme les premiers contre les derniers.

Il faut une nouvelle doctrine capable de maintenir l’humanité dans l’amour des créatures. Seule la nation annamite conserve religieusement le culte millénaire des morts ; quoique cette nation ne connaisse depuis sa création que la servitude, elle reste telle que JE le désire …


Lundi 04 octobre 1926, le 27 août de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
Votre MAÎTRE se manifeste.

Peuple du Vietnam, écoutez !

Confucius eut trois mille disciples, mais il n’en resta que seulement soixante-douze Sages. Lao Tseu n’a eu qu’un disciple, Nguơn-Thỉ. Jésus en avait au départ douze mais lorsqu’il fut arrêté, il ne lui restait que Pierre . Bouddha Sakyamuni en avait quatre ; Trois sont partis, il en resta un.

Et maintenant, JE Me suis manifesté sur Terre pour choisir :
 Un Bouddha ;
 Trois Immortels ;
 Trente-six Saints ;
 Soixante-douze Sages ;
 Et Trois Mille Disciples.

Comprenez-vous que vous avez cette faveur qui, depuis la création du monde, n’a jamais été accordé ?

Au Paradis il y a plus de soixante ans, les esprits de Génie, de Saint, d’Immortel et de Bouddha sentant MA grande colère, se sont portés volontaires pour se réincarner sur Terre en vue de sauver l’humanité. JE vois qu’ils font beaucoup plus de péchés que les profanes.

Donc, savez-vous pourquoi vous [le peuple vietnamien] avez cette chance ? Vous avez Trois Véritables Doctrines [Bouddhisme, Taoïsme, Confucianisme] que vous savez respecter. De plus, maintenant vous avez une nouvelle Vraie Voie Religieuse. Savez-vous qu’il est rare qu’un pays ait pareille chance !

Comme les rangs humains sur Terre doivent correspondre à ceux du Paradis, il aurait fallu que JE vous laisse dans l’indigence mais MON cœur ne ME le permettait pas. C’est pourquoi, il y a maintenant des gens qui sont dans une telle situation !

JE vous dis ceci : « Même à un Grand Empereur du Ciel qui se réincarne sur Terre, mais qui n’a pas mené une vie vertueuse, il sera difficile de retrouver sa Divinité céleste. » Ecoutez bien, MES enfants !


12 octobre 1926.
Votre MAÎTRE se manifeste.

MES enfants, pourquoi souhaiterais-JE vous voir habiller simplement en coton ? Parce que les habits de coton donnent l’exemple de vertu. Vous savez déjà ce qu’est le Dao ; alors être économe est la première vertu que vous devez pratiquer pendant votre vie terrestre. JE considère que le gaspillage et le luxe dans la vie sociale abaisseront votre vertu.


Pagode « Phước-Linh », le 15 septembre de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » Bính Dần. Dimanche 24 octobre 1926.
« BOUDDHA SAKYAMUNI qui vient sous le nom d’IMMORTEL CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA pour dire la Vérité en Annam »

Puisque la Nouvelle Loi Religieuse n’est pas encore établie, JE dois vous expliquer : Ayant déjà adopté MON emblème « ŒIL DIVIN », la statue « Empereur de Jade » n’a plus de raison d’être sur l’autel. Pourquoi autrefois, depuis le Premier Patriarche jusqu‘au Sixième Patriarche Bouddhiste, ME vénériez-vous en posant MA statue en avant ? Parce que la place en avant fut celle la plus importante, c’est juste !

Créer le Ciel et la Terre, ce fut MON œuvre. Donner naissance aux Immortels et aux Bouddhas, ce fut aussi MOI. JE vous ai déjà dit qu’à partir d’un seul Saint-Esprit ont été créés tout l’univers et toute l’humanité. JE suis les Bouddhas et tous les Bouddhas sont MOI. Vous êtes des Bouddhas et les Bouddhas sont vous. Il fallait que J’existe avant que vous existiez. Il fallait que vous existiez d’abord afin qu’existent ensuite les Génies, les Saints, les Immortels et les Bouddhas.

Pour former l’univers, J’ai créé le « Pa Koua » qui est appelé le Dharma. Le Dharma crée l’univers et les créatures, parmi elles les êtres humains, ce qui est appelé la « Sangha ».

JE suis le Bouddha, Maître à la fois du Dharma et de la Sangha, qui crée les religions en vue de vous ramener dans l’Unité avec MOI. J’ai créé le Bouddhisme juste après la création du Ciel et de la Terre ; le Bouddhisme a donc été créé en premier, puis vint le Taoïsme et enfin le Confucianisme. Maintenant, nous sommes presque à la fin du Dernier Cycle de l’évolution de l’Univers. Il faut revenir au commencement, c’est pourquoi il faut inverser l’ordre.

Par exemple, pour représenter les Trois Doctrines Unifiées, il faut que :
 Les Divinités du Confucianisme soient devant ;
 Celles du Taoïsme au milieu ;
 Celles du Bouddhisme en dernier.

JE me place derrière les Bouddhas, les Immortels, les Saints et les Génies afin de les ramener au Néant Originel ou le Paradis.
Quant aux rites antiques :
 Le vin représente le Souffle
 Les fleurs représentent la Matière
 Le thé représente l’Esprit.


Le 21-10-1926 (15-09 de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » Bính Dần). Séance de Spiritisme chez M. Hồ Quang Châu, Mme Phan thị Lân.

« DIEU TOUT PUISSANT qui vient sous le nom d’IMMORTEL CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA pour dire la Vérité en Annam »

Joie à MES disciples ! Joie à MES adeptes !

Châu, écoute ceci :
Poème (Traduction)
« Désormais, ton peuple ne sera plus divisé en trois,
JE vous réunis tous en une famille ;
Une fois implantée partout depuis le Sud jusqu’au Nord, la religion sera répandue dans le monde entier,
JE suis le seul Maître Suprême de la Sainte Doctrine. »

JE te confierai l’importante responsabilité de faire propager la religion au Centre du Vietnam. Tâche de soigner ta vertu !

Thơ, tu dois ouvrir grande la porte de l’Oratoire pour admettre tout le monde, sans distinction de niveau de vie. Ils sont tous MES enfants ! Tu encourageras les gens à venir à l’Oratoire pour se convertir à la Sainte Doctrine !
Réouverture de la séance

Votre Maître se présente.

Đạo Quang, tu présideras la cérémonie pour eux, et tu leur montreras comment M’adorer suivant les Nouveaux Codes Religieux. Ils n’ont pas besoin de se convertir, ils sont déjà MES disciples.

Sourire divin … J’ignore quand vous saurez vraiment qui est votre Maître. Que de malheur ! Que de compassion ! …

Trung, ne te laisse pas influencer. Ils pensent que tu fais de la politique. J’ai accepté cela, malgré MOI, parce que vous insistiez beaucoup. Il faut savoir que la religion et la politique ne sont jamais compatibles ! JE dis peu mais vous devez comprendre davantage !



Mercredi 27 octobre 1926 (18 septembre de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU TOUT PUISSANT qui vient sous le nom d’IMMORTEL CAO DAI GRAND BODHISATTVA MAHA SATTVA pour dire la Vérité en Annam »

(Sans traduction – le message spirite reçu est en français)

L’humanité souffre de toutes sortes de vicissitudes. J’ai envoyé Allan Kardec ; J’ai envoyé Flammarion comme J’ai envoyé Elie et Saint-Jean-Baptiste, précurseurs de l’avènement de Jésus-Christ. L’un est persécuté et l’autre tué. Et par qui ? Par l’humanité. MON Fils est aussi tué par vous. Vous ne le vénérez qu’en Esprit et non en Sainteté.

JE voulais causer avec vous en une seule fois au temps de Moïse sur le Mont-Sinaï, vous ne pouviez ME comprendre. La promesse que j’ai faite à vos ancêtres pour votre rédemption, la venue du Christ est prédite, vous ne voulez pas en tenir compte. Il faut que JE ME serve Moi-même maintenant d’un moyen plus spirituel pour vous convaincre. Vous ne pourrez pas nier devant le Grand Jugement Général que JE ne sauve pas l’humanité par tous les moyens plausibles. Quelque indulgent que JE sois, JE ne pourrai effacer tous vos péchés depuis votre création. Le monde est dès maintenant dans les ténèbres. La vertu de DIEU est détruite, la haine universelle s’envenime. La guerre mondiale est inévitable.

La race française et la race annamite sont MES deux bénites. JE voudrais que vous soyez unis pour toujours. La nouvelle doctrine que J’enseigne a pour but de vous mettre dans une communauté d’intérêt et de vie. Soyez donc unis par MA volonté et prêchez au monde la paix et la concorde.

En voilà assez pour vous ce soir.


28 octobre 1926.
« DIEU TOUT PUISSANT qui vient sous le nom de CAO DAI pour dire la Vérité en Annam »

(Sans traduction – le message spirite reçu est en français)

M. et V. … Venez près d’ici. Croyez-vous qu’il est impossible à DIEU de faire ce qu’Il veut faire ?

M. … - Tu es désigné par MOI pour accomplir une tâche ingrate mais humanitaire. Tu relèves par tes nobles sentiments la décadence d’une race millénaire qui a sa civilisation.

Tu te sacrifies pour lui donner une vraie morale. En voilà une toute faite pour ton œuvre. Lis toutes MES saintes paroles. Cette doctrine sera universelle. Si l’humanité la pratique ce sera la paix promise pour toutes les races. Tu feras connaître à la France que l’Annam est digne d’elle.

Tu as assez pour ce soir.


Grande Cérémonie à Chợ Lớn, 29 octobre 1926.
« DIEU TOUT PUISSANT qui vient sous le nom de CAO DAI pour dire la Vérité en Annam »

Joie à MES disciples, à MES adeptes et à MES chères filles.

Ecoutez, MES enfants. JE dois vous dire clairement ceci afin que vous ne l’ignoriez pas pour ME le reprocher. Un Père miséricordieux ne cherche jamais à tourmenter ses propres enfants. JE suis venu pour vous guider un par un, JE ne pourrai pas vous chasser. JE vois que vous avez subi les effets de l’épreuve établie par les Trois Majestueux Représentants de Trois Doctrines [Bouddhisme, Taoïsme, Confucianisme]. Je sais que la majorité d’entre vous est tourmentée. Cela M’a fait mal de vous voir dans cette situation. Si Je n’accepte pas qu’ils vous mettent à l’épreuve, ils ME reprochent de trop vous aimer et de ne pas respecter la Justice Divine, surtout Li T’ai Bai qui a le plus insisté.

Même Guan Yin (Avalokitecvara) et Guandi ne sont pas parvenus à demander la grâce pour vous. D’autant plus que cette épreuve a eu lieu le jour de la cérémonie d’ouverture de l’Oratoire. Quel dégât ! Mais Je dois l’accepter malgré MOI ! Si vous tombez, c’est à cause de MOI. Si JE savais que vous n’étiez pas solide, alors JE n’aurai pas accepté cette épreuve. Cependant, J’ai déjà laissé Mes prophéties pour vous instruire à l’avance, mais vous n’avez pas lu MES Saintes Paroles. Vous n’en avez pas tenu compte de ce que J’ai dit. C’est pourquoi, vous avez commis de graves blasphèmes.

Par conséquent, JE remets dès à présent la responsabilité de vous récompenser ou de vous punir dans les mains de Li T’ai Bai. Vous devez en tenir compte pour Lui demander grâce ! Quand JE vous instruis, vous ne M’écoutez pas. Maintenant, vous devez subir les punitions.

(Đ. Q. … a présenté une demande). Sourire divin.

Đ. Q. … Je reconnais tous les disciples comme Un seulement, pas Deux. Ceux qui cherchent à les diviser sont MES adversaires. Tu l’as compris !

Tu sais que J’ai dit à tous qu’il fallait attendre MON autorisation avant de faire quelque chose. T’ai-JE autorisé à demander la conversion et les sacrements pour la mère de T. … ? A cause de cette faute, T. a beaucoup perdu sa foi, tu l’as compris ! Ce trésor en argent t’a beaucoup tenté, n’est-ce pas ? T. … ! Apaise-toi pour faire ton propre examen de conscience ! JE ne daigne pas te le dire.

Trung, Trang, Tương. Vous trois, vous devez vous souvenir de ce que JE vous ai confié… JE vous l’ai déjà dit. Vous ME comprenez !


Réouverture de la séance.

L’Esprit de Li T’ai Bai se manifeste :

Joie pour les fidèles ! Dignitaires, mettez-vous à l’aise !

Le Maître m’accorde désormais l’autorisation de vous récompenser ou de vous punir. En conséquence, tous les fidèles devront contribuer de tout cœur à bâtir solidement la fondation de la Religion, suivant la volonté divine, pour pouvoir atteindre les échelons des noblesses divines. Ne soyez pas timide, ne menez pas une vie sans repères, ce serait le gaspillage des efforts et de l’énergie que vous avez manifestés depuis le début. En plus, cela ne correspondrait pas à la Sainte Volonté du Maître, qui, bien qu’étant l’Être Suprême, a eu beaucoup de peines pour l’humanité.

Créer une Religion n’est pas chose banale ! Il n’est pas non plus donné à tout le monde d’être né à une époque où l’on peut rencontrer une religion authentique. Pour ce faire, il faut établir les Lois sérieuses qui récompensent et qui punissent. Récompenser pour motiver ceux qui ont apporté leur contribution, punir pour prévenir le Mal.

Les récompenses et punitions divines sont cependant immatérielles mais la récompense sera la joie à laquelle aucun noble sur Terre ne peut accéder et la punition sera une tristesse impossible à comparer. Même si l’on se repentait durant plusieurs vies de suite, ce serait déjà trop tard. Les grades au Paradis sont tous déjà attribués aux élus.

La plupart des fidèles ont beaucoup contribué à la fondation de la Religion, mais ils restent encore attirés par les ambitions et désirs terrestres. Ils ont bien travaillé, mais ne veulent plus continuer quand il y a des difficultés. Quel chagrin ! Quel regret !

Vous avez une chance inouïe d’être guidés, lavés des péchés par L’Être Suprême Lui-même ! Mais au lieu de vous efforcer d’accélérer vos pas pour être sauvés à temps, vous vous disputez et cherchez à accumuler des richesses matérielles. Sans la Grande Miséricorde Divine du Maître, vos bienfaits seraient sans doute entraînés par le courant.

Désormais, Je garde l’œil sur vous pour vous guider sur le bon chemin, mais il faut que vous fassiez davantage d’efforts pour être en phase avec le Plan Céleste. Ceux qui ont réalisé les bienfaits seront élevés au plus haut rang divin. Ceux qui ont commis des péchés seront bannis selon la Loi Divine de « trois Tours de Métempsycose ». Le bonheur et le malheur ne choisissent pas la personne comme la chance et la malchance. Il ne faut pas Me le reprocher.

Humble esprit, Je vous dis « Au revoir ». Je vous quitte.



01-11-1926 (26 septembre de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần)). Cénacle spirite « Minh Tân ».

LE SUPRÊME MAÎTRE LAO TSEU se manifeste :

Assistance, savez-vous à quelle époque vous vivez maintenant ? – Oui, vous le savez ! Alors vous repentez-vous pour vous corriger ?

Les Trois Anciennes Doctrines orientales ne seront plus prochainement enseignées. Ceux qui ont de la chance rencontrent maintenant le Maître. Au-delà de cette période, il n’y aura plus cette opportunité. Diffusez donc la nouvelle pour les personnes pieuses afin qu’elles se convertissent au Dao sans attendre. V., M., D., l’avez-vous entendu ?

Si vous n’évangélisez pas les gens maintenant, quand le ferez-vous ? Je vais organiser donc les tâches et fixe la fonction de chacun d’entre vous.


LE GRAND SAINT TỀ-THIÊN se manifeste :

Les disciples masculins, reculez afin que les disciples féminins se tiennent à genoux à ma droite.

Khá, grâce à ta sincérité et à ta dévotion, Je me manifeste. Cependant, les disciples féminins possèdent aussi les mêmes notions de sincérité et de respect, alors Je les instruis en premier pour qu’elles puissent se reposer avant.

Ngọc-Tâm et Ngọc-Ý, obéissez à mes ordres ! D’habitude, dans la vie, la femme doit suivre son mari. Maintenant, J’ai accepté ton mari comme disciple à Minh-Tân, alors tu le suivras pour l’être aussi à Minh-Tân. Quant à Ngọc-Ý, tes beaux-parents ainsi que ton mari sont déjà disciples de Minh-Tân, alors tu devras l’être aussi. J’ai demandé La Sainte Mère Lê Sơn de vous enseigner. Alors il faudra créer le Collège des Femmes de Minh-Tân avant son affiliation à « Tam Kỳ Phổ Độ (Troisième Ere Universelle du Salut Divin) ». Il faut le faire sans tarder, car si vous la ratez cette fois-ci, ce sera plus difficile après.

Quant aux disciples féminins, décidez-vous si vous gardez votre ancienne Foi ou si vous voulez suivre l’enseignement de la Sainte Mère Lê Sơn. Vous pouvez vous retirer maintenant pour que J’enseigne aux hommes. Les femmes apprendront avec La Sainte Mère.

Khá, te souviens-tu des paroles que je t’ai enseignées ? Ta maladie est due à ton tempérament colérique avant tes Eveils spirituels du Dao. Quand tu te mets en colère, souvent tu cries fort. A chaque fois, ton cœur est affligé par ce feu de colère. Tu deviens malade à cause de cela. Désormais si tu te corriges, si tu te calmes, alors ton état de santé s’améliorera au fur et à mesure.

Vị, dorénavant tu dois effectuer les travaux pénibles à la place de ton père. Tu dois apprendre à t’occuper des travaux familiaux et professionnels pour décharger ton père. De cette manière, il aura le temps de s’occuper de la Religion. Si quelqu‘un arrive à devenir parfaitement vertueux, il sauvera spirituellement Neuf générations de la lignée familiale, y compris ses sept ancêtres, du cycle des réincarnations. Quel bonheur ! Toi et ton père doivent prêter serment sans tarder. Il ne faut pas attendre longtemps !

Vân, as-tu déjà fixé la date ? – Le 12 est bon aussi, mais c’est trop près de la Grande Cérémonie ; Alors je choisis le 6 octobre lunaire pour réunir tous ceux qui prêteront serment, sans faute.

Je vous ai brièvement instruit en ce qui concerne vos devoirs familiaux et sociaux. Les Khá et Vị obéiront à mes instructions. Quant à l’enseignement du Dao, Je vous l’apprendrai au fur et à mesure.

Pour les femmes, je demanderai à la Sainte Mère Lê Sơn de les instruire.

L’Esprit de la SAINTE MERE LÊ SƠN se manifeste :

Avant que j’enseigne le Dao aux femmes, j’ai un mot à dire aux fidèles vietnamiens pour qu’ils sachent que la création du « Dai-Dao » est grandement ouverte à tout le monde. Mais elle a son temps et sa durée. Elle ne se répète pas éternellement. [ La période de préparation de l’avènement du ] Dai-Dao va prendre fin, c’est pourquoi votre Maître m’a confié l’Enseignement aux femmes de Minh-Tân, car depuis longtemps déjà on ne voyait plus de femmes ensemble [dans les activités religieuses]. Il y avait celles qui faisaient les prières à la recherche du Dao, mais elles ne contactaient pas d’autres co-religionnaires. Maintenant, à la demande expresse de votre Maître, Je crée le Collège de Femmes de Minh-Tân. Êtes-vous d’accord ? Chacune sa volonté. Exprimez-vous à haute voix afin que tous les fidèles entendent. Une fois créé, vous devez faire la demande rituelle pour vous convertir à « Tam Kỳ Phổ Độ (Troisième Ere Universelle du Salut Divin) », les hommes également. Ceux qui ne sont pas encore convertis à « Tam Kỳ Phổ Độ », doivent en faire la demande. Ce que je viens de dire est la vérité. Je n’oblige personne.

Muồi demande explication … Une fois que votre conversion est acceptée, vous devrez demander le recueil des prières pour les réciter chez vous. Vous ne devrez pas vous montrer trop à l’extérieur. Mais ce n’est pas interdit ! Cependant à Minh-Tân, je demande tout de suite aux femmes de réciter assidûment les prières [et de s’appliquer à se perfectionner] chez elles. A la pagode, elles feront la prière et les rituels de cérémonie avant de rentrer chez elles. Quand aura lieu une séance de Spiritisme, elles viendront pour écouter et recevoir les instructions. Quiconque veut adhérer au Collège des Femmes, devra en faire la demande rituelle.

Bon, j’accepte la demande telle qu’elle … Au 6ème jour lunaire, la cérémonie de prestation de serment pour les hommes se déroulera ici. Faites connaître ceci aux femmes. Laissez libres celles qui ne veulent pas assister.


Vendredi, 12 novembre 1926.
A Ô-Môn, 08-10 de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« DIEU TOUT PUISSANT qui vient sous le nom de CAO DAI pour dire la Vérité en Annam »

K. … Si vous comprenez que le mécanisme divin du cycle des réincarnations humaines n’est pas comme vous le pensez d’ordinaire, alors vous ne serez pas tristes et vous ne ME reprochez donc pas. Au Palais Céleste de Jade Blanc, tous sont MES enfants, c’est-à-dire que vous êtes tous des frères et sœurs, spirituellement parlant.

Il faut que vous vous réincarniez à plusieurs reprises avant d’atteindre le plus haut rang divin au Paradis. Une simple parole suffit pour que les deux se réincarnent sur terre pour s’entraider et s’encourager. Tu ne dois pas dire que c’est une dette karmique. Quant à la récente création du Dao, malgré son apparition depuis moins d’un an, les Immortels et Bouddhas l’ont déjà bâti partout sur les Cinq Continents.

Comme Jadis, quand l’Humanisme n’avait pas encore été créé, Châu Công l’avait déjà enseigné.

Le Christianisme de Jésus n’avait pas encore été créé, mais il y avait Moïse, Elie, Gérimie, Saint-Jean Baptiste.

Le Taoïsme de Nguơn Thỉ n’a pas encore été fondé, mais Hồng-Quân Lảo Tổ, Lao Tseu, Thông Thiên Giáo-Chủ l’avaient déjà enseigné.

Le Bouddhisme de Bouddha Sakyamuni n’avait pas été fondé, mais le Bouddha Dipankara et Brahma l’avaient enseigné.

Votre Maître que Je suis ne s’est pas encore manifesté par le Spiritisme pour créer le Dao au Vietnam, mais les Génies, Saints, Immortels et Bouddhas ont déjà utilisé ce mécanisme miraculeux pour enseigner la Sainte Doctrine dans le monde entier.



Samedi, 20 novembre 1926, le 16-10 de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần), à la Pagode Từ-Lâm.
« DIEU TOUT PUISSANT qui vient sous le nom de CAO DAI pour dire la Vérité en Annam »


Le PAPE est votre Frère aîné. Il a le pouvoir de ME représenter pour vous guider dans les Voies Spirituelle et Temporelle. Il a les pouvoirs concernant l’aspect matériel de la vie mais non pas l’aspect spirituel de l’âme. Il est autorisé de communiquer avec les Trente-Six Cieux et les Soixante-Douze Globes Terrestres afin de prier pour la délivrance de vos âmes ! Fidèles, obéissez à cette Loi !

Les CENSEURS (ou CARDINAL CENSEUR), il y en a un pour chacune des Trois branches Taoïste, Confucianiste et Bouddhiste. Ces Trois Doctrines de l’Orient se distinguent l’une de l’autre mais devant MOI, sont considérées comme UNE. Les Censeurs ont le pouvoir d’examiner les Lois Religieuses avant leur promulgation, ou bien sur ordre du Pape, ou bien par la sollicitation des Cardinaux. S’il y a un désaccord entre les deux parties [entre le Pape et les Censeurs ou entre les Cardinaux et les Censeurs], alors ils devront la soumettre au Protecteur du Dharma (HỘ-PHÁP en vietnamien) pour qu’il vienne au Palais de l’Alliance Divine ME (DIEU) prier de la modifier ou la modifiera suivant sa volonté (du Protecteur du Dharma). Par conséquent, ils ont le pouvoir de faire censurer les livres ou prières religieux avant leur diffusion ou publication. Si par exemple certains offensent les bonnes mœurs de la société, ils ont le devoir de les supprimer ou annuler et de ne pas autoriser leur publication. Tous les fidèles doivent s’efforcer à se conformer aux Lois Temporelles. Je vous conseille tous de les aider. Chaque Censeur a son propre sceau. Toutes les Lois doivent réunir sans faute les trois sceaux des Censeurs pour être valides. Fidèles, obéissez à cette Loi !

Le CARDINAL administre la vie Spirituelle et Temporelle des fidèles. Il a le pouvoir d’instaurer des Lois, cependant celles-ci doivent être approuvées au préalable par le PAPE. Elles doivent être examinées très sérieusement pour être certain de leur utilité pour la population. Le Pape doit les transmettre aux Censeurs pour leur examen attentif et rigoureux avant de donner son approbation.

Les Cardinaux doivent obéir au Pape et exécuter exactement ses ordres. Toutefois s’ils trouvent que certaines Lois offensent les mœurs ou la vie de la population, ils peuvent supplier le Pape de les annuler. JE vous conseille de l’aimer et de l’aider. JE vous recommande de supplier son aide s’il vous arrive quelque chose de grave.

Les Trois Branches se distinguent l’une de l’autre, mais leur pouvoir reste le même. S’il arrive par exemple qu’une Loi soit ordonnée par le Pape mais que les trois Cardinaux signent leur désapprobation, alors cette Loi doit être soumise au Pape qui ordonnera aux Censeurs de la réexaminer. Chaque Cardinal a son propre sceau. Tout acte administratif doit porter leur trois sceaux pour pouvoir être exécuté. Ecoutez ! Fidèles, obéissez !

Les ARCHEVÊQUES, il y en a douze pour chacune des trois branches, donc trente-six en tout. Parmi eux, trois Archevêques Principaux qui représenteront les Cardinaux dans l’exécution des tâches administratives. Toutefois ils n’ont pas le droit de s’opposer aux Lois religieuses. Ecoutez ! Fidèles, obéissez à cette Loi !

Les EVÊQUES, il y en a soixante-douze, vingt-quatre pour chacune des trois branches. L’Evêque est celui qui guide les fidèles dans les Voies Spirituelle et Temporelle. Il faut qu’ils prennent soin de vous comme le grand frère qui s’occupe de ses propres frères et sœurs. Ils tiennent le registre des fidèles. Ils doivent s’occuper des cérémonies de décès et de mariage. Dans les grandes villes, chacun d’eux peut administrer et célébrer l’office divin comme le Cardinal ou l’Archevêque. Ils ont le droit de faire la demande d’abrogation ou de modification d’une Loi qui nuit à la vie de la population. Ils doivent être proches des fidèles pour les aider comme si ces derniers étaient leurs propres frères ou sœurs. Ecoutez ! Fidèles, obéissez à cette Loi !

Les PRÊTRES sont ceux qui enseignent MA Sainte Doctrine. Ils ont le pouvoir de demander l’abrogation ou la modification des Lois religieuses. Il y en a en tout Trois Mille, Mille pour chaque branche religieuse. Il ne faut pas augmenter ou baisser leur effectif. Dans les petites provinces, ils ont la permission de faire l’office divin dans les Oratoires qu’ils dirigent.

L’ELEVE-PRÊTRE est choisi parmi les fidèles vertueux afin d’exécuter les rites religieux. Il a la permission de présider les cérémonies chez les adeptes. J’insiste clairement : les Elèves-Prêtre sont MES benjamins qu’il ne faut pas maltraiter. Il faut d’abord être Elève-Prêtre pour pouvoir être promu Dignitaire, exception faite, s’il y a Ma bénédiction spéciale. Ecoutez ! Fidèles, obéissez à cette Loi !

Le Cardinal doit avoir l’appui de trois Cardinaux pour être promu Cardinal-Censeur.

L’Archevêque doit trouver l’appui de 36 archevêques pour être promu Cardinal.

L’Evêque doit trouver l’appui de 72 évêques pour être promu Archevêque.

Le Prêtre doit trouver l’appui de 3 000 prêtres pour être promu Evêque.

L’Elève-Prêtre doit avoir le soutien de tous les autres Elèves-Prêtres pour être promu Prêtre.

Le fidèle doit avoir le soutien de tous les autres fidèles pour être promu Elève-Prêtre.

Exception faite, quand JE donne expressément MA bénédiction à la personne par le truchement du Spiritisme.

Quant au grade du PAPE, les Censeurs ou les Cardinaux peuvent le prétendre mais il doit être élu par tous les fidèles. Exception faite, s’il y a MA bénédiction spéciale par le truchement du Spiritisme. Obéissez à cette Loi, MES fidèles ! Recevez MA bénédiction !



Pagode Từ-Lâm, le 19 octobre de l’an lunaire du «Tigre de Feu Positif» Bính Dần, mardi 23 novembre 1926.
VOTRE MAÎTRE se présente

Chers enfants, ne soyez pas peinés de ce qui est arrivé à la Célébration à l’Oratoire. C’était un obstacle à la création de MA religion. MOI-même, JE suis également attristé, mais tout cela faisait parti aussi du Plan divin.

JE reconnais toujours vos contributions, mais JE daigne prendre en compte l’opinion de chacun de vous dans l’élaboration de la fondation de la Religion. Par conséquent, beaucoup d’événements se sont produits en fonction de votre pensée. J’ai toujours utilisé votre volonté pour organiser les étapes essentielles du plan religieux.

Ce qui s’est passé à l’oratoire n’était pas seulement dû au retard d’organisation de la Religion, mais surtout aussi à cause de vos penchants inappropriés. Car la rectitude morale est la base des Saints et des Immortels tandis que les intentions indignes accueillent les mauvais esprits.

Il vous suffit de croire que JE (DIEU) vous aide dans chaque stade de l’établissement complet de la Religion pour vous, chers enfants.

JE dispose de MES Lois pour punir les malhonnêtes. Vous n’avez qu’à compter sur MOI. Avancez tranquillement sur votre chemin sans vous presser mais ne reculez pas. Alors vous obtiendrez un jour ce que vous souhaitez. Recevez MES bénédictions, chers enfants ! JE vous quitte.



Mercredi 24 novembre 1926, le 20 oct. An lunaire du «Tigre de Feu Positif» (Bính Dần).
VOTRE MAÎTRE se présente.

Chers enfants ! En pensant de nouveau à ce qui est arrivé à l’oratoire qui s’est transformé l’autre jour comme une école de Satan, JE ressens en MOI une profonde tristesse !

Avez-vous trouvé quelques explications valables ? - C’était une étape dans la fondation du Dao et dans le Plan Divin. Vous ne pouvez pas le comprendre, mais JE suis attristé parce que plusieurs d’entre vous critiquent ce fait. JE voulais les punir lourdement, mais JE ME suis résigné à cause de MON indulgence. Parmi Mes disciples, plusieurs ont voulu ôter l’habit religieux, jeter les pantoufles en herbes, enlever le turban religieux pour revenir à la vie profane. C’était parce que le chemin du Dao est tortueux et difficile d’accès. C’était parce que vous étiez couverts de poussières profanes, attirés par des leurres de richesse et enivrés par la gloire, que vous rejetez le Dao. Chers enfants ! Comprenez que JE suis triste, mais c’était déterminé par le Plan Divin, comment pouviez-vous l’éviter ? Déjà à plusieurs reprises, J’ai daigné subir beaucoup de peines à cause de vous.

Depuis la création de l’Univers, c’est à cause de vous que JE supporte tant de souffrances, la prison et tant de pénibles épreuves pour vous éduquer en vue de fonder le Dao. J’ai pensé que vous auriez pris cet exemple afin de vous corriger, de retourner dans le droit chemin du Bien. A plusieurs reprises, les Religions que J’ai établies furent détériorées, déformées à cause de vous. JE suis triste, chers enfants.

Recevez MES bénédictions, chers enfants. JE vous quitte.



Réouverture de la séance.

Chers enfants, écoutez-MOI : Ce malheureux événement provoque jusqu’à maintenant une vive controverse qui parfois perturbe aussi la religion : l’un dit qu’il s’agissait du Mal, l’autre dit qu’il s’agissait du Bien. Mais cela a été inscrit nettement dans le Livre du Ciel. Il est inutile que vous en débattiez. L’heureux qui croit et le malchanceux qui ne croit pas ne peuvent pas altérer le plan divin. Tant que la route est longue, vos pas seront pénibles, alors le fondement du Dao sera plus élevé et votre oeuvre sera plus glorieuse.

Hélas ! Votre Maître que JE suis a supporté tant de peines à cause de vous, MES ignorants enfants. JE voulais sauver toute l’humanité de l’océan de souffrances, mais elle s’est immergée complètement dans la vie profane et elle n’a pas de volonté. Dès qu’elle rencontre une difficulté, elle change d’avis ! Elle recule dès qu’elle marche sur une épine. J’ai beaucoup de peine, mais JE tiens toujours le mécanisme miraculeux du plan céleste. Vous devez en prendre conscience.



Dimanche, 28 novembre 1926, le 24-10 de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần).
« EMPEREUR DE JADE DIEU SUPRÊME qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner le DAO au Vietnam »

(Message spirite en français sans traduction)

DIEU TOUT-PUISSANT qui vient sous le nom de CAO DAI pour dire la vérité en Annam.

L..., une séance spéciale n’est donnée que rarement aux gens pour un vœu de quelque importance que ce soit ; mais à toi dont JE connais les sentiments d’humanité et l’esprit charitable, à toi JE donne entière satisfaction.

En dehors de tes volontés religieuses, tu as l’intention de t’informer de cette nouvelle doctrine qui t’a été travestie par quelques-uns de tes compatriotes sous une forme quelque peu malicieuse. Sur cette terre dont le peuple est si doux et paisible, JE viens comme le Christ est venu parmi vous pour combattre l’hérésie et évangéliser le monde. Quelque soit la race dont vous faites partie, enfants de la Terre, vous avez tous un même père, c’est DIEU qui préside à vos destinées. Pourquoi vous séparez-vous à cause de divergences d’opinions religieuses, alors que tous, vous êtes appelés à souffrir et faire votre Purgatoire en ce monde ?

Tu as déjà mis le pied dans ce chemin qui conduit tout être humain vers l’heureux séjour qu’est le Nirvana. Tâche de continuer cette voie pour arriver à ton but. De bons Esprits guideront tes pas. Tous tes vœux seront exaucés. C’est assez pour toi. Au revoir.


Jeudi, 02 décembre 1926, le 28-10 de l’an lunaire du « Tigre de Feu Positif » (Bính Dần). A l’oratoire de Tây-Ninh.
TAÏ-PE .

Le Divin Maître (DIEU) me donne l’ordre de venir organiser solennellement l’oratoire. A partir de ce jour, lorsque vous entrez dans l’oratoire vous devez vous conformer aux règles suivantes :

Les femmes et les hommes ne doivent pas rester ensemble. Les hommes se regroupent dans l’aile est. Les femmes du côté ouest. Les hommes restent avec les hommes, les femmes avec les femmes. Il est formellement interdit de s’amuser ou de plaisanter ensemble, exception faite pour les membres d’une même famille. Un homme qui veut parler à une femme ou inversement, doit avoir comme témoins un autre homme et une autre femme.

A la cuisine, les hommes et les femmes peuvent travailler ensemble pour la préparation du repas, mais à table ils devront être séparés. Obéissez ! ...

Thơ Thanh, tu dois rédiger ce règlement et l’afficher à l’oratoire... Obéissez ! ...


Lundi, 06 décembre 1926 (le 02 novembre de l’an lunaire Bính Dần).
« EMPEREUR DE JADE DIEU SUPRÊME qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner le DAO au Vietnam »

Chers disciples, MES filles bien-aimées, MES adeptes, les croyantes !

Ecoutez-MOI : En raison de MA compassion, et de MA miséricorde, et comme toujours avec MA volonté de création et de protection de la vie, JE fonde la Troisième Ere Universelle du Salut Divin de Dai Dao. Son but est de sauver les chanceux ayant de la vertu afin de les élever au séjour des bienheureux, plus digne et plus noble que ce monde terrestre. Ainsi ils éviteront la réincarnation.

Hélas ! Les jouissances terrestres ne sont attachées à personne, mais elles attirent toujours beaucoup de gens. L’éthique et la morale sont la devise pour vous libérer de la réincarnation. Malgré cela, tant de gens cherchent à éviter voire à blasphémer la religion de DIEU. Ils la critiquent par les paroles en pensant qu’ils surpassent les dignités humaines, mais ne savent pas encore qu’une lourde punition les attend en enfer. Ceux qui recoivent les bénédictions seront plus nobles. Quant à ceux qui ne l’ont pas, leur esprit demeura toujours perplexe, leurs traits de caractère profanes deviendront de plus en plus obscurs. Savoir ou ne pas savoir, la Loi Divine a été impérative: ceux qui pratiquent la bonté, ayant réglé la dette de leur karma, seront admis au Paradis, après leur mort.

Etre né dans une époque où le véritable Dao est fondé n’est pas chose facile ! Mais avancer sur le chemin plein d’embûches et grimper sur la haute montagne pour trouver le diamant, ce sera encore plus difficile. Facile ou difficile, cela dépend de votre volonté. Il ne faut pas adopter une sombre attitude de doute dans le chemin de la vertu. Le jour où vous le regrettez, ce sera déjà trop tard !


09-12-1926
Votre Divin Maître se présente.

Chers enfants, écoutez-MOI :

Aujourd’hui Je perds l’un de MES disciples. Il est aussi votre coreligionnaire qui a assumé, avec vous, une responsabilité dans la Troisième Ere Universelle de Dai-Dao.

Tương décède à cause de son destin aussi. Il a eu de la chance, car il a pu revenir à Moi (DIEU) lors des derniers jours de sa vie ici-bas. La mort est parfois source de joie, mais aussi parfois source de tristesse. Si vous savez vivre utilement dans la société, si vous savez vous corriger jusqu’à atteindre la perfection, alors la mort n’est que le moment tant attendu du missionnaire qui retourne au ciel, mission accomplie, pour recevoir dignement sa récompense.

Tương n’est pas encore tout à fait comme ce dernier, cependant sa bonne volonté, sa contribution à la création de la Religion de DIEU lui vaudront une position céleste différente de l’ordinaire. Son âme doit comparaître devant le Tribunal des Trois Anciennes Doctrines et attendre la fin des délibérations qui tiendront compte de ses bienfaits et de ses fautes ou péchés jusqu’à maintenant. C’est MA sainte volonté qui a spécialement établi la Loi pour chacun de vous. Vous tous devez en prendre connaissance.

Quant à ses funérailles, vous tous devez vous en occuper pour accomplir parfaitement votre devoir humain.

Trang, tu diras à Trung, Thơ, Tương (même prénom d’un autre ancêtre caodaïste), Hóa et aux Hauts Dignitaires d’être tous présents pour l’accompagner une dernière fois jusqu’au lieu terrestre de son repos éternel qui se doit être digne d’une personne à la vertu irréprochable. Seuls ceux qui sont vraiment dans l’impossibilité d’assister pourront être exceptionnellement absents. Vous devez tout préparer et planifier rapidement afin d’organiser solennellement ses funérailles. Les prières seront celles déjà pratiquées aux funérailles de la mère de Hậu, mais elles seront un peu plus importantes.


Séance à Chợ Lớn, le 13-12-1926.

Votre Maître se présente,
Chers enfants !

Le fait que J’ai fondé la Sainte Doctrine pour le peuple vietnamien n’est pas une chose banale. Si vous savez que le Dao est précieux, vous devrez être attentifs et circonspects. Et si vous attendiez jusqu’au jour de sa gloire pour bien comprendre le plan divin. A ce moment, il serait alors impossible de vous récompenser comme maintenant, car les difficultés et les obstacles sont toujours présents au commencement d’un projet. Je vous conseille donc de vous appliquer sincèrement dans la pratique religieuse, par les actes et non seulement dans les paroles.

Un certain nombre de disciples parmi vous avaient de mauvaises intentions en demandant leur adhésion au Caodaïsme. En raison de Ma Miséricorde pour toute l’humanité – JE voulais vous sauver tous – J’ai souvent accepté la demande de conversion de ceux qui n’ont pas de cœur, car JE voulais qu’ils se repentissent afin de pouvoir recevoir les bénédictions, mais ils ne savent pas se repentir pour être sauvés ! Ils ne verront qu’à leur mort le Paradis ou l’enfer, ce sera déjà trop tard ! Chers enfants, vous devez vous examiner très attentivement !



Mercredi 15 décembre 1926 (11 nov. An lunaire Bính Dần)
TAÏ-PE se manifeste :

Je suis heureux de recevoir les disciples, les adeptes et les croyantes.
Soyez sérieux et solennels pour accueillir le Divin Maître.
Qu’on dise à ces Français, qu’ici est une maison de prières, qu’ils ne doivent pas considérer comme une curiosité.

« EMPEREUR DE JADE DIEU SUPRÊME qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner le DAO au Vietnam »

[Ce qui suit est le texte d’origine en français donc sans traduction]

M. … Debout et lis.

Toute chose vient à son heure.

Tu as vu et su ce que la plupart de tes compatriotes cherchent à voir et à savoir. Ce n’est qu’à la suite de la conclusion des recherches spirites que J’enseigne cette nouvelle doctrine.

N’ai-Je pas prédit que le spiritisme est une religion d’avenir ? Tu as naturellement l’intention de créer en ce pays une relation morale des deux races, française et annamite, appelées à vivre ensemble par MA volonté dans une communauté de vie et d’intérêts. Tu seras satisfait par une vie d’un homme de bien. Tes vœux seront exaucés. Tu seras plus tard un de MES fervents disciples pour prêcher au monde la paix et la concorde.

L’équipe française sera bientôt créée. Tu seras forcé de revenir en France en 1928, pour soutenir cette doctrine au Congrès Universel. Tu seras grand et puissant par MA volonté.

Au revoir. C’est assez pour toi.

Vendredi 17 décembre 1926 (13 Nov. An lunaire Bính Dần)
TAÏ-PE se présente :

M. D. … est prié d’attendre la venue du Divin Maître. [Texte d’origine en français sans traduction]

« EMPEREUR DE JADE DIEU SUPRÊME qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner le DAO au Vietnam »

[Texte d’origine en français sans traduction]

DIEU TOUT PUISSANT qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner la Vérité en Annam.

D. …, debout et lis.

Je tiens à te dire que rien ne se crée et n’existe sur ce globe sans MA volonté. De pauvres esprits prétendent qu’ils sont dans le secret de DIEU. Or, Je ne donne à nul humain ici-bas la mission d’en faire la révélation. Pour venir à MOI, il faut des prières. JE ne néglige pas de ME manifester quand ces prières sont sincères.

Il suffit, pour vous convaincre que JE suis bien Jéhovah des Hébreux, le DIEU des Armées des Israélites, le DIEU inconnu des Juifs et le vrai Père de Jésus-Christ, de ME prier par ce prête-nom CAO DAI pour que vos vœux soient exaucés.

Tu viens à MOI avec un sentiment sincère pour bien faire aux peuples soumis qui te sont confiés. JE te prie alors de propager cette doctrine à tous tes protégés. C’est la seule qui maintient l’humanité dans l’amour des créatures et vous apporte une paix durable.



Dimanche 19 décembre 1926 (15 nov. An lunaire Bính Dần)
« EMPEREUR DE JADE DIEU SUPRÊME qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner le DAO au Vietnam »

Chers enfants, écoutez-MOI :

C’est un fait que vous n’avez jamais connu. Si vous comprenez que le Dao est très précieux, alors tâchez de vous corriger et de pratiquer la vertu. Vous êtes nés ici-bas, vivez ici-bas pour y souffrir puis mourir aussi ici-bas.

JE vous demande : comment serez-vous après votre mort ? Où irez-vous ?

Nul ne comprend ce mécanisme miraculeux. JE vous explique : Toute réincarnation évolue de minéraux en végétaux, de végétaux en animaux. La race humaine doit subir des milliers de réincarnations avant d’arriver à la dignité de l’humain. La dignité humaine sur ce globe est classée suivant différents grades. Le grade de l’Empereur de la Terre [Globe 68 parmi 72] n’est pas encore égal à celui du plus bas du Globe 67. Sur ce Globe 67, les êtres se sont classés aussi suivant différents niveaux. La valeur des grades sur chaque Globe augmente de plus en plus jusqu’au premier Globe, puis Trois Mille Mondes, ensuite Quatre Grands Continents Célestes puis dépassant ces Quatre Grands Continents Célestes pour pouvoir entrer dans les Trente-six Cieux. Accédé aux Trente-six Cieux, il faut que l’âme se réincarne encore afin de se perfectionner pour pouvoir être admis au Palais Céleste de Jade Blanc que le Bouddhisme appelle le Nirvana.

Chers enfants, en lisant ce message vous comprenez que vos grades sont très nombreux sur l’échelle de la Noblesse Divine. Quant aux grades de Satan, ils sont les mêmes, car Satan imite le Paradis afin de créer ses grades. Il y a suffisamment de positions et de grades en vue de vous damner, de vous torturer et de vous châtier. Ce grand pouvoir, c’est MOI qui le lui ai donné afin qu’il puisse vous séduire, vous inciter. Vous deviendrez alors leurs serviteurs, leurs esclaves.

JE vous l’ai dit souvent : si les deux plateaux de la balance ne sont pas de même poids, alors ce ne sera pas juste. La Justice Divine doit être parfaite. Maintes fois, J’ai perdu MES enfants à cause de Satan qui vous a arrachés de MOI.

JE vous ai déjà indiqué clairement deux chemins : celui du Bien et celui du Mal ou le noble chemin et le bas chemin. Alors JE vous montre aussi la direction afin que vous ne vous trompiez pas. Vous devez comprendre : Dans les Trois Mille Mondes Célestes, les Diables se réincarnent encore parmi vous et d’autant plus sur les Soixante-douze Globes Terrestres. Comment est-il impossible qu’ils n’y soient pas présents ?

Mais hélas ! Les Diables créent d’habitude à chaque lieu un monde illusoire afin de vous dorloter. C’est pourquoi JE vous ai prédit : JE lâche un troupeau de fauves vivant parmi vous. De plus, JE les incite à vous dévorer. Cependant JE vous habille d’une armure qui est votre vertu de telle façon qu’il leur est impossible de vous apercevoir.

Par conséquent, la Morale et l’Ethique sont non seulement les moyens pour éliminer et contrer Satan, mais aussi la méthode pour vous guider et vous conduire jusqu’à Moi (DIEU Votre Maître). Si vous n’avez pas de DAO, vous serez alors les serviteurs du Diable. JE vous ai déjà dit que la Morale et l’Ethique sont comparable à une échelle infinie, suspendue au ciel, sur laquelle vous pouvez monter jusqu’au Podium Suprême aussi haut que MOI – DIEU Votre Maître – ou bien JE M’abaisserai encore pour que vous soyez plus haut.

JE vous enseigne donc, chers enfants, que si un individu juste et honnête ne pratique pas le Dao, mais fait correctement ses devoirs humains, son âme, lorsqu’elle quittera le corps physique, se réincarnera encore en suivant le grade immédiatement supérieur. Alors combien de temps encore lui faudra-t-il pour pouvoir s’unir avec MOI (DIEU le Maître) ? Par conséquent, JE donne MON approbation à l’entière humanité pour que celui qui s’éveille religieusement pendant toute une vie terrestre, une seule, puisse retourner à DIEU. Hélas ! JE ne vois pas encore de MES yeux celui-là.

En conclusion, Je vous enseigne : le DAO réside en vous , il faut que vous le gardiez précieusement.


Votre Divin Maître.

La plupart d’entre vous savent le français. JE vais l’utiliser afin que vous compreniez plus facilement la signification du Dao.

[Ce qui suit est le texte d’origine en français sans traduction]

Qu’est-ce que la noblesse, la richesse, la gloire ?
La noblesse est l’ensemble de titres plus ou moins enivrants décernés aux hommes par les hommes.
Quelle est la valeur de ces titres ?
N’est-ce pas suivant la valeur de ceux qui les donnent ?
Donnés par un humain, ils ne sont que trop humains.
Ce qui vient d’un homme n’a rien de résistant.
C’est sujet à détérioration : Ils sont détruits dès qu’on enlève la vie de celui qui les détient. Cherchez la Noblesse céleste, c’est la seule éternelle.
La richesse est l’ensemble de toute préciosité qu’on amasse en ce monde.
Que comprend-elle ?
L’or, l’argent, la pourpre, la soierie etc.
L’or, l’argent ne sont que simples métaux.
La pourpre n’est que couleur.
La soierie n’est que matière animale.
Prenez-vous toutes ces choses en vraies richesses ?
Elles ne sont qu’insignifiantes d’après leur provenance.
Cherchez, vous autres, la richesse en la Vertu de DIEU, c’est la seule que vous aurez éternellement ; nul ne pourra vous la dérober.
La gloire est souvent contre la vertu. Elle est éphémère. Elle provient souvent de la fourberie. La gloire de DIEU est la seule qui résiste à toutes épreuves.

[Traduction française du dernier passage : ]

Trung demande : Comment pouvons-nous trouver la Noblesse, la Richesse et la Gloire de DIEU ?
Le Divin Maître répond : « Corrigez-vous ! (Tu en vietnamien) ».



Grand Office à Chợ Lớn, le 20-12-1926.
Votre Divin Maître.

Chers enfants !

Chers disciples, écoutez-MOI : J’ai voulu que cela soit parfait. Il est nécessaire d’instaurer la Loi Religieuse. Si elle est établie, il faudra que vous la respectiez dans la pratique religieuse afin d’éviter les fautes. Certains d’entre vous, grâce à quelques actions réalisées, ont été spécialement employés par MOI. JE voulais les encourager pour qu’ils soient contents et progressent sur le chemin du Bien, mais de façon inattendue, ils n’ont pas obéi à MES ordres. Ils ont agi selon leurs propres idées, ce qui provoque des protestations parmi les fidèles. Fallait-il les punir ? Si JE ne dispose pas de MA miséricorde pour vous guider, ils seront sévèrement châtiés par les Génies et les Saints. Prenez garde sur la voie du Dao, chers enfants !

MES adeptes, écoutez-MOI : Le Dao de DIEU guide toute l’humanité, le chemin des Saints oriente les profanes. Vous êtes nés dans cette heureuse période pour avoir rencontré la Véritable Religion. Si vous ne vous corrigez pas, si vous ne forgez pas votre vertu afin d’accéder au Nirvana, évitant ainsi la damnation des Trois Tours de Métempsychose, vous le regretterez inutilement plus tard lorsque votre présente vie terrestre touchera à sa fin.

En raison de Ma Compassion pour l’humanité, JE fonde cette Troisième Ere Universelle du Salut Divin à l’intention de tous ceux qui ont cette chance. Si vous n’accélérez pas vos pas, à la fin de cette période [d’Amnistie Générale], les Esprits de Bouddha et d’Immortels se réuniront à l’Assemblée de Trois Doctrines Religieuses pour demander sa clôture, alors malgré MOI qui voudrais vous sauver encore, JE ne pourrai pas changer le Plan Divin.


Le 24-12-1926.
« EMPEREUR DE JADE DIEU SUPRÊME qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner le DAO au Vietnam »

Heureux de vous voir, chers enfants !

MES chers enfants ! Si J’ai accepté de subir beaucoup de peines depuis la création de la religion jusqu’à maintenant, puis la religion a été très rapidement répandue, J’aurais dû vous féliciter … Mais pourquoi suis-JE triste ? Chers enfants, vous êtes submergés par la mer de souffrances de ce monde… depuis dix Mille ans déjà, sous la domination et l’oppression de Satan. C’est pourquoi J’ai dû abandonner le Palais Céleste de Jade Blanc et le Temple d’Or Céleste pour descendre sur Terre en vue de vous sauver. JE suis venu pour vous soulager, pour alléger vos souffrances. Si JE n’atteins pas ce but, il ne sera alors pas raisonnable que J’instaure la Nouvelle Loi pour vous contraindre davantage … Voilà la raison de MA tristesse … JE vous dis la Vérité. Cette Loi pour laquelle JE veux que vous vous unissiez pour l’élaborer aura une influence directe sur votre vertu et sur votre dignité d’Immortel ou de Bouddha. C’est pourquoi, JE M’astreins à l’accepter. Car s’il n’y a pas de Loi, ce ne sera pas juste. Et sans être juste, comment pouvoir accéder au Nirvana ? …

Par conséquent, efforcez-vous de bien remplir vos devoirs. Puis l’esprit de Li T’ai-Bai (ou Li B’ai) viendra pour amender cette Loi.


Grand Office à Chợ Lớn, le 27-12-1926.
Votre Divin Maître.

Chers disciples, écoutez-MOI :

Nombreux sont ceux d’entre vous qui ne vénèrent pas Votre Maître dans leur cœur, mais qui cherchent à obtenir quelques grâces pour leurs propres intérêts ou pour ceux de leur famille en installant l’autel de DIEU chez eux. Pourtant, vous ne comprenez pas que cet acte est une source de pureté afin de laver vos péchés profanes. Nombreux sont ceux qui doutent. Ils M’adorent mais sans être certains de la raison pour laquelle ils le font, et se demandent à quoi bon de créer la nouvelle religion ?

Hélas ! Vous avez mis le pied sur le chemin de la Vertu, mais vous ne faites pas l’effort de le poursuivre et de vous instruire pour bien comprendre la raison pour laquelle vous M’adorez. Alors, le fait de devenir un tel disciple sert-il à quelques utilités pour la Sainte Doctrine ? La religion de DIEU a été créée trois fois , mais les profanes commettent encore d’innombrables péchés. En naissant dans ce monde terrestre, vous ne savez pas encore que vous avez un rôle à remplir jusqu’à sa réalisation finale. Votre âme retournera alors au Ciel - sa demeure d’origine - en quittant le corps physique pour rendre compte de ce que vous avez fait sur le théâtre de ce monde plein de malheurs et de difficultés.

Tant que vous n’avez pas encore correctement rempli les devoirs de votre destin, de votre propre existence, vous ne pouvez pas prétendre vous mettre sur le chemin de l’éthique pour être utile dans la vie ! Votre conscience est la faculté divine que JE vous donne afin de vous corriger par vous-même dans le chemin des péchés ou vous récompenser de vos bienfaits. Quand vous faites une bonne action, vous réalisez la volonté de DIEU. Quand vous commettez un péché, vous offensez la Loi Divine. Être juste ou avoir tort, tout est certainement enregistré par les Saints et Génies. Récompenser ou punir : c’est la sentence à la fin de votre vie terrestre ! Prenez-en conscience !


A l’oratoire de Cầu-Kho, le 08 janvier 1927.
Votre Divin Maître.

Chers enfants !

JE suis heureux de constater que vous - humains – vous savez vous repentir. Vous ne craignez pas la longueur des routes, et malgré la distance, vous venez vous rassembler ensemble pour vous initier sur le chemin de la vertu.

Vous devez savoir : naître humain, vous devez connaître le Dao. Sinon, vous n’êtes pas digne d’un être humain. Le Bien et le Mal seront distinctement reconnus. Si vous laissez encore un doute dans votre cœur, comment pourrez-vous progresser rapidement sur le chemin du Dao ?

Vous devez vous unir dans la même volonté, rejeter les banalités de la vie ordinaire, il vous sera alors plus facile de réussir votre vie religieuse. Par conséquent, JE conseille à ceux qui ont l’intelligence de s’en servir à bon escient, quel qu’en soit le niveau. Ne soyez pas timide ! Il serait alors bien regrettable que JE vous aie donné MA petite étincelle de lumière divine si vous ne l’utilisez pas.

Comprenez, chers enfants !


A Cho Lon, le 10 janvier 1927.
« EMPEREUR DE JADE DIEU SUPRÊME qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner le DAO au Vietnam »

MES disciples et MES adeptes ! Ecoutez-MOI :

L’oiseau regagne son nid, l’eau coule de sa source. Des temps anciens, la vie de l’être humain reflète l’image d’un passage sur terre par un voyageur. Pour bien remplir ses devoirs, il lui faut de la persévérance et des tribulations. La persévérance lui permet d’atteindre la noblesse divine. Les tribulations lui apprennent les difficultés de la vie. Ayant recherché le pouvoir et la richesse, il comprendra finalement que la vie terrestre n’est qu’un rêve illusoire. Chaque dignité a son rôle que l’Être Suprême lui a accordé. Bien qu’elle soit noble ou vilaine, chacun doit bien accomplir sa vocation. Ainsi à la fin de la vie terrestre, quand son âme quitte ce monde, elle retourne au lieu de départ pour réhabiliter sa mission. Celui qui a parfaitement accompli ses devoirs sera jugé devant la Tribune Céleste pour le bilan des bienfaits réalisés et des péchés commis. Afin de déterminer sa possible ascension au Globe Céleste suivant, dont les conditions de vie sont meilleures que sur la planète Terre n° 68. En revanche, ceux qui n’ont pas rempli leurs responsabilités humaines, seront bannis aux Globes inférieurs des Enfers pour payer leurs crimes et les dettes de leur karma jusqu’à ce qu’ils retournent dans le droit chemin du Bien afin d’être réhabilités dans leurs dignités anciennes. S’ils ne se corrigent pas, alors ils seront punis en Enfer des milliers d’années selon la Loi Divine pour expier leurs péchés. L’être humain, à cause de cela, doit subir des milliers d’années de réincarnation. Ainsi, son karma ne pourra pas se dissoudre dans le temps. Même les Génies et les Saints, s’ils ne savent pas que le Dao est la source de pureté qui lave leurs péchés, ne pourront pas non plus traverser cette mer de souffrances terrestres.

Quel bonheur pour le Vietnam ! DIEU Miséricordieux est venu pour guider ces « passagers de la Terre » par SA lumière divine afin qu’ils quittent peu à peu le chemin des ténèbres, et qu’ils évitent ainsi la rive de l’ignorance ! En utilisant les sobres costumes religieux à la place de ceux luxueux de hauts dignitaires. En acceptant les tribulations à la place des honneurs et richesses. En se servant de la vertu comme l’échelle pour grimper au sommet des nues bleues, aux hauteurs des cieux, afin de contempler la nature et de déchiffrer le mystère divin. Ainsi vous pouvez devenir un visiteur détaché, discret sur les hautes montagnes ou dans les forêts de verdure abondante.

Se débarrasser des ennuis de la vie terrestre inodore est une chose difficile à réaliser par les profanes. Combien de gens sont-ils intéressés à la recherche du séjour des Bienheureux ? Mais nombreux sont ceux qui cherchent à descendre dans l’abîme !

Le Dao de DIEU vous aide à quitter la rive profane. Le chemin des Saints guide les « passagers de la Terre ». Il faut savoir saisir maintenant cette précieuse occasion. Sinon ce sera un vrai malheur pour vous car il faudra attendre très longtemps pour que cette opportunité se présente à nouveau.


A l’oratoire de Tây Ninh, le 16 janvier 1927 (13 décembre an lunaire du Tigre Bính Dần).
« L’Esprit de Li T’ai Bai se manifeste »

Je vous félicite, chers disciples... Grand bonheur ! Grand bonheur !

Thượng Tương Thanh me regardera officier afin de m’imiter.

J’invite le Cardinal Censeur de la branche confucianiste.

Thơ, vous pouvez vous lever.

Levez-vous tous et alignez-vous en deux rangées.

Cardinaux Censeurs et Cardinaux asseyez-vous. Evêques des Trois Branches, placez-vous devant. Thái Thơ Thanh, apporte le Livre d’Interprétation des Lois et la Nouvelle Loi Religieuse, et viens les présenter respectueusement aux Trois Cardinaux. Cardinaux, levez-vous et inclinez-vous pour les recevoir ensemble de façon que vos six mains touchent également les Six Livres de Lois au milieu. Puis tous les Trois, vous devez les présenter aux Cardinaux Censeurs. Cardinaux Censeurs, inclinez-vous afin de les recevoir en même temps. Portez-les au-dessus de votre tête jusqu’à l’Autel, puis tournez-vous vers l’intérieur en les portant à votre front. Ecoutez-moi : Je confie ces Lois aux deux Cardinaux Censeurs afin qu’ils les réexaminent à nouveau en un mois sans plus. Ensuite, ils les transmettront au Protecteur des Lois Divines afin qu’ils Me prient de les rectifier. Il faudra trouver une pièce calme pour simuler le Palais de l’Alliance Divine. Les Douze Dignitaires Zodiacaux devront y être présents ainsi que le Supérieur du Temporel et le Supérieur du Spirituel.

Il faudra organiser de nouveau une séance de spiritisme pour recevoir Mes instructions :

Cardinaux Censeurs, déposez ces Lois au pied de Ma statue en cette nuit.

Dương, tu dois porter la mitre « Hiệp Chưởng » comme Luật, te vêtir religieusement comme Luật.

Nương, tu dois te faire confectionner un costume religieux comme Thơ.

Apportez et déposez les Lois à l’Autel, puis retournez à vos places assises.

Dignitaires désignés, prosternez-vous tous devant l’Autel du Maître (DIEU).
- -  - -

Réouverture de la séance.
« L’Esprit de Li T’ai Bai se manifeste »

Les Lois Divines miraculeuses du Dao sont encore très imparfaites.

[Sourire divin...] Mais comment sauriez-vous les établir ? Malheureusement, s’il n’existe pas ce mécanisme miraculeux et mystérieux, alors Les Lois ne seront pas constituées. Si les Lois ne sont pas établies, comment pourrez-vous atteindre le Dao ?

[Sourire divin...] J’ai supplié le Très Haut et Très Miséricordieux pour compléter les Lois par ces clauses mystérieuses essentielles. Par conséquent, mes chers amis, vous devez prier avec Moi. En cette dernière semaine de ce mois, commençons nos prières. Dites à tous les fidèles de tous les Oratoires de faire très sincèrement la Prière. Unissez-vous à Moi afin de demander les bénédictions divines pour obtenir les Saintes Lois. Obéissez !

Si la Religion est respectée, vous serez aussi respectés. Alors, Mes chers amis, vous savez bien vous considérer afin de vous occuper de bien éduquer les profanes. Désormais, Je vous observe de près davantage ! Si Je dois exercer plus rigoureusement mon autorité malgré moi, c’est parce que Je voudrais relever vos valeurs encore plus nobles. Je vous prie de ne pas M’en vouloir.



Le 17 janvier 1927 (14 décembre An lunaire du Tigre Bính Dần).
Votre Divin Maître.

Thượng Trung Nhựt, tu es leur grand frère. Tu dois instruire encore tes petits frères de ceci une fois pour toutes : JE (le Divin Maître) vous dis souvent que JE suis venu afin de créer pour vous une Véritable Religion. Cela veut dire que tout ce qui est mensonger ne vient pas de MOI. JE suis venu avec la Sainte Volonté d’éduquer toute l’humanité pour qu’elle vive en paix. JE ne suis pas venu pour vous inciter à la haine.

Pourtant, JE répète souvent que votre noblesse, votre haute dignité, ne résident pas sur Terre. Je suis revenu dans votre pays pour créer une Vraie Religion capable de sauver les humains. Vous et tout votre peuple, à l’aide du Dao, vous serez élevés aux Noblesses Divines. D’où vient cette distinction ? - De votre vertu, de votre conduite. L’éthique et la morale vaincront la cruauté : c’est normal ! Vous observez souvent cela. JE suis LE TRES HAUT qui tient en MOI le pouvoir de Justice. Alors ne serai-JE pas capable d’agir seul et aurai-JE vraiment besoin de vous, les profanes ? En réalité, c’est à cause de votre manquement de vertu et de votre éthique imparfaite que vous êtes châtiés.

Désormais, il vous faut avoir une Foi en un Divin Maître et obéir à MON instruction suivante: Observez les vertus morales avec constance, excepté celles qui sont contraires à la Vérité, celles-là sont les pièges de Satan.

JE vous bénis tous !


A Tây-Ninh, le 18 janvier 1927 (15 décembre An lunaire du Tigre Bính Dần).
« EMPEREUR DE JADE DIEU SUPRÊME qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner le DAO au Vietnam »

Chers enfants, Public. Dignitaires désignés, levez-vous ! Public, asseyez-vous … Ecoutez-MOI :

Pourquoi faut-il s'abstenir de l'alcool ?

- Je vous ai déjà expliqué que le corps humain est constitué d'une masse d'êtres vivants. Il faut comprendre que les organes internes de l'homme sont aussi formés d'une multitude de cellules vivantes qui exercent leur fonction - qu'elles le sachent ou non - strictement selon MES Ordres Divins.

Prenons donc votre corps humain en exemple. Je vais d'abord vous expliquer pourquoi l'alcool nuit à l'organisme humain, du point de vue physique. De ce point de vue, l'homme se comporte comme un animal: il faut qu'il se nourrisse pour vivre. Lorsque vous consommez de l'alcool, il pénètre dans l'estomac puis dans tous les autres organes internes dont le cœur - appareil principal de la vie - qui est, par la suite, forcé à travailler outre mesure. Sous l'effet de l'alcool, la circulation sanguine s'accélère, dépassant ainsi son rythme habituel, de telle manière que le poumon n'a plus assez de temps pour oxygéner et purifier convenablement le sang; ce sang impur s'accumule partout dans l'organisme; les cellules vivantes des tissus de divers organes, en absorbant ces déchets toxiques, deviennent malades de jour en jour. Votre organisme perdra sa force au fur et à mesure et devra succomber par la suite. Nombreux sont les alcooliques atteints de la paralysie d'une moitié de leur corps à cause de l'alcool.

Je vous explique maintenant la nuisance de l'alcool du point de vue spirituel:

Chacun de vous possède un second corps astral, sous forme de fluide éthéré, enveloppant votre corps physique comme un moule. Le centre de ce corps astral est le cerveau. Sa porte mystique d'entrée et de sortie est située au sommet de votre tête, là où est fréquemment posté le Protecteur des Lois Divines, l'Ange gardien de votre âme. Quand vous aurez réussi à unifier les trois précieux éléments constitutifs de l'homme: l'Essence de la matière, le Souffle et l'Esprit, vous atteindrez l'Illumination et vous deviendrez surhumain et serez sanctifié !

Or le cerveau - système nerveux central - sous l'influence de l'intense circulation sanguine provoquée par un taux excessif d’alcool dans le sang, subit de violentes perturbations et des troubles psychiques. Alors, comment votre Esprit pourra-t-il être tranquille pour contrôler et commander ? Vos comportements deviennent sots et naïfs. Vous régressez au stade animal. La dignité de la personne humaine étant déjà perdue, vous ne pourrez plus raisonnablement espérer atteindre la Noblesse Divine des Anges, des Saints, des Immortels et des Bouddhas. En plus, en ce moment de perturbation, vous laissez la porte ouverte aux mauvais esprits qui s'emparent de votre esprit pour vous inciter à commettre des crimes. Votre âme subira donc d'interminables réincarnations !

Alors Votre Maître que JE suis vous interdit formellement de vous adonner à la boisson! Soyez obéissants !

JE vous bénis tous ! JE retourne au ciel.


Séance au Temple du village Mỹ-Lộc.
Le 18 janvier 1927 (15 décembre An lunaire du Tigre Bính Dần).
« EMPEREUR DE JADE DIEU SUPRÊME qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner le DAO au Vietnam »

Joie à MES disciples. Joie au Public, hommes et femmes !

Silence ! Calme !

Les humains ne savent pas encore que le Dao est tellement précieux. Le Dao prend aussi ses racines à partir du profane. Et en recevant le sacré qui est MIEN, ils les fusionnent pour se transformer et donner naissance à toutes choses et percent le mystère de l’univers. Celui qui connaît le Dao est un chanceux, tandis que ne pas le connaître est non-chanceux.

Vous comprenez, n’est-ce pas ! JE vous donne la permission de vous convertir. Recevez leurs demandes.

En raison de MA miséricorde, JE vous accepte tous. Par conséquent, JE donne l’autorisation au Génie Gardien du Terroir de se manifester à la séance de spiritisme afin d’instruire les citoyens sous sa part de responsabilité. Ascension.

Génie Gardien du Terroir.

Mon respect aux Dignitaires désignés !
Ma salutation à tous les adeptes et à tous les hommes et les femmes des villages environnants !

Thần ân tứ hải thủ châu danh, 神恩四海守朱名
Hoàng hữu ấn phong tải độ thành. 隍有印封載度成
Mỹ thới dân khương bình thái trị, 美泰民康平太治
Lộc cao hà nễ thọ thời sanh. 祿高何你受時生
. . .
Traduction :
Le bienfait du Génie Gardien du Village Mỹ-Lộc est réputé aux quatre coins du pays,
Il a réellement eu la promotion céleste en veillant sur le bien-être de la population.
Les citoyens y vivent dans la sécurité, la paix et l’ordre.
Vous souvenez-vous des généreuses prospérités dont vous avez bénéficié pendant votre vie ?

Les habitants du village ont sincèrement fait des prières.
Ils savent choisir le bien dans la vie pour bénéficier sans cesse des grâces du ciel.
Par conséquent, tous les gens y vivent dans la paix et le bonheur.
Le village est bien en sécurité grâce à la compréhension et à l’application du Dao.

Depuis le temps que j’ai obéi à l’ordre divin pour administrer le village, Je garde toujours en moi la préoccupation de vous protéger afin que vous viviez en paix et dans la prospérité et que votre récolte soit bonne. Je le fais en conscience, sous ma responsabilité divine. Maintenant par ordre céleste, Je me manifeste par l’entremise du spiritisme pour faire savoir à toute la population la fondation de cette Religion très précieuse. Vous ne pouvez pas comprendre ce fait que DIEU a décidé depuis plusieurs décennies. Ecoutez-moi : « La Dernière ère s’approche de sa fin. Les humains et les animaux périront à cause des catastrophes, seul un dixième de leur population sera épargné. Hélas ! Tristesse ! Puisqu’il s’agit du plan divin, il est impossible de le modifier. Sauf si vous ouvrez votre cœur de bonté pour faire la pénitence et pour vous corriger et que tout le peuple de la nation fait ensemble la prière à DIEU Miséricordieux afin de demander SES Grâces. C’est pourquoi Dieu de Jade et les esprits supérieurs des Bouddhas, des Immortels, des Saints ont fondé la Troisième Ere Universelle du Salut Divin afin de sauver les humains qui sont en train de se noyer dans la mer de souffrances. Si vous rencontrez la barque de la Sagesse mais ne voulez pas y monter, alors il sera certain que vous vous périrez quelque part dans la mer.

Quant aux responsables du Comité du culte, demandez-leur de venir s’agenouiller devant la principale salle de culte afin que Je leur donne ma bénédiction.

Quelle joie ! Quel bonheur ! La population sait se conformer au Dao, sauf une petite minorité. Dorénavant, Je m’occupe bien davantage de vous, vous apporte plus de soins qu’avant. C’est mon devoir. Je vous explique pourquoi. Par Ordre Divin, Je dois suivre et protéger les disciples de DIEU Cao Dai. C’est ma préoccupation centrale. Ainsi, Je dois redoubler ma vigilance. Chaque fois qu’il vous arrive des catastrophes ou des épidémies, venez demander mes instructions pour les éviter ou les stopper.

Quant aux offrandes, Je voudrais recevoir des offrandes végétariennes ou des fruits et non pas de la viande. Il ne faut pas tuer les animaux. J’explique aux responsables du culte ce que signifie cet acte rituel. Habituellement, il faut avoir la foi pour célébrer les esprits en donnant des offrandes. Ce qui exprime votre profond respect. Mais les esprits de Génie ou de Saint ne les consomment pas réellement. C’est pourquoi il vaut mieux utiliser des fruits. Toutefois, j’accepte sans reproche toutes les offrandes de ceux qui le font avec une respectueuse sincérité, parce que c’est votre tradition depuis longtemps. Désormais, Je voudrais me conformer à la Sainte Volonté de DIEU. Alors, comment agirez-vous, Dignitaires ? … Essayez de me répondre. Sourire.

Je salue les Dignitaires, les fidèles et toute la population du terroir. Je vous quitte. »



Séance à An-Hóa, 22 janvier 1927 (19 décembre An lunaire du Tigre Bính Dần).
« EMPEREUR DE JADE DIEU SUPRÊME qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner le DAO au Vietnam »

Joie à MES disciples. Joie au Public.
Les gens de cette région ME reçoivent pour la première fois, c’est pourquoi il en est plusieurs parmi vous qui doutent encore.

Mes disciples et MOI – votre Maître – par notre miséricorde, nous nous donnons la peine de venir ici pour faire connaître la Sainte Doctrine. Ne tenez pas compte des incroyants, continuez à avancer sur votre chemin. Les gens comprendront plus tard s’il s’agit de la Vérité ou de l’erreur. En conséquence, vous et MOI ensemble, nous serons heureux de les accepter tous, femmes et hommes.

Tương, tu dois leur dire les points essentiels. J’offre un poème pour tout le monde :
« De toute éternité, l’ensemble de l’univers a un DIEU unique.
L’homme est comme un grain de sable du désert.
Si heureusement il rencontre le cours d’eau calme sa vie sera tranquille,
S’il est emporté par les vagues dans la tempête son destin sera bouleversé.
Son existence terrestre accumule des malheurs dans son karma,
Une vie de vertu selon le Dao peut le libérer de ces contraintes.
Quiconque sait qu’au pays du Vietnam a eu lieu
La création du Dai-Dao doit l’annoncer au monde. »

Thế đại Càn khôn cộng nhứt Thiên, 世代乾坤共一天
Nhơn như sa mạc tại thâm uyên. 人如沙漠在深淵
Hạnh phùng bình thủy thân an tại, 幸逢平水身安在
Nhược ngộ phong ba phận đảo huyền. 若遇風波分倒懸
Kỷ tải phàm trần cam nghiệt chướng, 幾載凡塵甘孽障
Nhứt thời đạo hạnh thoát oan khiên. 一時道行脫冤愆
Thùy tri Nam địa sanh phong nhựt, 誰知南地生豐日
Ðại Ðạo hoằng khai thế cuộc tuyên. 大道弘開世局宣

Laissez entrer les fidèles-femmes afin qu’elles écoutent Mes instructions. Mes chères disciples, votre Maître que JE suis, en cette Troisième Ere Universelle du Salut Divin, ne vous choisit pas selon votre intelligence, ni selon votre richesse. Je ne vous conseille qu’une chose : il faut que vous pratiquiez tous les jours la vertu suivant les règles de l’Humanisme, c’est à dire les Quatre vertus cardinales confucéennes des femmes. Avez-vous compris ?

Le fondement de l’humanisme du Vietnam est bon. Cependant, en contractant de mauvaises habitudes, vous la détruisez. C’est à cause de cela que JE dois vous rappeler encore pour ne plus vous tromper de nouveau. Retenez-le bien, chères enfants !

Faites entrer les fidèles-hommes ! Ecoutez bien, chers enfants ! D’habitude, vous voyez des faits choquants, des choses rebutantes dans la vie de tous les jours. Par exemple, le mandarin ou le haut fonctionnaire profitant de leur position pour opprimer les simples citoyens ; l’enfant imbécile qui trahit son père ou ses amis … Tout cela crée des désordres immoraux. Savez-vous pourquoi ? – Parce qu’ils ne connaissent pas le Dao …

JE vous bénis. Ascension.


26 janvier 1927 (23 décembre An lunaire du Tigre Bính Dần).
« EMPEREUR DE JADE DIEU SUPRÊME qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner le DAO au Vietnam »

Joie à MES disciples et au Public ! Ecoutez-MOI :

« Attendant le vent au large, la barque de la Sagesse glisse sur le courant de la Voie Lactée,
Pour transporter les voyageurs du Vietnam désirant franchir la rive terrestre,
En adoptant la vie vertueuse de religieux en vue du retour au pays de la Félicité,
Et rejetant la vie somptueuse de mandarin par la Sagesse.
Selon le plan divin, le temps du bouleversement du monde est arrivé.
Saisissez l’opportunité de vous imprégner de la Sainte Doctrine.
Vivez avec persévérance dans la vertu durant une seule vie,
Afin de vous écarter de ce monde profane sans tarder. »

A trois reprises, la Religion de DIEU a été créée, mais les profanes n’ont pas cessé de commettre toutes sortes de péchés. Les humains ici-bas continuent de jouir des joies mondaines pour ne point tenir compte de la morale, ni de l’éthique des Saints et des Sages d’autrefois. Les gens se disputent passionnément la richesse, les profits et la renommée pendant leur existence éphémère en ce monde mensonger et sans réelle valeur ! Etant humain, vous portez en vous une vocation particulière. Hélas ! Vous ne vous occupez pas de votre vocation afin de régler vos dettes pour avoir reçu un corps sain et les bienfaits de la nature mais cherchez à créer des ennuis et des soucis. Vous négligez la Sainte Vertu. Vous agissez ouvertement ou discrètement pour réaliser votre désir indigne. Votre jeunesse passera vite et sur le chemin de votre vie, il y aura de plus en plus d’obstacles. Vos espoirs, vos attentes n’aboutissent pas encore mais votre santé a des signes de faiblesse et la mort, indifférente, surviendra de telle manière que toutes les joies, toute la richesse, toute la gloire deviendront néant. Vous quitterez ce monde en emportant avec vous les erreurs et les péchés de toute votre vie sur Terre.

Dès lors, au Palais du Miroir Divin, vos péchés seront revus pour déterminer dans quel monde de misère et de tristesse vous devez vous réincarner pour des milliers et des milliers de vies suivantes. C’est ainsi que prend fin l’existence d’un profane.

La Source Angélique et le Saint Chemin sont votre guide afin d’éviter les péchés et le chemin du Mal. Ils vous orientent petit à petit vers le droit chemin du Paradis de la Noblesse Divine pour vous délivrer du cycle infernal des réincarnations. Celui qui sait accélérer ses pas sur le bon chemin aura toutes les chances à son côté. Celui qui aime la jouissance effrénée de la vie en subira les malheureuses conséquences.

Le Dao de DIEU est miraculeux. Sachez vous examiner vous-mêmes pour ne pas le regretter plus tard ! Prenez-en conscience !


A Chợ-Lớn, 31 janvier 1927
Chers enfants, Votre Maître se présente

Les jours passent vite. Le temps s’accélère et se presse, comme le printemps qui a fini sa saison puis réapparaît à nouveau. L’eau et la montagne gardent leurs mêmes couleurs des temps anciens, mais combien le cœur et l’esprit des humains changent ! Un printemps passe, c’est-à-dire que la Religion progresse une nouvelle fois. Comment fut ce même jour, l’an passé ? Aujourd’hui, la Véritable Doctrine efface peu à peu l’ombre du monde profane. Le miroir lumineux de la Sagesse éclaire brillamment les profanes. JE suis content pour vous, chers enfants. Vous avez accepté beaucoup de peines et de sacrifices pour bâtir la fondation de cette nouvelle religion. Vous avez créé une bonne entente et une bonne fraternité entre vous. Il faut encore des efforts pour aller jusqu’au bout de ce chemin que vous avez eu beaucoup de peine à débroussailler et à préparer pour les futures générations. Les fidèles d’ici, à cause des contraintes de la vie, ne se rassemblent pas suffisamment pour écouter la Sainte Volonté. C’est pourquoi Li T’ai B’ai décide que la grande célébration aura lieu à l’Oratoire de Câu-Kho de façon que tous les disciples puissent être présents ce jour.

T…, il vaut mieux que tu viennes présider la cérémonie et être avec tes frères ; Les autres disciples également.



A l’Oratoire de Cầu-Kho, 1er février 1927

JE ne suis pas content pour les absents aujourd’hui. Le temps presse, mais vous hésitez encore à mi-chemin. Ô combien est sublime et profonde la Doctrine du Dao ! Vous n’arrivez pas à percer son mystère par votre perception humaine. Si vous ne quittez pas ce monde profane, vous M’aurez alors suivi déjà presque un an pour rien. L’existence terrestre comporte beaucoup de peines. Vous vivez à cette époque où il y a tant de souffrances, et c’est à cause de cela que vous vous êtes intéressés à la voie de la Morale et de la Vertu. Si ce n’est pas le cas, vous êtes alors comme tous ceux qui se jettent dans la lutte perpétuelle du profit et du pouvoir. A quand ces disputes finiront-elles ?

C’est pour cette raison que vous devez vous efforcer de relever la Voie du Dao. Voilà, c’est la stratégie pour préserver la propre caractéristique du pays, voire le moyen de vous délivrer du monde profane. Ceci est un mécanisme divin que JE ne peux pas dévoiler ici. Néanmoins, vous devez savoir que vous, les humains, vous occupez le grade le plus élevé parmi les créatures. Par conséquent, il faut que vous ayez une aptitude extraordinaire pour mériter votre dignité humaine. Vous devez savoir que quand JE crée une race humaine, JE lui donne ses propres caractéristiques. Vous ne vous donnez pas la peine de chercher à comprendre les raisons de la Nature. Vous ne regardez que des intérêts immédiats sans tenir compte de votre conscience. Vous ne vous aimez pas et même cherchez souvent à vous entre-tuer. Au lieu de créer les moyens pour vous entendre, vous inventez au contraire les pièges pour vous détruire.

Si en raison des nobles buts de la religion de DIEU, religion qui préserve la justice, vous parvenez à éviter ces attitudes négatives et vous appelez à vous rassembler en une Société Universelle, vous serez alors en accord avec la Volonté Divine et toute l’humanité sera imprégnée de la Béatitude. Vous comprenez cela !



A Tây-Ninh, 02 février 1927 (Nouvel An lunaire du Chat Đinh-Mão)

L’esprit du défunt Cardinal Censeur de la branche Taoïste Tương se présente :

Mes salutations aux fidèles et aux sœurs caodaïstes !

Bonheur... bonheur... bonheur ! Joie... joie... joie ! Quelle bénédiction pour l’humanité, quelle chance inouïe pour ce Globe Terrestre 68 ! Je dois encore contribuer à faire propager la Sainte Doctrine pour avoir assez de mérites. Ils me permettront de m’élever aux Trente-six Cieux, grâce à la Grande Miséricorde de DIEU. Je vous donne le conseil de bien considérer votre Dignité Divine, car c’est un bien très précieux. Quand vous sentez une faiblesse envers le Dao, je vous prie de vous rappeler mon nom, afin de combattre la séduction de Satan.

Je suis Tương, je n’ai pas assez de mérites, mais le Ciel m’a accordé cette noblesse divine, alors que vous avez neuf millions deux cent mille âmes prédestinées à être amenées dans la Voie Divine afin de vous voir accorder des noblesses divines beaucoup plus grandes. Pensez-y pour vous motiver.


« EMPEREUR DE JADE DIEU SUPRÊME qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner le DAO au Vietnam »

Chers enfants ! Heureux de vous voir !

Trung, Cư, Tắc, rappelez-vous ce que fut cette soirée de l’an dernier. Comment trouvez-vous celle d’aujourd’hui ?

Trịnh-thị Ái-Nữ, Hiếu, avez-vous remarqué, MES deux chères enfants, que J’ai tenu MA promesse ?

J’ai fondé la Religion ce Jour de l’An dernier. Il n’existait que douze disciples dont quatre sont déjà tombés dans les mains de Satan. Il en reste huit. Parmi ces huit derniers, il y a quelques paresseux qui n’ont pas pratiqué la religion. Même si un Grand Bouddha s’était réincarné sur Terre, il n’aurait pas réussi à convertir plus de quarante mille personnes à l’aide de six disciples seulement, et ce en un an. Alors JE vous le demande, cela aurait-il pu être autre chose que le Pouvoir Divin de votre Maître ?

JE suis heureux. JE félicite tous MES quarante mille disciples. Thơ, tu es pieux envers le Dao. Ta vertu aidera encore beaucoup d’autres à suivre ton exemple. JE t’en félicite.

Bính, JE te récompense ! Tu es promu Archevêque. JE suis touché par tes pieux sentiments. JE te remercie de ta conduite parfaite. Beaucoup d’autres seront sauvés grâce à tes bienfaits.

Bản, tu es promu Evêque. Trò, tu es promu Prêtre.

Il en reste encore beaucoup d’autres. JE les appelle à être présents le 9ème jour lunaire prochain afin que Li B’ai les récompense.

JE vous bénis tous, même ceux qui sont absents. JE lève la corbeille à bec. Chacun(e) de vous passera en dessous afin que JE vous donne MA bénédiction. JE souhaite que vous soyez aussi pieux que Thơ. Corrigez-vous à l’exemple des Saints, car la religion sera connue cette année dans le monde. Le nombre de fidèles augmentera considérablement. Votre responsabilité sera plus lourde. Toutefois, vous n’oublierez pas d’aimer votre Maître. Aimer votre Maître, c’est aimer le Dao. Aimer le Dao, c’est aimer toute l’humanité. Si vous savez ME respecter, vous respecterez le Dao. Respecter le Dao, c’est respecter toute l’humanité.

En ce mois de janvier, Li B’ai réunira toutes les fidèles-femmes afin de les organiser parfaitement. J’attends beaucoup votre contribution.

JE vous bénis encore une nouvelle fois. Je vous quitte. Ascension.


A Tây-Ninh, 02 février 1927 (Nouvel An lunaire du Chat Đinh-Mão)

L’esprit de Li B’ai se présente :

Dignitaires de l’Eglise Caodaïste, écoutez Mes Instructions concernant les costumes religieux pour le Collège féminin. Ecoutez et appliquez désormais la Loi pour ces belles tenues dans les cérémonies suivant l’ordre sacerdotal.

Les fidèles-femmes doivent se soumettre à la Cardinale du Collège féminin. Toutefois, elles obéissent aussi au Pape et aux Cardinaux-censeurs. La Cardinale est élue suivant les Lois sacerdotales de l’Eglise Cao Dai établies pour la Voie Temporelle et pour la Voie Spirituelle. La Cardinale du Collège féminin s’habille en costume religieux, exactement comme celui du Collège masculin, tout en soie blanche, pourvu de neuf cordons. Sa robe est brodée de lotus. Elle doit se coiffer d’un capuchon, comme des bonzesses, qui la couvre de la tête jusqu’aux talons. Le capuchon est recouvert d’une coiffe « Phương Thiên » au sommet de laquelle est sculpté « l’ŒIL DIVIN » entouré d’un cercle de lumière. Ses pieds sont chaussés des souliers (sans cuir) blancs « Sans Souci » (« Vô Ưu » en vietnamien) dont les bouts portent le nom religieux « Hương » (« Fragrance »). Obéissez !

L’Archevêque femme a la même tenue religieuse que la Cardinale mais sans porter la coiffe « Phương Thiên ». La robe, pourvue de trois cordons, est brodée de « l’ŒIL Divin » entouré d’un cercle de lumière, à la poitrine. Obéissez !

L’Evêque femme s’habille d’une robe pourvue de trois cordons. Elle se coiffe d’un capuchon en soie blanche mais sans porter les souliers.

La Prêtresse a la même tenue religieuse que l’Evêque femme. Sur sa tête, elle ne porte pas de coiffe mais une fleur de lotus brodée de l’ŒIL Divin.

L’Elève prêtresse a la même tenue religieuse que la Prêtresse. Elle porte sur sa tête un voile noué à la nuque laissant tomber deux cordons inégaux. Sur la tête est piquée une fleur de lotus.

Comme le Maître a constaté que plusieurs d’entre vous étaient absentes, il annoncera vos promotions célestes quand vous serez toutes présentes. Sœur Lâm Hương Thanh, tu dois envoyer l’invitation à toutes tes consœurs pour ce 15ème lunaire. Le Maître (DIEU) se manifestera pour décréter vos promotions divines en vue de créer le Collège féminin. Obéissez !


A Tây-Ninh, le 05 février 1927 (04-01-An lunaire du Chat «Đinh Mão»)
L’esprit de Li B’ai se présente :

Joie aux fidèles, hommes et femmes, au Public. Bonne réunion !

Malheur pour l’humanité ! Misère pour l’humanité !
Quel mal dans cette vie terrestre ! « Tel péché tel châtiment », vous le méritez quelque peu ! En raison de ma compassion pour les humains, J’ai fait un plaidoyer pour défendre l’humanité pendant dix jours au Conseil Divin du Palais Céleste de Jade Blanc, mais il n’est pas facile de contourner la Loi Divine.

Le temps de destruction est proche, les guerres se succèderont, les épidémies feront rage. Ayant eu connaissance de la punition, Je me suis inquiété pour vous mais je n’ai pu rien faire. J’ai supplié une atténuation. Vous ne pouvez pas comprendre cela ; vous agissez dans une stupéfaction léthargique comme des êtres sans âmes ! Ma compassion est grande ! Je crois que Je n’ai pas à dire que même pour un petit pays désigné Terre Sainte comme ce Vietnam, Je ne pouvais pas demander le pardon pour éviter la destruction dans les villes de Saïgon, Cho-Lon, Gia-Dinh, Huê, Hai-Phong, Hà-Nôi.

Quelle tragédie ! Quelle tragédie ! Quelle tragédie !


24-12-1926
« EMPEREUR DE JADE DIEU SUPRÊME qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner le DAO au Vietnam »

Je suis heureux de vous voir réunis en cette soirée afin d’exprimer votre sincère respect. JE vous félicite ! La plupart des disciples et de MES chères filles ont une vertu irréprochable. Votre rassemblement n’est pas seulement en raison du Dao mais aussi du fait de votre fraternité et de votre solidarité.

Au même jour l’an dernier, vous viviez encore dans votre rêve terrestre. Le cours de la vie a quelque peu caché secrètement vos souillures terrestres, mais les scènes de votre vie profane continuent à se dérouler. Les saisons se succèdent. Dans un court laps de temps, mais ô combien le cœur humain et les mœurs sociales changent ! Beaucoup ont rejeté l’habit de moine pour revêtir l’habit de mandarin, et ont oublié la sagesse pour richesse et gloire !

Néanmoins J’accepte avec joie de prendre les commandes mystérieuses de la Nature et souhaite que vous, chers enfants, vous efforciez très sincèrement de bâtir parfaitement le fondement du Dao afin de guider l’humanité en vue d’éviter les erreurs et les péchés, que vous vous entraidiez afin de vous élever aux séjours des Bienheureux, cet endroit que visaient les Très Saints depuis l’éternité en utilisant beaucoup d’énergie mais sans pour autant l’atteindre.

JE vous dis ceci : la plupart d’entre vous n’ont pas très sincèrement contribué à la fondation de la voie de la Sainte Doctrine. Par miséricorde, JE vous ai intentionnellement accordé les Promotions Divines, afin que vous puissez pratiquer correctement la religion et le Dao en vue de racheter plus aisément vos erreurs du passé, et ce pour vous élever sublimement à vos anciennes origines célestes. Toutefois, nombreux sont ceux qui cherchent encore à posséder la richesse et le pouvoir dans cette vie profane, sans vouloir vraiment la quitter définitivement. Vous ne comprenez pas encore que le perfectionnement de soi et l’ascèse sont comme les marches d’une échelle que vous devez monter pour vous délivrer du cycle contraignant des réincarnations. Si JE n’avais pas de compassion pour vous, les Immortels et les Bouddhas enregistreraient plus rigoureusement tous vos péchés et n’accepteraient pas que vous puissez les racheter par vos bienfaits en raison de la clémence céleste.

Vous devez vous examiner régulièrement chaque soir quand vous vous agenouillez devant l’autel de DIEU, votre Maître, afin de voir si vous avez ou non accompli les devoirs de la journée. Y a-t-il quelques remords envers votre propre conscience ? Si oui, il faut vous corriger très sincèrement par pénitence constante ; vous n’aurez alors pas à craindre de ne pas devenir un véritable saint. JE souhaite que chacun de vous se rende vraiment compte de ce perfectionnement, alors ce sera une vraie chance pour cette fondation du Dao, et puis il vous sera plus facile de donner l’exemple aux autres. Vous vous aimez, vous vous guidez sur le bon chemin, vous partagez les joies comme les difficultés : c’est une pieuse offrande de joie pour votre Maître [DIEU].


Février 1927.
« BOUDDHA FEMININ GUAN YIN RESIDANT EN MER DU SUD. »

Joie aux fidèles hommes, aux fidèles femmes et au Public.
Les Dignitaires, mettez-vous debout … Les fidèles femmes, écoutez-moi :

J’ai l’honneur de constater votre dévotion dans la pratique du Dao. Désormais, unissez-vous pour guider les futures générations. Une majorité de vous n’a pas contribué très sincèrement à la fondation du Dao. Il faut persévérer afin d’être dignes de l’amour de l’Être Suprême et d’ennoblir l’honneur des femmes. Les jours et les heures s’accélèrent, si vous traînez, le chemin de l’avenir sera plus difficile à suivre. Je vous félicite, mes chères sœurs. Dévouez-vous afin d’accomplir vos responsabilités. C’est ce que J’attends de vous, mes chères sœurs.


« LI B’AI »

Soyez ordonnés et soigneux afin d’accueillir solennellement l’ÊTRE SUPRÊME !

« EMPEREUR DE JADE DIEU SUPRÊME qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner le DAO au Vietnam »

Ecoutez-MOI, cher enfant : Là où JE règne est le lieu où est la Terre Sainte. J’ai décrété que le Génie du Terroir de Long-Thành promu «Văn Xương » gouvernera le village de Hiêp-Ninh. Il enseignera le Dao à la population. Je lui donne tous les pouvoirs de récompense et de punition pour éduquer les gens du village jusqu’à ce qu’ils se repentissent … En conséquence, c’est bien le village de Long-Thành [qui deviendra la Terre Sainte]. Ayez confiance !

Quant au Saint-siège, JE veux que l’effort humain soit uni avec la Sainte Volonté. Voilà, c’est MA vertu. Imitez MON exemple!

Depuis que J’ai fondé le Dao jusqu’à maintenant, jamais JE ne vous ai imposé MON point de vue ; Choisissez l’endroit qui satisfera l’Eglise Caodaïste, JE serai aussi heureux. Il faut que vous vous unissiez afin de vous occuper parfaitement du Saint-siège. Quoiqu’il arrive, c’est seulement à Tây-Ninh [que doit être construite la Basilique du Saint-siège]. Vous avez compris la Sainte Volonté de votre Maître d’être économe ! Tout n’est que moyen.


13 février 1927 (21 janvier l’an lunaire du Chat Đinh Mão).
« EMPEREUR DE JADE DIEU SUPRÊME qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner le DAO au Vietnam »

Chers enfants ! Que tous les disciples obéissent à cette Loi :

Le Palais de l’Alliance Divine ( Hiệp Thiên Đài en vietnamien) est le lieu où DIEU Le Maître règne et tient le pouvoir sacré du Dao [qui doit être fidèlement représenté par la Religion]. L’organe du Palais de l’Alliance Divine existera aussi longtemps que la Religion.

J’ai déjà dit que Les Cinq Branches Religieuses du Dai-Dao avaient été détériorées, parce que J’avais confié ces Saints Enseignements aux mains de profanes qui les détournaient de plus en plus de la Sainte Doctrine pour créer les doctrines profanes. C’est pourquoi, JE me suis résolu à ce que vous ne receviez que mon unique enseignement. Je n’accepte plus de confier la Sainte Doctrine aux humains.

D’ailleurs, le Palais de l’Alliance Divine est l’endroit où le Pape Caodaïste vient communiquer avec les Trente Six Cieux, les Trois Mille Mondes Célestes, les Soixante huit globes planétaires, les Dix Palais Ténébreux de l’enfer en vue de solliciter les bénédictions pour toute l’humanité. JE vous ai expliqué son utilité spirituelle. JE devrais aussi vous expliquer son utilité temporelle.

Le Corps du Palais de l’Alliance Divine est dirigé par le Garde des Lois Divines ou Protecteur du Dharma (Hộ-Pháp). Il a à sa gauche le Supérieur Temporel et à sa droite le Supérieur Spirituel. J’ai encore choisi Douze Seigneurs Zodiacaux qui se divisent en trois entités suivantes :

1. Le portefeuille du Garde des Lois Divines, qui s’occupe du Dharma [comprenant les Lois Religieuses, les préceptes de la Méditation Caodaïste, les sacrements...], se compose de :
a. Hậu, Conservateur du Dharma (Bảo Pháp) ;
b. Đức, Donneur du Dharma (Hiến Pháp) ;
c. Nghĩa, Instructeur du Dharma (Khai Pháp) ;
d. Tràng, Receveur du Dharma (Tiếp Pháp).

Ils préservent les Lois Temporelles et Spirituelles. Nul ne peut outrepasser des Lois sans que le Palais de l’Alliance Divine ne soit averti.

2. Le Supérieur Spirituel détient les Pouvoirs du Dao. Sous son autorité, il y a :
a. Chương, Conservateur du Dao (Bảo Đạo) ;
b. Tươi, Donneur du Dao (Hiến Đạo) ;
c. Đãi, Instructeur du Dao (Khai Đạo);
d. Trọng , Receveur du Dao (Tiếp Đạo).

Ils s’occupent des aspects du Dao dans les Maisons de Méditation, les Oratoires et prennent soin de tous les fidèles, les défendent contre les abus d’Autorité.
3. Le Supérieur Temporel s’occupe des aspects de la Voie Temporelle :
a. Conservateur du Temporel (Bảo Thế), c’est Phước.
b. Donneur du Temporel (Hiến Thế) : Mạnh.
c. Instructeur du Temporel (Khai Thế) : Thâu.
d. Receveur du Temporel (Tiếp Thế) : Vĩnh.

Votre Maître, que JE suis, vous recommande l’impartialité dans l’exercice de vos fonctions.

JE vous préviens : [En cas de fautes], plus grandes sont vos responsabilités, plus grands seront les châtiments.

JE vous bénis tous.

A l’Oratoire de Cầu-Kho, 19 février 1927.
« VOTRE MAÎTRE se présente, chers enfants. »

Par justice, JE vous ai nommé Dignitaires en raison de la demande du Conseil Céleste des Trois Doctrines. Toutefois en regardant de près, parmi les disciples ayant la promotion divine, trop peu en ont vraiment le mérite. Par conséquent, vous qui avez obtenu des titres, ne soyez pas trop fiers au point d’en oublier vos devoirs. Au contraire, ceux qui n’en ont pas encore, ne soyez pas tristes à perdre la dévotion au Dao. Comprenez-le bien !

Mon très cher vœu est de voir que vous construisiez votre noblesse divine par vous-mêmes, ce qui ME rendra heureux. Même si un grand nombre de vous s’est déjà converti, beaucoup ont de nobles titres mais sans conduite ni vertu, vous devez alors vous demander par vous-mêmes si cela peut vous rendre utile à quelque chose ? Vous Comprenez !



Ouverture de Session de Spiritisme, à la pagode Phước-Long (Marché de paillasses), 1er mars 1927.
« VOTRE MAÎTRE se présente, chers enfants. »

La sensibilité spirituelle humaine est souvent un sentiment naturel qui communique avec le Ciel et la Terre. C’est pourquoi, lorsque la sérénité règne dans votre cœur, vous éprouvez souvent la nostalgie de votre origine divine, vous cherchez un lieu isolé, calme, apte à la réflexion de votre intelligence. Vous êtes de ceux qui ont de l’affinité avec la Nature et avec le Créateur. Il existe en revanche ceux qui ont aussi ce caractère divin, mais n’utilisent pas leur intelligence pour les nobles causes. Au contraire, ils agissent souvent par la violence et ne pensent qu’à la cruauté et aux vices. Ceux-là sont des gens qui offensent DIEU, ne connaissent aucunement le cycle infernal des réincarnations. Pour eux, l’existence humaine sur Terre n’est qu’une vie éphémère à disparaître après leur mort. Par conséquent, ils tendent des pièges et, par les ruses, cherchent à posséder autant de biens que possible, sans s’inquiéter de la Loi de réincarnation.

Votre Maître vous demande : où partira cette intelligence humaine – de savoir aimer ou détester, d’être heureux ou triste – à la fin de votre existence terrestre ? Une telle intelligence pourra-t-elle raisonnablement disparaître [à la mort du corps] ?

JE vous pose cette question afin que chacun réfléchisse pour trouver sa propre réponse. Si vous avez la réponse adéquate, il vous sera alors plus facile de suivre le Dao. Sinon, stupides vous êtes, stupides vous resterez …

J’ai enseigné que les femmes doivent respecter les Trois Rapports Cardinaux et les Quatre Conduites Confucéennes pour les femmes ; que les hommes doivent respecter les Trois Relations Primordiales et les Cinq Vertus Confucéennes pour les hommes. Si vous accomplissez bien vos devoirs de la Voie Humaine, cela sera en parfait accord donc avec la Voie Céleste [de l’Esotérisme du Caodaïsme]. Obéissez !

[Note :

Trois Rapports Cardinaux :
• Etre Fille, suivre le Père
• Etre Mariée, suivre le mari
• Etre Veuve, élever les enfants.

Quatre Conduites Confucéennes des femmes :
• Dévouement au travail (Công)
• Beauté décente (Dung)
• Paroles correctes (Ngôn)
• Vertu parfaite, Bonne Conduite (Hạnh).

Trois Relations Primordiales :
• Relation entre le Roi et les Sujets
• Relation entre Père et Enfant
• Relation entre Mari et Femme.

Cinq Vertus Confucéennes des hommes :
• Humanité et Charité (Nhân)
• Civilité et Politesse (Lễ)
• Loyauté et Fidélité (Nghĩa)
• Connaissance, Discernement et Sagesse (Trí)
• Probité et Honnêteté (Tín).]



Grand office à Cầu-Kho, le 05 mars 1927.
« EMPEREUR DE JADE DIEU SUPRÊME qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner le DAO au Vietnam »

Parmi vous, une majorité commet l’erreur de penser qu’une fois convertie au Dao, elle doit délaisser totalement ses devoirs humains. C’est pourquoi ces gens rêvent jour et nuit à cette idée médiocre de trouver un lieu éloigné pour se retirer et exercer la méditation. JE vous dis ceci pour que vous sachiez : si vos bienfaits ne sont pas suffisants, si vous n’accomplissez pas encore vos devoirs humains, vous n’atteindrez jamais l’illumination divine. Donc, le seul moyen d’accéder au Dao est la Voie de l’assistance collective en prêchant la Sainte Doctrine à la population pour sauver les âmes. Si vous n’en êtes pas capables, alors tâchez d’exercer autrement la charité. C’est grâce à cela que vous pourrez obtenir quelque rang de Noblesse céleste, même si vous ne pratiquez pas suffisamment la méditation.

Vous devez comprendre la Sainte Volonté de votre Maître pour forger votre propre grande volonté! Quel que soit le chemin que vous prenez, il vous faut la lumière divine qui éclaire et qui vous guide pour pouvoir marcher à pas sûrs. Que vous soyez roi, maître, moine, artisan, vous avez besoin d'une ferme volonté et même d’un grand idéal pour réussir. Aucun métier sur terre n'est inutile. S'il l'est, c'est que l'homme n'est pas compétent!

MES chères filles ! En regardant en haut, vous voyez souvent les nobles riches, vous considérez que vous n’avez pas leur chance, mais en regardant vers le bas, vous méprisez les pauvres qui sont vos prochains. C’est IMMORAL ! JE vous conseille d’ouvrir largement votre esprit pour aimer l’humanité, ce qui correspond bien à Ma Sainte Volonté. Ayez la vertu, gardez l’harmonie et soyez modestes envers vos supérieurs et tolérants envers vos inférieurs ! Obéissez !

Les hommes … MES nouveaux disciples ! Ecoutez : Depuis longtemps, par la Justice Céleste, vous avez subi des malheurs, parce que vous ne saviez pas forger la noble volonté que DIEU vous a offerte, vous continuiez à suivre le tortueux chemin du mal sans laisser votre esprit sortir des sombres ténèbres. C’est pourquoi votre évolution s’en trouve bloquée et progresse lentement. Désormais donc, ceux qui ont reçu le baptême doivent prendre conscience de la voie de la Sainte Doctrine pour avancer ensemble et surmonter les obstacles. Ne détériorez pas votre dignité en raison de vos intérêts personnels, c’est bien regrettable pour l’étincelle divine que J’ai mise en vous. Obéissez !


05 avril 1927.
« VOTRE MAÎTRE se présente, chers enfants. »

Trung, tu as plusieurs missions importantes à réaliser, c’est pourquoi J’ai demandé à T. de te remplacer pour aller prêcher la Sainte Doctrine et instruire les fidèles dans ces provinces. Tu es arrivé sur une route difficile, pleine d’obstacles à surmonter. Mais à cause de cela, tu auras les mérites de bienfaisance dans le futur. JE t’ai déjà donné Mon approbation ainsi qu’aux Disciples ayant les responsabilités méritoires de mener à bien l’organisation de la Religion que J’ai entretenue jusqu’à maintenant. Avec vos préoccupations mises à contribution, vous pourrez ainsi obtenir dignement vos mérites de bienfaisance. Par conséquent, quoiqu’il arrive, ayez la persévérance et une volonté de fer, ainsi même s’il y a beaucoup d’écueils sur le chemin, vous y arriverez. Par la miséricorde, votre Maître que JE suis vous a guidé pas à pas. Maintenant c’est votre rôle, chers enfants, vous pouvez vous servir de MA Sainteté avec laquelle JE vous ai formés afin d’aider les autres êtres vivants. Jeunes ou Vieux, il vous faut être solidaires, fraternels, pratiquer l’entraide et le respect mutuel, montrant votre cœur pur et décent comme un miroir lumineux pour éclairer le chemin des futures générations. Le chemin reste long, la voie du Dao a encore des entraves, si vous ne vous entraidez pas, le jour où il n’y aura plus MES paroles pour vous guider, que deviendrez-vous ?

Les actions que tu comptes faire sont justes. Tes préoccupations donnent des soucis dans ton cœur [en faisant vibrer des ondes] que les anges et les saints reçoivent. Ils te montreront le chemin pour que tu puisses sortir des labyrinthes. Mais réussite ou échec, cela dépend encore de la sincérité de chacun de vous. Avancez malgré tout sur le droit chemin, guidez-vous les uns les autres de telle façon que vous puissiez accomplir vos devoirs. En revanche, si vous craignez les difficultés et vous vous arrêtez, alors les choses faciles ne seront même pas à votre portée. Le plan divin est ainsi décidé, mais il faut aussi vos apports humains pour que l’œuvre soit accomplie !

JE vous dis pour que vous sachiez : La plupart des Prêtres n’examinent pas correctement leurs responsabilités. Trung, tu dois leur rappeler afin qu’ils comprennent. Chaque prêtre doit au moins connaître les enseignements fondamentaux de la Religion. Ils doivent chercher à comprendre MES Saintes Paroles que J’enseigne et à leur tour, ils devront prêcher la Sainte Doctrine aux fidèles. Plusieurs prêtres ne comprennent rien à propos du Dao, les fidèles ne peuvent pas l’apprendre, à quoi servent donc les Dignitaires ? Il faut que tu leur rappelles et l’Eglise Caodaïste doit se réunir une fois par mois en vue d’apprendre comment prêcher la Sainte Doctrine à chaque Office. Obéissez !

Recevez MES bénédictions, chers enfants !


12 avril 1927.
« VOTRE MAÎTRE se présente, chers enfants. »

Chers enfants ! J’ai bien senti combien vous vous attachiez à la fondation du Dao ! Parmi vous, plusieurs veulent que les Anges et les Saints réprimandent la mauvaise conduite des incroyants afin de rendre solide et durable la Voie du Dao et d’accélérer la réussite de la religion. Mais selon le plan divin, vous ne serez pas satisfaits de vos pensées profanes. Il vaut mieux que vous les aimiez. Ne leur en veuillez pas ! Par la miséricorde, JE vous ai guidé en modifiant un peu le mécanisme céleste mystérieux afin que vous imitiez MA Grande Sainteté pour laquelle JE vous ai formés et de façon à ce que vous entreteniez de bonnes relations avec vos ennemis jusqu’aux derniers jours de vos bienfaits.

La Voie du Dao est solide, il ne faut pas être trop téméraire ni hésitant mais faire des efforts, persévérer, réfléchir ensemble afin d’aplanir tous les épineux obstacles, débroussailler le chemin pour les générations futures. Le Livre du Ciel a prévu toutes les étapes, mais en raison de MA compassion pour vous, J’ai remplacé les épreuves de terribles mortifications par vos pieuses préoccupations dans la fondation de la religion. Vous êtes libres dans vos actions pour bien achever l’ouvrage. Autant vous vous préoccupez et prenez soins de la religion, autant vous serez récompensés. En revanche, autant les incroyants attaquent le Dao, autant seront grandes les punitions !

Le Conseil Céleste de Trois Doctrines M’a demandé à plusieurs reprises de cesser la propagation de la Sainte Doctrine ici. Toutefois, à cause de votre grande vertu, Je ne veux pas accepter. Les Esprits supérieurs de Li T’ai Bai et de Guan Yin veulent punir les incroyants, mais JE n’accepte pas parce que JE souhaite que vous soyez plus généreux, plus nobles en acceptant ces malheurs.

… Parmi vous, chacun croit consciencieusement que la fondation du Dao sera solide, pérenne et grandiose. C’est parce que vous pensez à MOI, Votre Maître DIEU. Autrefois, les Saints ont consacré beaucoup d’énergie, de persévérance et de temps pour établir une Religion !

La Voie du DAO, que J’ai semée en très peu de temps, et constatez comment est devenue la situation ? Observez-le afin d’avancer avec joie !


15 avril 1927 (à Phú-Nhuận).
« VOTRE MAÎTRE se présente, chers enfants. »

Vous ne comprenez pas encore le Mécanisme Divin, chers enfants ! Vous vous trompez en pensant que JE ne suis pas capable de corriger les immoraux ! Vous voulez constamment voir de vos yeux leur punition afin d’être satisfaits ! Mais MA Sainte Volonté n’est pas la vôtre. JE vous préviens à l’avance que si vous ne construisez pas par vous-même votre Dignité Céleste dans la vie d’ici-bas, qui est votre existence provisoire sur Terre, JE ne peux pas non plus vous porter dans MES bras pour vous élever au Ciel ! Cette autonomie spirituelle doit donc être la question centrale de votre préoccupation. Par la Justice, J’ai fondé la Religion à cause de vous. C’est aussi un vrai bonheur pour vous. Si JE vous prends dans MES bras, vous ne prêtez pas attention à bâtir laborieusement le Dao. JE vous dis aussi ceci : tant que vous trouvez encore une injustice dans cette vie terrestre, c’est alors que le DAO n’a pas encore réussi.

Vous êtes les premiers à avoir reçu l’enseignement du Dao, alors vous devez savoir combien votre responsabilité est grande et noble ! Comment en serez-vous dignes si vous ne savez pas quel est votre devoir envers le Dao ? Alors JE vous conseille de persévérer avec sincérité et vertu, de maintenir l’ordre dans la religion, et toutes les difficultés seront facilement réglées comme le gel qui fond [sous le soleil].

Vous travaillez pour le Dao qui est Justice. Et la Justice vainc le pouvoir tyrannique, alors le Dao sera digne de son nom. Comprenez !


20 avril 1927.
« LI B’AI »

Mon cher Trung, Je voudrais te parler et te montrer qu’une majorité des Disciples de DIEU Miséricordieux n’observe pas l’enseignement du Maître afin de bien remplir les devoirs humains. Ils ne savent pas entretenir de bonnes relations fraternelles entre coreligionnaires, de plus, par jalousie, ils sèment la dissension. J’ai l’œil à ce sujet et souhaite que tu t’en occupes et expliques clairement aux fidèles ce qui arrivera là-bas dans le futur. Le Très Miséricordieux enseigne toujours que les fidèles doivent s’aimer, s’entraider, se partager la joie comme les peines, coopérer en vue d’ennoblir le précieux Dao. Cela ne dure pas longtemps, mais déjà vous n’obéissez plus, sans marque de respect, à cet enseignement. Si le Saint Enseignement disparaît un jour, dans quel état seront les relations entre fidèles ? Je veux que tu étudies la question avec soin et que tu exposes avec clarté cette question devant les fidèles. Je surveillerai ce sujet de près!

La haine et l’indifférence, si vous les introduisez dans la religion et les faites propager entre vous, au lieu de fraterniser les gens, elles les rendront de plus en plus hostiles et haineux. Puis à la fin, cela créera une agitation chaotique qui les incitera à abandonner et risquer leur vie. Ce sang inhumain, implacable, inondera ainsi leur esprit pour qu’ils soient condamnés à des tourments éternels. DIEU Miséricordieux a toujours dit que le fondement du Dao sera bâti à l’aide de la dévotion des fidèles, surtout celle des Dignitaires. Pour obtenir la concordance et l’approbation de tous, il faut normalement débattre ensemble le sujet avant de l’exécuter, alors le chemin du Dao sera en conséquence plus solide. S’il y a des entraves, ce sera alors sous votre responsabilité et les ayant acceptées devant DIEU il est de votre devoir de guider tous les disciples du Maître. Chers amis, vous avez la bénédiction divine d’être libres et autonomes dans vos activités religieuses, par conséquent unissez vos efforts, discutez ensemble des problèmes. Une telle façon de procéder sera bien la plus efficace, n’est-ce pas ?

Chers amis, occupez-vous consciencieusement de vos devoirs humains. Il ne faut pas les négliger, ce sera une faute devant la Sainte Volonté du Très Miséricordieux !


27 avril de l’an lunaire du Chat « Đinh Mão » (27 mai 1927).
« VOTRE MAÎTRE se présente, chers enfants. »

Quel état est devenu notre Eglise Caodaïste, chers enfants ! Quelle tristesse ! Quel malheur ! Je pensais que ce n’était pas la peine d’en parler. Il fallait être patient et attendre que votre Sainteté progresse quelque peu afin que vous puissiez percevoir la très grande peine que JE supportais à cause de vous, chers enfants, depuis la création de l’humanité jusqu’à maintenant. Quelle surprise ! Votre caractère profane était tellement puissant qu’il écrasait complètement la petite étincelle divine que J’avais posée en vous. C’est pourquoi, JE suis obligé de vous le dire maintenant malgré MOI !

Chers enfants ! JE vous le demande, savez-vous à quel point MES peines furent immenses chaque fois que JE suis venu vous secourir ? Si vous comprenez bien MES Pouvoirs suprêmes, vous verrez que cela fut semblable à une lourde condamnation au carcan ou à la cangue.

J’ai créé l’humanité qui est votre race avec l’intention de vous offrir les Noblesses Divines telles qu’être Génie ou Saint ou Immortel ou Bouddha dans l’univers, afin de vous montrer clairement que la Sainteté est plus puissante que le profane. Hélas, il ne ME reste que moins d’un millionième d’entre vous ayant obtenu quelque rang parmi ces Noblesses Divines. Alors comment n’aurais-JE pas de peines ? Jamais, JE n’ai su vous châtier. Depuis la conception de l’univers, JE vous ai créés avec l’amour débordant d’un Père tellement indulgent que vous, chers enfants, ME méprisiez, ME trahissiez comme Satan, que le Christianisme appelle Lucifer, qui a trahi et semé des troubles au Paradis. Même les esprits de Génie, de Saint, d’Immortel et de Bouddha ont manifesté leur désaccord [à cause de MA trop grande indulgence envers vous] ! Chers enfants ! Etant celui qui tient la Justice Divine, JE dois être parfaitement impartial ! En ME conformant à la Justice Céleste, JE dois appliquer les Lois Divines, mais si JE les applique, alors vous, chers enfants, serez bannis et condamnés éternellement en enfer. Si vous deviez être à MA place, comment agiriez-vous ?

A chaque reprise, J’ai pleuré pour vous et fus tellement attristé et peiné que J’ai dû M’incarner discrètement ici-bas, en prenant la ferme résolution d’abandonner MON Trône Suprême afin de fonder le Dao sur Terre. Mais hélas, vous M’avez maltraité, bafoué et chassé à tel point que J’ai dû accepter d’être tué par vous ! Quelle misère ! Quel malheur ! Toutes les religions que J’ai créées en ME sacrifiant MOI-même, sont toutes tombées dans les mains de Satan qui vous séduit. Même de Grands Archanges ont été condamnés, à plus forte raison les autres âmes que JE suis en train de façonner ne pourront pas y échapper [à la séduction de Satan]. Je n’ai pas reproché à Lucifer. Il n’y pas raison que Je vous reproche. Cependant, MOI- même JE ne peux pas éviter le châtiment des Lois célestes. Vous avez établi par vous-mêmes vos punitions, de même que les Génies, Saints, Immortels, Bouddhas ont constitué les Lois Divines en conséquence.

J’ai accepté que MES ennemis puissent bénéficier de MES bénédictions sacrées, alors JE n’ai aucune raison d’en oublier vos parts. Toutefois, c’est vous qui les refusez. Combien vous êtes pitoyables et détestables aussi !

A chaque fois que JE suis venu pour fonder une religion, JE dois ME porter caution pour vous comme un pauvre qui hérite de dettes. J’accepte tous vos péchés, tous vos karmas. Allégés de ces fardeaux, vous ne vous efforcez pas d’ennoblir votre vertu afin de vous corriger. Téméraires, vous osez, au contraire, commettre des péchés, même devant les Génies, Saints, Immortels et Bouddhas. MA colère est à son comble !

JE ne sais plus si maintenant JE dois abandonner le Dao et risquer d’être banni avec vous ou attendre que le Dao M’abandonne. Ô chers enfants !

MON déchirement est indescriptible ! Si JE ne supplie pas Li B’ai de retarder les punitions jusqu’à l’achèvement de la construction du Saint-siège, afin que vous puissez racheter vos péchés par vos bienfaits, il n’en restera pas un dixième parmi vous. Tenez compte de cet avertissement de votre Maître comme le remède contre vos péchés. Prenez garde aux instructions de Li B’ai.

JE voudrais vous le rappeler encore une nouvelle fois.

Recevez MES bénédictions, chers enfants ! JE vous quitte.


Séance du 29 mai 1927.
« L’Esprit de LI B’AI se présente. »

Joie pour les Fidèles, hommes et femmes !
Mettez-vous debout !

La religion a été bâtie à l’aide de la vertu morale et de la modestie de chacun des disciples du Très Miséricordieux. Si étant convertis au Dao, vous continuez à vous laisser encore exciter par des disputes ou querelles banales, alors même si le nombre de fidèles est considérable et que vous réalisez beaucoup de bienfaits, la religion que vous suivez ne sera qu’une tribune de controverses du monde des profanes. Comment vous sera-t-il possible d’espérer voir les résultats dignes de vos actions bienfaisantes dans ces circonstances ? Nombreux parmi vous sont ceux qui entravent le développement de la religion par leur caractère profane. Je crains fort qu’ils créeront un désordre tumultueux au sein de la religion dans l’avenir. Le DIEU Très Miséricordieux par SA grande générosité a répandu de l’eau bénite nettoyant les chemins profanes. Ainsi vous pouvez vous purifier afin d’être admis aux séjours de la Félicité divine. Cependant, ceux qui ne savent pas se corriger mais au contraire se font souiller par leurs caractères profanes, gênent indélicatement beaucoup d’autres. Un tel comportement irréligieux peut-il être utile à quelqu’un ? Chers fidèles, il ne faut point en discuter. Je les corrigerai en conséquence. Il vous suffit d’accomplir vos devoirs. Les fautes d’autrui, laissez-les à leur auteur. Je serai de tout mon cœur très accommodant selon la miséricorde de DIEU, sinon [en appliquant à la lettre la Justice Divine] J’effacerai tous vos bienfaits depuis la création du Caodaïsme, alors l’humanité ne pourra point espérer de salut ! Et les fauteurs de troubles ne pourront plus continuer leurs méfaits par leur force profane. Noir et blanc sont deux couleurs distinctes comme le Bien et le Mal, deux chemins différents. Si vous avez la force et la persévérance, vous aurez la récompense, sinon vous subirez les conséquences de votre propre faiblesse. Les Diables et les Divinités appartiennent à deux mondes distincts. Punir ou récompenser, ce moment viendra dans un proche avenir.



1er juin 1927 (An lunaire du Chat Đinh Mão).
« VOTRE MAÎTRE se présente, chers enfants. »

T. ... ! Depuis la création rayonnante de la religion pour propager la Sainte Doctrine jusqu’à ce jour, la plupart de MES disciples étaient très sincères dans la tâche de guider les âmes vivantes et de bâtir la religion de DIEU. Ceux-ci sont les disciples ayant MA confiance. Ils contribuent à débroussailler les chemins épineux ouvrant librement la Voie Sacrée. Celle-ci guidera progressivement les êtres vivants pour qu’ils puissent se libérer de l’ignorance et des souffrances dans cette vie terrestre insipide.

Le Dao a été établi. Les pas de nombreux disciples dans cette vie terrestre nettoient presque leurs impuretés, cependant vous devez supporter beaucoup de difficultés en vue de semer et de transmettre le saint enseignement aux générations suivantes. De grands exemples ont été montrés, mais la barque de la Sagesse devait suivre le Plan divin, bien que secouée maintes fois. D’innombrables passagers ont péri. C’étaient des disciples malchanceux, n’ayant pas su garder les nobles caractères, mais qui au contraire ont souillé, par leurs péchés, le précieux Dao que J’ai créé par Mon Amour de la vie. Tu as pris conscience de t’occuper de la religion. Tu as subi maintes fois des peines amères et douloureuses en souhaitant montrer le grand exemple éclairant de vertus pour les générations futures. Elles pourront alors suivre ce chemin amenant petit à petit la vie dégagée et détendue afin de pouvoir éviter tous les ennuis et tristesses de la vie. Voilà le cher disciple ! Garde bien ce niveau de vertu en vue d’aller jusqu’au bout du chemin tortueux ! La balance de bienfaisance penchera du côté de la grâce divine et déterminera le résultat final de la vie terrestre de chacun. A la fin de ce mois de juin, JE dois arrêter les séances de spiritisme visant à faire connaître la [nouvelle] religion. Chers enfants, vous utiliserez toute votre dévotion constituée depuis pour bâtir progressivement la religion jusqu’à la perfection.

Voici MES derniers conseils. Tenez-en compte ! Ceux qui font des péchés, auront la part qui leur est réservée. Quant à vous, vous devez suivre assidûment le droit chemin pour pouvoir grimper sur l’échelle sacrée en attendant la rencontre avec MOI, le Maître [DIEU]. Cette rencontre est une grâce divine très précieuse !

JE vous bénis tous, chers enfants !



Juillet 1927, à Minh-Lý-Đàn (Session de La Vérité Lumineuse)
« EMPEREUR DE JADE DIEU SUPRÊME qui vient sous le nom de CAO DAI pour enseigner le DAO au Vietnam »

JE vous salue, chers disciples ! J’autorise toutes les personnes présentes à venir. JE salue tout le monde. Sourire... . JE te félicite, Trung. J’ai réuni les esprits supérieurs d’Immortel et de Bouddha pour discuter de la question de la création du Dao au Vietnam . Ecoutez MES instructions. Il ne faut pas provoquer la discorde entre vous. Ayez, tous, la même volonté, la même résolution de restaurer la Morale et l’Ethique ! Bien que vous soyez maintenant divisés en plusieurs branches ou sectes, dans l’avenir, vous en serez une seulement. Quelle que soit la branche à laquelle vous appartenez, vous devez vous aimer comme les enfants d’une même famille. Il ne faut pas vous prêter de jalousie, vous critiquer entre vous. J’ai demandé de célébrer ce petit office ici, car JE sais que tu seras présent, Trung. Souviens-toi de MES instructions : Il faut que tu aides la branche Minh-Lý. L’existence de plusieurs religions est semblable à la structure d’une maison: il faut utiliser des poutres, des poutrelles, des lambourdes, des chevrons, des liteaux. Bien que les liteaux soient des pièces plus petites et fragiles , ils sont aussi indispensables. Même si l’on cite plusieurs noms différents, lorsque la maison aura été construite, il n’y aura qu’un seul propriétaire pour la famille qui y habite. Cher Trung, tu devrais rappeler la bienséance à tes fidèles . Car la réussite d’une religion repose essentiellement sur cette question de bienséance. La branche de Minh-Lý est le Séminaire destiné à former des Maîtres religieux qui seront ultérieurement des guides spirituels. JE vais vous quitter. Tout à l’heure, [l’esprit supérieur de] “Thái Ất” se manifestera à la séance. Ascension.


POEMES ENSEIGNANT LE DAO


Nous ne traduisons pas dans la présente version tous les poèmes de la page 89 au 106 du livre, sauf quelques-uns à titre d’information.

Seul et démuni de tout, voilà le vrai indigent,
Qui cherche refuge sous une branche de lotus blanc.
Sa demeure, il l’emprunte aux nuages bleus foncés,
Pour se déplacer, il a un héron blanc immaculé.
Former les humains, tel est le but de la création de la Religion,
Les disciples qui ont fondé la Sainte Humanité auront d’abondantes bénédictions.
Quand bouleversement et chaos auront lieu sur Terre et dans le ciel,
Viendront vivre ici-bas les Bouddhas, les Saints et les Immortels.



Nouvelle Description du Palais Céleste de Jade Blanc

Un grandiose Palais Céleste entièrement en jade resplendissant,
Les ponts le reliant directement aux étoiles scintillantes.
Des milliers de miles clôturés sous verrou protégeant l’Etoile Polaire,
Et d’immenses arches lui permettant de communiquer avec l’Etoile du Sud.
Les Génies sont éblouis par la luminosité des couleurs en perpétuel changement.
Les Saints sont émerveillés devant ce miracle toujours surprenant.
Mobile, il se déplace, se transforme et se protège des éclairs et de la foudre,
Eternellement stable, solide et impérissable, rien ne peut l’altérer.
. . .
. . .
. . .



Quel beau et bon pays que le Vietnam !
Petite nation qui inaugure l'assemblée du Nirvâna.
L'heureuse rencontre avec Cao Dai lui donne la mission d'enseigner le Dao au monde.
Ô ! Quel bonheur de voir que DIEU s'est manifesté sur Terre,
Qui vous bénit et fait dissiper les catastrophes naturelles !
Tantôt vrai, tantôt irréel, le Dao vous procure la béatitude infinie,
C'est le joyau le plus précieux – inestimable – de l'humanité !
Prenez-en conscience constamment et enseignez-le au monde, vous serez honoré par Décret Divin.

. . .
. . .
. . .


















EGLISE CAO DAI DE PARIS
35, rue Roger Girodit
94140 ALFORTVILLE
FRANCE
Traduit du Vietnamien Par QUACH-HIEP Long
ANTHOLOGIE DES SAINTES PAROLES CAODAÏSTES TOME II / Traduit du Vietnamien Par QUACH-HIEP Long

ANTHOLOGIE DES SAINTES PAROLES CAODAÏSTES TOME I / Traduit du Vietnamien Par QUACH-HIEP Long

Thập tam ma khuyên đừng lấp lửng,
Gươm huệ cầm cho vững diệt trừ,
Tịnh lòng hầu thấy chơn như,
Thoát trần sẵn có thuyền từ rước đưa.

Đức Quan Âm Bồ Tát, Liên Hoa Cửu Cung, 03-01 Ất Tỵ, 04-02-1965

Chúng tôi rất hoan nghênh và sẵn sàng tiếp nhận các ý kiến đóng góp của bạn để phát triển Nhịp Cầu Giáo Lý ngày một tốt hơn.


Hãy gửi góp ý của bạn tại đây